Congrès du Conseil de l'Hellénisme de la Diaspora : M. Caramanlis annonce le droit de vote des Grecs de l'étranger

sae

Les travaux de la 6e assemblée mondiale du Conseil de l'Hellénisme de la Diaspora (SAE / Symvoulio Apodimou Ellinismou) se sont ouverts vendredi à Thessalonique avec la lecture d'un message adressé par le président de la République, Carolos Papoulias, tandis que le premier ministre, Costas Caramanlis, donnait le coup d'envoi des travaux avec une annonce attendue sur la possibilité des Grecs de l'étranger de voter dans les Ambassades grecques de leurs pays de séjour sur le modèle des élections européennes.

Dans son message, M. Papoulias souligne notamment que "notre époque nous impose de renforcer la sagesse et la concorde entre nous, afin de garantir la présence forte de l'Hellénisme à l'étranger au cours des prochains décennies. Pour atteindre cet objectif, je considère que la contribution du SAE - qui est par définition l'organisation universelle de l'Hellénisme - peut être décisive".

De son côté, proclamant l'ouverture des travaux du SAE, le premier ministre, Costas Caramanlis, a observé que "grâce aux expériences acquises dans le cadre des efforts qui ont été déployés au cours des 11 dernières années, grâce à la valorisation du décret-loi de la Constitution, mais aussi par-dessus tout, grâce à la volonté exprimée, la contribution et la coopération de toutes les forces politiques du pays, nous pouvons à présent continuer de façon dynamique en vue d'ouvrir de nouvelles voies entre les communautés des Grecs du monde entier, de renforcer les liens entre les pays où résident les Grecs de la Diaspora et la mère Patrie". "Nous pouvons continuer à nous rapprocher, plus substantiellement, de la vision de l'Hellénisme universel. Nos objectifs sont communs et vous en êtes les protagonistes. Le SAE rapproche la Grèce des Grecs du monde entier, et les Grecs des cinq continents plus près de ce qu'exprime notre Patrie", a-t-il ajouté.

M. Caramanlis a indiqué que de nombreux changements ont eu lieu à l'étranger comme en Grèce, et salué le rôle des Grecs de la Diaspora, soulignant que la Grèce peut être fière d'eux et eux de la Grèce. "Les années à venir seront importantes pour l'avenir de l'Hellénisme de la Diaspora. Nous sommes tous appelés à gérer le passage du flambeau aux générations futures et nous comprenons tous qu'il existe une énorme différence entre les besoins des émigrés des années '30, '50 et '60 et les besoins des émigrés actuellement. Le monde change et continue à changer à un rythme effréné, la Société de l'Information, Internet, la liaison satellite offrent de nouvelles possibilités de communication (....) Le gouvernement, les forces politiques du pays, les représentants des Grecs de la Diaspora sont appelés à mettre à profit ces changements et à tracer de nouvelles stratégies. Nous sommes appelés à développer de nouvelles actions, aptes, non seulement à garantir, mais à renforcer nos liens".

M. Caramanlis a ajouté que le gouvernement est prêt à remplir son devoir historique face aux Grecs de l'étranger et compte déposer au Parlement, d'ici la fin de son mandat, le décret-loi de l'article 51 de la Constitution qui prévoit d'accorder le droit de vote aux Grecs de l'étranger. A ce sujet, le chef du gouvernement a précisé que ce droit sera accordé à tous ceux qui sont inscrits sur les listes électorales; les électeurs résidant à l'étranger voteront pour les circonscriptions électorales où ils sont inscrits, le vote - avec les adaptations nécessaires - sera organisé sur la base du modèle de vote pour les électeurs résidant à l'étranger lors des élections pour la désignation des membres du PE.

Enfin, le premier ministre a exprimé la certitude que tous les partis politiques répondront positivement - comme ils l'ont déjà fait lors de la récente révision de la Constitution - à ce devoir national historique.

Le ministre des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, après avoir salué les participants à la 6e assemblée mondiale du SAE, a remercié le président sortant du SAE, Andrew Athens, pour son importante contribution.

Mme Bakoyannis a également qualifié les Grecs de l'étranger de "facteur de puissance" pour la Grèce et pour sa politique étrangère, et évoqué les actions gouvernementales pour la réorganisation et la revalorisation du SAE, tout en s'engageant à renforcer encore plus la coopération du gouvernement avec les Grecs de la Diaspora en vue d'assurer un meilleur avenir à l'Hellénisme du monde entier.

Le président du PASOK, Georgios Papandréou, s'adressera samedi à l'assemblée du SAE, et le responsable de la commission du PASOK pour les Grecs de la Diaspora, Dimitris Dollis, a communiqué vendredi un message de salutations de M. Papandréou.

Un message du SG du KKE, Aleka Papariga, a été également communiqué par le député du parti, Nicos Gatzis.

Ont pris également la parole le président de Synaspismos, Alecos Alavanos, le président du LAOS, Georges Karatzaféris, tandis qu'un message du patriarche oecuménique de Constantinople, Vartholomeos I, a été transmis par le métropolite d'Autriche Michel.

Commentant l'annonce faite par le premier ministre en réunion jeudi du groupe parlementaire de la Nouvelle Démocratie (ND), puis confirmée lors de son allocution devant les congressistes, le président sortant du Conseil de l'Hellénisme de la diaspora (SAE), Andrew Athens, s'est déclaré tout à fait satisfait de cette nouvelle possibilité des Grecs vivant à l'étranger de voter aux élections nationales.

Comme l'a précisé é l'ANA-MPA M. Athens, "ceci est quelque chose que nous attendions depuis longtemps, et je pense que cela constitue un exemple significatif de reconnaissance des Grecs de l'étranger", soulignant aussi "l'heureuse coïncidence de cette annonce au moment même de l'ouverture à Thessalonique de la 6e assemblée ordinaire du SAE".

Par contre, pour le président du PASOK, Georgios Papandreou, a estimé que l'annonce du premier ministre doit être considérée dans le cadre de vues électoralistes du parti au pouvoir.

La 6e assemblée mondiale du SAE qui a lieu du vendredi 8 décembre au dimanche 10, a désigné lors d'élections qui ont eu lieu samedi le nouveau président en la personne de Stefanos Tamvakis.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire