Baghdatis fait tomber Grosjean

L'ancien numéro 4 mondial du classement ATP, Sébastien Grosjean, rêvait d'une victoire claire hier à Rolland-Garros qui lui permettrait de revenir sur le haut du tableau après avoir dégringoler l'année dernière à la 62e place, surtout en ce jour d'anniversaire de ses 29 ans. La chance ne lui a pas souri qui l'a mis face au Chypriote Marcos Baghdatis, tête de série numéro 16.

Marcos Baghdatis qui, lui, rêve d'emporter un jour le Rolland-Garros surtout après avoir été finaliste l'an dernier de l'Open d'Australie et aussi demi-finaliste à Munich.

Elevé à l'Académie Mouratoglou, une écurie de jeunes talents tenue par un autre Grec en région parisienne, Baghdatis s'est résolu à quitter à la fois son entraîneur Guilalume Peyre et son écurie après son élimination dès le premier tour du tournoi de Monte Carlo. Il ne faisait plus mystère que Marcos ne s'acclimatait pas à l'air parisien. C'est donc à Chypre qu'il est retourné s'entraîner auprès de Yiannos Hadjigeorgiou, le capitaine de l'équipe chypriote à la Coupe Davis.

C'est dire qu'à 22 ans, la volonté de gagner de Marcos était déterminante pour l'issue du match qui l'a opposé mardi à Sébastien Grosjean. 6-3, 6-2, 6-4, en 2 heures, l'affaire était réglée.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire