Tennis à Bercy : Nadal barre la route à Baghdatis

baghdatis

Le Chypriote Marcos Baghdatis, 22e mondial, n’a pas réussi à se qualifier, samedi après-midi, pour la finale du tournoi de Paris-Bercy. Il s’est incliné avec les honneurs, en trois sets 6-4, 4-6, 3-6, et 2h25 de jeu, face à Rafael Nadal, n°2 mondial. Entrainé dès l'adolescence à la Mouratoglou Tennis Academy près de Paris, Baghdatis s’est néanmoins brillamment comporté pour sa première participation au Masters Series parisien ne cédant aucun set aux têtes de série qu'il a fait tomber l'une après l'autre jusqu'aux demi-finales.

Samedi après-midi, sur le court central de Paris-Bercy, pugnace jusqu’au bout, Baghdatis a surpris plus d’une fois l’Espagnol, le poussant à la faute, dans un affrontement, de l'avis général, sublime.

Baghdatis emporte le premier set, puis mène 3-1, mais le vainqueur de Zagreb ne parvient pas à prendre définitivement le dessus lorsque Nadal est piqué dans son orgueil ; « à trouver sur le terrain la solution au jeu de Nadal, difficile à déchiffrer », nous déclarait Marcos avant le début de la rencontre. Et le Chypriote fait beaucoup mieux que ce que le public attendait : il sauve les balles de break, résiste au lift de l'Espagnol et on croit qu'enfin quelqu'un a trouvé la clé pour battre Nadal. Mais Nadal n'a pas dit son dernier mot, lorsqu'il retrouve ses marques, même envoyé à 214km/h le service du Chypriote est retourné. Le public est ravi, il assiste à un combat de géants. La suite sera 6/4, 6/3 en faveur de Nadal.

Baghdatis n'ira donc pas aux Masters Cup de Shanghai. Mais le numéro 22 du classement ATP, s'il n'a pas fait tomber le numéro 2, il a réussi à mettre en difficulté le triple vainqueur de Roland-Garros. Le Chypriote a beaucoup mûri. Les doutes qui ont suivi une élimination précoce à l'Open de New York en septembre dernier sont loin derrière, Marcos est très bien dans sa tête et au mieux de sa forme. Rendez-vous certain à Bercy l’année prochaine, mais auparavant il y aura le défi d'Australie que le finaliste de l'Open 2006 tentera d'emporter cette fois, puis Rolland Garros, pour lequel Marcos a déjà réservé une interview en exclusivité pour les lecteurs d'iNFO-GRECE !

Dans l'autre semi-finale, l'Argentin David Nalbandian a battu sans appel le Français Richard Gasquet 6/2 6/4 en 1h08. La finale se jouera donc dimanche après-midi entre Nadal et Nalbandian.

i-GR/CT/AE

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire