Euclide Tsakalotos, nouveau ministre grec des Finances

Derrière son look d'éternel étudiant, Euclide Tsakalotos serait cependant l'exact opposé de Yanis Varoufakis, devenu la bête noire des créanciers - Simon Dawson/Bloomberg

Derrière son look d'éternel étudiant, Euclide Tsakalotos serait cependant l'exact opposé de Yanis Varoufakis, devenu la bête noire des créanciers - Simon Dawson/Bloomberg

Le même dogmatisme que Yanis Varoufakis, mais un style plus « british ».

Sur le plan de l'orthodoxie vestimentaire, il n'a rien à envier à son prédécesseur. Pas plus que Yanis Varoufakis, il ne porte de cravate, ses costumes -velours côtelé l'hiver, lin l'été- sont informes et, comme lui, il ne se sépare jamais de son sac à dos. Derrière son look d'éternel étudiant, Euclide Tsakalotos serait cependant l'exact opposé de celui qui était devenu la bête noire des créanciers.

De longues années passées au Royaume Uni

Calme et timide quand le ministre démissionnaire était flamboyant et grande gueule, réservé plutôt que provocateur. Un flegme tout britannique qu'il a peut être acquis au long de ces longues années passées au Royaume Uni. Fils d'un ingénieur opérant dans le transport maritime, il a fait ses études primaires dans une école privée londonienne, ses études supérieures à Oxford. C'est là qu'au lieu d'embrasser les théories économiques libérales d'Adam Smith et de Friedrich Hayek, il s'est laissé séduire par les sirènes du communisme. Il se dit aussi très influencé par les mouvements anti-mondialisation.

Coordinateur de l'équipe de négociations...

 

Explorez...

Ajouter un commentaire