Les frondeurs mènent la vie dure à Tsipras

Alexis Tsipras a reçu, mercredi 22 juillet 2015, Louka Katseli, présidente de l'Association bancaire grecque, ainsi que les membres de son conseil d'administration Crédits photo : HANDOUT/REUTERS

Alexis Tsipras a reçu, mercredi 22 juillet 2015, Louka Katseli, présidente de l'Association bancaire grecque, ainsi que les membres de son conseil d'administration Crédits photo : HANDOUT/REUTERS

Ils sont minoritaires au sein du parti, mais pourraient bien faire tomber le gouvernement. Les frondeurs, à la tête desquels se trouve Yanis Varoufakis ou Panagiotis Lamfazanis, respectivement anciens ministres des Finances et de l'Énergie, savent se faire entendre depuis leur départ du gouvernement. Il en est de même pour Zoé Konstantopoulou, la présidente de la Vouli, qui dénonce la procédure expresse «non démocratique de l'adoption de ce texte». Tous multiplient les entretiens et petites déclarations critiquant sévèrement les réformes que le gouvernement doit faire passer avant le 8 août. Avec un deuxième train ...

Ajouter un commentaire

Articles similaires