Les transports, ça carbure dur en Grèce

paques routes

6e parmi 27 dans le classement pour la consommation de pétrole dans les transports, la Grèce se place parmi les Etats-membres de l'UE consommant le plus d'énergie dans les transports, lesquels arrivent ainsi bien devant d'autres utilisateurs comme l'industrie ou les ménages, a indiqué le commissaire européen à l'Energie, Andris Piebalgs, répondant à une question de l'eurodéputé de la ND, Costas Hadzidakis.

Selon les données fournies par le commissaire, les transports grecs avec 39,3% de la consommation se classent au 6e rang ; la moyenne communautaire étant de 30,4%. En tête du classement se trouvent le Luxembourg (60,1%), Malte (58,6%) et Chypre (46,4%), les petits consommateurs étant la Finlande (17,9%), l'Estonie (17,0%) et la Slovaquie (15,8%).

Maniant l'art de l'euphémisme, M. Hadzidakis a tout de même trouvé un motif de... satisfaction, soulignant que ces données démentent l'opinion générale (68% des Grecs) que l'industrie en particulier est le plus gros consommateur en ce qui concerne l'énergie pétrolière, en Grèce, 54% placent en premier le chauffage et seulement 38% les transports.

M. Hadzidakis en conclut toutefois que la Grèce doit s'efforcer de se libérer de sa dépendance pétrolière, les transports en commun étant la solution pour des économies et aussi pour la protection de l'environnement.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...