La zone euro ouvre la voie au maintien d'Athènes sous perfusion jusqu'à l'été

Le ministre néerlandais des Finances et président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, le 24 février 2015 à Bruxelles. (Photo JOHN THYS. AFP)

Le ministre néerlandais des Finances et président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, le 24 février 2015 à Bruxelles. (Photo JOHN THYS. AFP)

Les ministres des Finances de la zone euro ont avalisé mardi le projet de réformes présenté par Athènes, ouvrant ainsi la voie à la prolongation jusqu'à l'été du programme de financement du pays, pour le sauver de l'asphyxie financière. Cet accord de principe de l'Eurogoupe a été annoncé sur Twitter par le vice-président de la Commission européenne en charge de l'Euro, Valdis Dombrovskis.

«Après une téléconférence de l'Eurogroupe» pour examiner la liste des réformes présentée par Athènes, «les procédures nationales pour l'extension du programme grec peuvent commencer», a écrit Valdis Dombrovskis, faisant notamment référence au feu vert nécessaire du Parlement allemand.

Les consultations des ministres ont duré à peine plus d'une heure, après un premier aval donné dans la matinée par les institutions créancières (UE, BCE et FMI), l'ex-troïka à la feuille de route soumise par Athènes. La rédaction de la liste grecque s'est faite en étroite concertation entre le nouveau gouvernement grec de gauche radicale et les créanciers du pays, donnant lieu à des «échanges constructifs» durant tout le week-end, selon Valdis Dombrovskis.

Athènes a...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...