Coupe de Grèce : les 1/8es de finale aller imposent un duel AEK-Pana

foot coupe

La Coupe de Grèce entrait cette semaine dans la phase des 1/8es de finale avec un tirage au sort peu clément pour les deux co-leaders du Championnat de Grèce, AEK et Panathinaïkos, les obligeant à s'affronter très tôt dans la compétition avec, ce jeudi, un premier face à face à l'OAKA (Stade olympique occupé par l'AEK). Un déplacement périlleux pour le Panathinaïkos, tenant du titre, 18 jours après sa défaite en championnat 1-0 par la même AEK. Parmi les autres têtes d'affiche, moins risqué le déplacement d'Olympiakos chez Iraklis n'était pas dépourvu de surprises. Enfin, Larissa revient en force depuis la 2e division rappeler qu'il est encore tôt pour enterrer son bref mais glorieux passage parmi les grands, il y a... vingt ans !


Après une première période insipide, le match se débloquait à la 48e minute. Sur un coup franc de Bassinas, Chiotis commettait l’incroyable erreur de relâcher le ballon dans les pieds de Konstantinou qui n’en demandait pas tant. A cinq minutes de la fin, Chiotis se rattrapait en sauvant en corner une frappe magnifique de Bassinas. Alors que le Pana croyait en la victoire, l'AEK parvenait à égaliser dans les arrêts de jeu, à la 94e minute. A la suite d’un cafouillage dans la surface de réparation, Goumas dégageait de la tête comme il pouvait. Kontis était à la réception de ce dégagement mal assuré et lui aussi de la tête donnait le ballon à Lyberopoulos, qui clouait une nouvelle fois ses anciens partenaires en frappant à l’entrée de la surface de but (1-1).

Après ce nul, tout sera à faire pour l'AEK qui devra marquer lors de la revanche à Leoforos (Leoforos/avenue Alexandras, stade du Pana). Les sept autres matches ne se sont pas encore tous déroulés, KastoriaPtolémaïda étant repoussé pour cause de terrain rendu impraticable par la chute de neige.

Iraklis a réussi la bonne opération en battant Olympiakos au Kaftantzogleio (1-0) grâce à un but de Pantelis Kapetanos après 65 secondes de jeu. Ensuite, les rouges et blancs ont dominé, trouvant même le poteau par Taralidis, mais sans parvenir à égaliser.

Xanthi a battu Aigaleo en deux temps (1-0). Après avoir été interrompu au bout de 21 minutes, la fin du match a pu se jouer dès le lendemain, et cette fois les locaux ont marqué par Lambriakos (33e). Ils sont passés tous près d’un deuxième but mais le poteau a stoppé la tentative de Baïkara (45e).

OFI et l'Apollon Kalamarias se sont quitté sur la marque de 1-1, Orfanos changeant la donne en égalisant à la 88°, alors que les crétois avaient pris l’avantage dès la 20e minute par Nwafor.

Ethnikos, l'autre grand club piréote déchu en troisième division, est passé tout près de l'exploit à Charilaou, en tenant longtemps le nul face à l'Aris. Les joueurs de la vice-capitale grecque avaient vite ouvert le score par Lazanas (4e), mais les piréotes ont immédiatement égalisé par Tzimas (9e). Finalement il a fallu un but du camerounais Kwemacha à cinq minutes de la fin pour que l'Aris s'impose. Le match retour au Pirée risque de valoir le détour.

L'authentique exploit a finalement été réalisé par une équipe de Larissa en pleine reconstruction. Promu en deuxième division l’été dernier, Larissa a un pied en quart de finale de la Coupe après sa superbe victoire face à Halkidona, actuel 5e de première division. Tout s'est joué dans les 20 dernières minutes quand Larissa a passé la surmultipliée, inscrivant trois buts en neuf minutes à un prétendant à l'Europe : Kyparissis (72e), Grigoriou (77e), Floros (81e). Seule ombre au tableau, la réduction du score dans les arrêts de jeu par Machado sur penalty, car désormais, Halkidona n’aura besoin que de deux buts au retour pour se qualifier. Mais, à Larissa, si personne n’oublie qu’au tour précédant, Halkidona avait éliminé Kerkyra 3-0 après prolongations, malgré une défaite 2-0 de l’aller, tous les Larissiens rêvent à la réédition de la décennie 80 où leur équipe avait été la première équipe de province à gagner la Coupe (84-85) après avoir été finaliste (82-83), le championnat de 1e division (87-88), et à se hisser en parmi les 8 de la Coupe d'Europe (84-85).

Enfin, le Panionios est le premier qualifié en quarts de finale puisque les deux matches ont été joués. A l'aller, Panionios est allé battre Ilissiakos 1-0 grâce à un but de Meszaros (33e), avant de confirmer à Nea Smyrni sur le même score, par Markora (68e).

i-GR/Orphée Visvikis

1/8es de finale de la Coupe

Aller

Retour

Heraklis (A) – Olympiakos (A)

1-0

02/02

Kastoria (B) – Ptolémaïda (C)

report

02/02

Aris (A) – Ethnikos (C)

2-1

03/02

Xanthi (A) – Aigaleo (A)

1-0

05/02

Ilissiakos (B) – Panionios (A)

0-1

0-1

Larissa (B) – Halkidona (A)

3-1

02/02

OFI (A) – Apollon Kalamarias (A)

1-1

02/02

AEK (A) – Panathinaïkos (A)

1-1

03/02

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...