Papandréou s'entretient avec les ministres de l'état-major économique

papandreou papaconou

Le premier ministre, Georges Papandréou, s'est informé au cours des entretiens avec les ministres concernés des derniers développements sur le front de l'économie, mais aussi du chômage, l'enjeu étant la forge des arguments en vue des élections territoriales de novembre prochain.

Pour les besoins de communication, M. Papandréou a convoqué ses ministres dans son bureau au Parlement et non au Palais Maximou où ont lieu habituellement les réunions avec le premier ministre. Le premier ministre s'est entretenu successivement avec les ministres des Finances, Georges Papaconstantinou, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Louka Katseli - accompagnée du ministre adjoint, Georges Koutroumanis -, et du Développement régional et de la Compétitivité, Michalis Chryssochoïdis.

M. Papaconstantinou a informé le premier ministre des tout, de l'éxécution du Budget de l'Etat, ainis que de ses contacts lors de sa récente visite à Washington à l'occasion de la session annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM).

Le dossier du chômage a été au centre de la réunion, aussitôt après, de M. Papandréou avec Mme Katseli, la ministre l'informant plus spécialement des quatre programmes en cours de matérialisation - trois de l'Office national pour l'Emploi (OAED) et un au titre de Cadre national stratégique de Référence (ESPA), alors que neuf autres doivent suivre, avec le soutien conjoint de l'OAED et de l'ESPA.

Les sujets abordés ont porté sur le soutien aux postes de travail, l'insertion professionnelle des jeunes, la réinsertion de chômeurs de longue durée, les conventions locales de travail, les problèmes des entreprises en difficulté et les contrats entrepreneuriaux.

Notons que M. Papandréou avait présidé plus tôt une réunion du groupe de planification stratégique de l'œuvre gouvernementale.

"Il y a un plan, le gouvernement poursuit son programme, les résultats sont déjà là, et les sacrifices des citoyens ne sont pas vains", a affirmé le premier ministre.

A l'ordre du jour aussi, outre le plan gouvernemental et ses priorités à venir, la planification générale du parti gouvernemental en vue des élections territoriales de novembre prochain.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire