L'enseignement supérieur en ébullition.

Ecole Polytechnique d
Tandis que les enseignants des Instituts technologiques (TEI) sont en grève aujourd'hui et demain en refus du nouveau système d'évaluation, la Présidence de l'Ecole Polytechnique d'Athènes, en désaccord avec le projet de reforme de l'enseignement supérieur, a démissionné ce matin. Le projet prévoit la revalorisation des diplômes des Instituts technologiques (2 à 3 ans d'études supérieurs) ce que les universitaires interprètent comme une dévalorisation de leur enseignement (4 ans d'études supérieurs, 5 ans pour la Polytechnique).
Total de votes : 0

Ajouter un commentaire