La philosophie dans les écoles grecques

9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
La philosophie dans les écoles grecques

Tout peuple, toute civilisation, à un moment ou un autre a pu contribuer, à sa façon, au développement de l'humanité et poser sa brigue sur l'édifice de la connaissance. Tel a été le cas de la civilisation grecque, notamment en matière de philosophie, et non seulement. Les philosophes grecs on donner un place exceptionnelle a l'être humain et l'ont posé au centre du cosmos et de leurs études. Toutefois, bien que la Grèce ait été le berceau de la pensé occidentale, actuellement dans les écoles grecques aucun cours de philosophie ni de morale, n'est dispensé. Etant donné qu'en se moment il y a tout un débat sur l'éducation,
ne serait-t-il pas opportun de poser également cette question????

profil sans photo
Re: La philosophie dans les écoles grecques

Yasou Poseidon

La philosophie est une discipline intellectuelle qui utilise des methodes qui se veulent rationnelles et critiques.

Elle travaille avec des concepts abstraits et tente de definir de grands principes generaux et de repondre aux questions fondamentales de la vie et de la mort, du sens de l'existence, des valeurs individuelles et sociales, de la nature du langage ou de la connaissance et du rapport que nous avons avec les choses elles memes.

En philosophie, on peut avoir de bons ou de moins bons concepts, de bons ou de moins bons arguments, mais on ne peut pas avoir de preuves irrefutables, car ce n'est pas une science formelle ou empirique (bien qu'elle soit le creuset des sciences). En tout etat de cause, la philosophie est fondamentalement une discipline rationnelle, bien que ses premiers principes ne puissent pas etre demontres.

La philosophie n est pas une matiere qui s apprend ou qui s acquiere par des etudes

La philosophie est une logique personelle des questions que nous nous posons sur la vie et la mort, elle ne peut pas etre transmise a un individu sans recherche personelle de sa part concernant sa existentialite dans le monde ou il vit

Socrate ou Diogène de Sinope,sont deux peres fondateurs de la philosophie, tout deux etaient des parias, des mendiants qui par leur vie tumultueuse et endehors de la normalite,on developper une philosophie personelle sur les questions fondamentales de la vie et de la mort, du sens de l'existence, des valeurs individuelles et sociales

C est leur vie qui a apporte cette sagesse qui se transforma en une philosophie

Mon grand pere,un berger illetre tres tres demuni, etait un homme fiere, par ses heures dans les montagne du a la transhumance de son troupeau, lui donna des interminable heure de reflexion sur la vie,la nature et le cour du temps

Chaque fois que je le voyais ,il partait dans des tirades philosophique digne de tout philosophe erudit qui m entrainait dans des embardees cosmiques, cet heritage philosophique de mon grand pere qui depeignait enormement sur mon pere qui lui est un devoreur de tout ecrit philosophique des grecs Socrate,Platon,Aristote etc etc en passant par nietshe ou kant, lui le fils d un berger qui a juste fini l ecole primaire, cette recherche personelle philosophique m a aussi etait transmis sans que je le veuille qui me donna des bases personelles de mes conceptions sur la vie sans que je sois moi aussi un lecteur d ouvrage philosophique

La philosophie est un heritage qui se donne de pere en fils qui donne a chacun de nous une volonter personelle d une recherche d une philosophie adapter a notre conscience concernant les mysteres de la vie

Pour moi la philosophie ne peut etre apprise car elle est fort rebutante de premier abord ,il faut qu elle soit issu d une volonter personelle de recherche sur les fondements de notre existence sur cette terre et apres une maturite personelle concernant cette recherche interieur, elle peut donner l envie de s enrichir de l optique des grands penseurs de notre civilisarion

La philosophie doit etre un choix ,pas une obligation d apprendre des donnees qui pourrait ne pas etre compatible avec notre propre conception philosophique de ce que nous sommes et ce que nous voulons etre dans une societe en mouvement perpetuelle

La philosophie ne doit pas etre une religion ou un element de notre education, elle doit etre une liberte de recherche personelle

Je suis contre qu elle soit un cour obligatoir dans les ecoles car elle aura un tout autre effet que celui escompter car elle doit etre une envie pour un etre mature pas une discipline impossee sans recherche personelle qui pourra creer des etres a qui on a imposer une methode de penser bien definni

Amicalement

profil sans photo
Option philo???

Yiassas paidia!

Mais je pensais qu'il y a avait des cours de philo dans le secondaire en Grece, mais c'est optionnel, nan?

profil sans photo
Re: Option philo???

moi je n'en vois pas en tout cas....et j en ai pas eu non plus à l'ecole.

http://www.ypepth.gr/el_ec_home.htm

profil sans photo
Re: Option philo???

Oui Poseidon et Efy

vive la philosophie dans les écoles françaises et je l'espère grecque s comme vous le souhaitez.

l'esprit logique n'est pas forcément naturel, la philo par son enseignement nous interpelle sans cesse elle nous rend humble, car elle nous questionne où, quoi comment pourquoi et après ces questions fondamentales nous aide à prendre une décision.

Si l'expérience est utile, allusion au grand père d'Alex, l'enseignement est nécessaire ne serait ce pour connaitre les grands , Socrate, PLaton, Aristote etc.. et ce qu'ils ont dit sur la société, la vie, l'amour ...

Et puis en France on nous enseigne en terminale un peu de psychologie avec les grands Freud , Lacan..
je trouve cet enseignement nécessaire il participe avec les valeurs de l'éducation parentale à former un esprit équilibré.

profil sans photo
Re: La philosophie dans les écoles grecques

La philosophie ne s'apprend pas à l'école qui est devenu un lieu ou on apprend rien de la vie et de l'humain en plus.

profil sans photo
Re: La philosophie dans les écoles grecques

C'est clair que la reflexion s'acquere avec le recul,et son degré est fonction des "eveils personnels" de chaquin.Toutefois,je pense qu'il ne s'agit pas seulement d' apprendre aux jeunnes de poser/presenter une question/probleme correctement afin d'y repondre plus facilement.Il s'agit aussi de prendre connaissance et de s'inspirer des reflexions et des questions que les hommes se sont possées tout au long de l'existence humaine et quelles ont été les reponses apportées.Il s'agit d'une ouverture sur le patrimoine de la reflexion humaine sur sa personne ,les autres, et la société.Si on apprend pas a etre philosophie au moins une sensibilisation en vaudrait la peine,à mon avis.

N'oublions pas qu'à cet age là, les jeunnes se posent pas mal de questions existantielles.Et je crois que 1 heure de philo apporterait plus de reponses aux jeunnes que 2 heures de cours de religion (c à d l'heure de l'enfant,car ce cour est completement devalorisé en grece).

Enfin,le patrimoine philosophique grec meriterait une place plus valorisante dans l'enseignement car il à été le vecteur de la civilisation grecque,tout simplement.

Maintenant, alors que presque la plupart des systemes educatifs dans les pays europeens,ont integré dans leur systeme un cour de philo ou l'equivalement, comment ca ce fait qu'en grece ,berceau de la pensée occidentale nous n'en avons rien.????

sauf deux heures de religion........

profil sans photo
Re: La philosophie dans les écoles grecques

Poseidon ,tu vois par la reaction de certains qui eux sont brancher phillo,ont une reaction toutes autres que ce que devait donner selon toi la philosophie a cette personne, c est a dire lui donner des qualitees dans sa visions et dans sa place dans le monde

C est pourquoi ,je suis contre aux cours obligatoires de philosophie dans le secteur du premier et deuxieme degres de l education nationale

Car l interpretation doit etre faite par un etre mature et n oublie pas le sophisme qui utilise se fait passe pour de la philosophie facilement

Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse, est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité n'est pas vrai (à ne pas confondre avec valide). Le sophisme repose sur le moteur du syllogisme. L'adjectif fallacieux désigne ce qui est mensonger. La logique désigne en rhétorique l’art de construire un discours cohérent. Nous avons donc affaire à une contradiction dans les termes. Cette contradiction n'apparaît pas en logique mathématique, qui n'a que faire des valeurs de vérités des propositions.

Qui est fort utiliser par des faux philosophes et evidement par des extremistes de toutes parts negationistes et falsificateurs de l histoire, sans parler evidement par tout nos politiciens

Amicalement

profil sans photo
La philosophie dans les écoles grecques

-- moved topic --

Ça pourrait aussi vous intéresser...