Charia en Grèce, au Royaume Uni et en France.

22 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Charia en Grèce, au Royaume Uni et en France.

La Macédoine et la Thrace occidentale ne sont revenues à la Grèce que tardivement après les guerres balkaniques de 1913. A l’issue de ces dernières puis de la première guerre mondiale puis de la guerre entre les kémalistes et les forces de l’Entente, d’importants mouvements de populations eurent lieu. Afin de prévenir les conflits, les diplomates exigent à Lausanne en 1923, une homogénéité confessionnelle par un échange des populations pas encore déplacées. C’est ainsi que 500 000 musulmans quittent la Grèce et que 1 500 000 orthodoxes quittent l’Asie mineure qu’ils habitaient depuis l’antiquité. Ne sont pas concernés par l’échange les 120 000 grecs de Constantinople et en contrepartie les 120 000 musulmans de Thrace occidentale. Le traité de Lausanne prévoit pour ces deux communautés un statut particulier. Aujourd’hui après maintes persécutions les grecs ne sont plus que 2 000 à Constantinople dans une mégapole de douze millions d’habitants. Les musulmans en Thrace sont toujours le même nombre et sont très jaloux de leurs prérogatives. La Turquie qui s’estime des droits partout où il y a des turcs et plus largement partout où il y des musulmans les instrumentalise pour déstabiliser la Grèce. Ce que la Turquie peut se permettre en violant les traités, la Grèce ne peut se le permettre, la Turquie en profiterait pour envahir et annexer des territoires.

Ce qui est cocasse, et c’est pourquoi on parle de cette affaire en ce moment, c’est l’invitation par le Conseil de L’Europe dont la Grèce et la Turquie sont membres depuis 1949 d’abolir la charia en Grèce.
Le commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, invite la Grèce à supprimer la possibilité accordée à la minorité musulmane de Thrace occidentale de faire appel à la charia, le droit coranique, dans les affaires familiales et de succession. Cette compétence judiciaire dont disposent les trois muftis de Thrace “pose de sérieux problèmes de compatibilité avec les normes européennes et internationales en matière de droits de l’Homme“, affirme-t-il dans un rapport publié à Strasbourg.

Heureusement que la France a commencé a balayer devant sa porte, nous aurions pu subir la même humiliante remontrance pour Mayotte. Ce territoire pour devenir département, et pouvoir verser entre autres le RMI, devra se plier à la loi commune et abolir la charia, la polygamie et autres joyeusetés. La lapidation y aurait été aboli en 1939. J’ai pourtant le souvenir d’une brève dans un Marianne il y a 8 ou 9 ans où il était question d’une femme adultère condamnée à la lapidation en première instance et relaxée en appel, la loi française s’appliquant en deuxième instance.

Le Royaume-Uni est également membre du Conseil de l’Europe...

profil sans photo
Re: Charia en Grèce, au Royaume Uni et en France.

Pascal Olivier a dit "...Heureusement que la France a commencé a balayer devant sa porte, nous aurions pu subir la même humiliante remontrance pour Mayotte. Ce territoire pour devenir département, et pouvoir verser entre autres le RMI, devra se plier à la loi commune et abolir la charia, la polygamie et autres joyeusetés. La lapidation y aurait été aboli en 1939. J’ai pourtant le souvenir d’une brève dans un Marianne il y a 8 ou 9 ans où il était question d’une femme adultère condamnée à la lapidation en première instance et relaxée en appel, la loi française s’appliquant en deuxième instance. ..."

très réducteur comme approche de l'Islam.
tu réduis l'islam au coté pénal, alors que le richesse de cette religion a balayé devant vos portes occidentales pour apporter les richesses de l'anti

profil sans photo
Re:re Charia en Grèce, au Royaume Uni et en France.

Pascal Olivier a dit "...Heureusement que la France a commencé a balayer devant sa porte, nous aurions pu subir la même humiliante remontrance pour Mayotte. Ce territoire pour devenir département, et pouvoir verser entre autres le RMI, devra se plier à la loi commune et abolir la charia, la polygamie et autres joyeusetés. La lapidation y aurait été aboli en 1939. J’ai pourtant le souvenir d’une brève dans un Marianne il y a 8 ou 9 ans où il était question d’une femme adultère condamnée à la lapidation en première instance et relaxée en appel, la loi française s’appliquant en deuxième instance. ..."

très réducteur comme approche de l'Islam.
tu réduis l'islam au coté pénal, alors que le richesse de cette religion a balayé devant vos portes occidentales pour apporter les richesses de l'antiquité (grecques entre autres)

profil sans photo
Quatrième croisade idéologique

Cher Monsieur,

je suis étonné de votre réponse, mon propos faisant référence à des lois, les lois de la République versus la charia. Cette dernière ne se limite évidement pas au pénal, elle englobe également le civil et plus largement toutes sortes de prescriptions sur la guerre, le politique, le social, le statut personnel et jusqu’à l’obscénité d’un mode d’emploi pour la toilette intime.

Entre les deux lois les mahorais ont choisi malgré la pression des cadis, de la ligue arabe et de tous les efforts des gouvernements français successifs pour se débarrasser de Mayotte.

Libre à vous d’endosser l’habit d’un thuriféraire de la charia et de l’islam, ce n’est pas généralement ce qu’on attend d’un héritier de Socrate et de Plutarque. Malgré les menaces turques, la Grèce est sorti de la nuit ottomane, vous n’êtes donc plus tenus à la duplicité des chrétiens d’Orient, duplicité nécessaire à leur survie, syndrome de Stockholm dans le jargon des psychologues.

Enfin vous vous rendez complice d’une quatrième croisade idéologique par le déni de la filiation et de la continuité entre le christianisme oriental et occidental et par l’attribution exclusive à l’islam de notre pseudo redécouverte de l’humanisme antique.

Averroès condamné en son temps et toujours honni dans l’islam le plus répandu ne lisait pas le grec. Ce sont les lettrés syriaques, chrétiens ou sabéens, qui ont traduit les auteurs grecs en arabe.

L’islam était encore dans les limbes quand le monachisme fut importé d’Egypte en Provence par Saint Cassien et prospéra bientôt dans toute l’Europe.

Je vous laisse à méditer cette citation de Régis Debray :

“L’Occident a quatre capitales : Jérusalem, Athènes, Rome et Byzance. Il ne veut se souvenir que des trois premières. Chacune a ses chantres, ses commerçants et son mot de passe. Jérusalem, c’est le monothéisme. Athènes, c’est l’humanisme. Rome, c’est l’état de droit. Byzance, c’est plus et mieux car c’est la synthèse de ces trois éléments : on y a pensé les rapports de Rome et de Jérusalem dans la langue et les concepts d’Athènes. Presque personne n’en a cure. La grande oubliée de notre histoire n’est rien moins que notre laboratoire central. Nous devons à cette ville-empire nos principaux dogmes, nos catégories organisatrices, nos cérémonies civiles et religieuses - la liturgie chrétienne dérive des cérémonies de cour byzantines, comme notre protocole républicain dérive des hiérarchies célestes du césaropapisme -, notre esthétique, car c’est à Byzance que fut brisé la vague iconoclaste, et affirmé la légitimité d’un art sacré ou d’une figuration du divin.”

profil sans photo
Re: Quatrième croisade idéologique

Bonjour Mister.

Comme tu dis, je suis descendant de Socrate et de Platon, puisque la culture grecque est la mienne.
Mais justement un des principe fondamentale de l'hellenisme est de toujours argumenter et de se remettre en question pour avancé.

Donc en étant neutre, je suis bien plus objectif que toi.

Les syriaques ou autre chrétiens d'orient ont étudié les textes antiques et c'est bien normal. Quand l'islam est arrivé, il a assimilé ces cultures bien plus avancés que la civilisation arabe naissante.

Le fil conducteur arabe a été sous l'élan islamique de synthétiser les anciennes civilisations rencontrées.

Par exemple La médecine arabe s’est élaborée à partir des traditions bédouine,indienne, persane et grecque qui vont être synthétisées et ordonnées dans un ensemble cohérent, ensemble qui va ensuite s’enrichir d’oeuvres originales et innovantes.

Dans l'obscurantisme de l'occident Catholique. La science des grands médecins de l’Islam fut pendant tout le Moyen Age, la Renaissance, l’époque classique et jusqu’au XVIIe siècle en Orient comme en Occident, la science médicale la plus avancée, la plus riche en propositions théoriques et en analyses rationnelles.

Cette civilisation arabo-musulmane naît de contacts, d'emprunts, d'apports : elle gère et invente un héritage où l'Islam occupe une part intime non seulement parce qu'il se veut message universel mais aussi parce qu'il vient sacraliser certains traits de culture, en réformer d'autres et souvent s'inscrire dans une continuité de civilisations antérieures.

Grâce aux premières grandes dynasties médicales de traducteurs qui les
précédèrent, les médecins arabes purent bénéficier d’un important héritage hellénistique et byzantin. Le grand mouvement des traductions, commencé dès l’Empire sassanide et poursuivi par les califes de Bagdad, avait apporté aux Arabes des centaines d’ouvrages grecs. Parmi ceux-ci, le sort des ouvrages de Galien est particulièrement intéressant. Les traductions arabes des textes de Galien furent effectuées, au IXe siècle, à partir de manuscrits syriaques ou grecs.

De nombreux traités galéniques sont aujourd’hui perdus sous leur forme grecque, mais ils ont pu être reconstitués à partir de leur version arabe. Ainsi le principal ouvrage anatomique de Galien (Peri natomikôn) se composait à l’origine de quinze livres. En grec, seuls les livres I à VIII et le début du livre IX existent encore. Mais la traduction arabe a préservé le texte intégral de Galien.

Grâce aux traductions arabes disponibles, les grands médecins arabes
(Avicenne, Rhazès, etc.) ont donc pu prendre connaissance des oeuvres complètes des principaux médecins et biologistes de l’Antiquité (Hippocrate, Aristote et surtout Galien).

A la fin de leurs études, ils prêtaient même le serment d’Hippocrate,
transformé dans sa version arabe en :
« Je jure par Dieu, Maître de la vie et de la mort, qui donne la santé, qui crée la guérison et toute thérapie, je jure par Asclépios [seul dieu grec conservé], je jure par les saints de Dieu, qu’ils soient hommes ou femmes, tous ensemble, et j’en appelle entièrement à eux comme témoins, que je respecterai ce serment et ce contrat. »

Et ça il faut le reconnaitre. Je suis hellene et je suis donc pragmatique.

C'est pour ça je ne pense pas que les arabes ou l'islam ont crée une rupture entre l'hellenisme et la civilisation arabo-musulmane.
Il faut bien sûr entendre par arabo (l'ensemble des peuples arabophone et non arabe éthnique qui n'a pas de sens)

La grèce d'avant la chrétienté a élaboré sa plus grande richesse. Avec l'islam toutes les théories mathématiques et médicales ont été utilisées et enrichies.

Petite remarque : l'Islam s'est développé et a enrichi l'humanité de scienses nouvelles et ou a completé les anciennes alors que le moyen-age occidentale n'avait pas encore de quoi se laver les dents (SIC).

L'orient Byzantin ou hellenistique a su preservé la pensée. mais d'autre civilisation ont profité de la richesse hellenistique.

Alors OUI la nuit ottomane est finie et c'est en penseurs libre que je critique leurs persecutions (qui n'ont rien à voir avec l'islam mais plutôt avec leur interet).

Monsieur, Si l'europe hait les Arabes, c’est d’abord parce qu’ils portent atteinte à l’autorité du Christianisme, détournant les Chrétiens d’une foi exclusive. Mais c’est aussi parce que les Arabes font écran entre les peuples européens, et leurs racines grecques.

L'Europe veut extirper de l’histoire européenne toute présence
arabe, pour permettre à Rome de retrouver non seulement le Christ, mais la Grèce antique.
L’Europe catholique défend, à travers la recherche de son identité,
une identité commune, enracinée dans le Christianisme ; mais aussi une identité nationale distincte, portée par des langues comme le français, l’italien, le castillan, l’allemand.

Cette Europe des cathos s’affirme par le rejet des religions musulmane et juive, ainsi que par l’exclusion de la culture arabe.

La nuit, Mister c'est l'ignorance de l'occident sur l'Orient et surtout le manque d'ojectivité.

Allez,

A+

profil sans photo
Quatrième croisade idéologique suite et fin.

Admirable suffisance, vous avez raison de vous auto proclamer “objectif et pragmatique”, on est jamais aussi bien servi que par soi-même. Sage précaution au cas où certains lecteurs de cette agora auraient la mauvaise idée de penser de manière autonome...

Il n’est sans doute pas nécessaire de vous renvoyer aux travaux de Cornélius Castoriadis sur l’autonomie et l’hétéronomie, j’avais parlé d’héritage vous me répondez descendance, votre déterminisme vous égare. J’ai bien compris que Plutarque n’est pas votre tasse de thé.

Je ne vous renvoie pas non plus aux écrits sur l’islam de Mansour ibn Sarjoun, Saint Jean Damascène, ethniquement arabe et non pas syriaque arabisé, à la fois père de l’Eglise catholique et orthodoxe et je n’aborderai pas votre confusion entre l’islamité et l’arabité.

Sur la prétendue non rupture de l’islam, je ne vous demanderai pas ce que pense l’islam du libre arbitre, des Saintes Images, ni pourquoi le corps de Saint Spyridon a dû être transféré de Chypre à Constantinople, ni pourquoi les auteurs musulmans ne lisaient pas et n’écrivaient pas le grec.

Une partie de votre texte, celui où je ne reconnais pas votre style si particulier, sans doute un “emprunt”, est dans le vrai quand il aborde la supériorité civilisationnelle des peuples fraîchement conquis mais il omet de dire que c’est justement la raison pour laquelle l’islam a connu sa renaissance avant son moyen âge. Cette catastrophique régression qu’est l’islam au corpus philosophique atone est en effet une formidable machine de guerre pour phagocyter et vider de sa substance des civilisations bien plus brillante que lui. Aujourd’hui l’ensemble du monde musulman ne produit pas plus de traductions et de livres que la seule Espagne.

Votre prétendue critique de l’empire ottoman ressemble à une taqîa destinée à vos compatriotes et je crois deviner ce que vous reprochez réellement à l’empire ottoman et encore plus à sa suite kémaliste, c’est de ne pas avoir soumis plus encore le politique à l’islam. Sans doute pensez-vous qu’il n’y a qu’une seule loi, qu’une seule constitution qui vaille, le coran, sans doute rêvez-vous à un retour du califat.

Je croyais avoir à faire à un piteux dhimmi et je découvre un petit soldat de l’islam, un thuriféraire de la charia. Ce n’est pas exactement ce que j’attendais d’une agora francophone sur la Grèce et Chypre. Ce n’est pas avec vous que la tradition orientale de la critique de l’islam dans le sillage de Jean Damascène ou de Manuel II Paléologue pourra prospérer.

profil sans photo
Re: Quatrième croisade idéologique suite et fin pour un plouc

et bien quelle haine mister!!
je ne suis pas soldat de quoi que se soit.

tu peux penser de manière autonome mais tu ne diras pas n'importe quoi!!
l'arabité s'est dilué et mélanger dans l'islam. l'islam est resté neutre et est juste un fil conducteur.

et tiens puisque tu en parles que pense donc l'islam du libre arbitre, si ce n'est qu'il est total. pff va te renseigné!!

des saintes images? à chacun son culte. le fait que les turcs aient bousillé l'art byzantin est inadminisble.

ni dhimmi, ni quoi que se soit. je ne te permets pas de t'enfler de haine. tu te prends pour qui?
je constate qu'à part ton islamophobie, tu n'apportes rien de concret.*

"Aujourd’hui l’ensemble du monde musulman ne produit pas plus de traductions et de livres que la seule Espagne"
et tu n'as toujours pas compris pourquoi? l'appetit colonialiste des occidentaux sur le monde musulman ne te suffit pas? ou tu veux un dessin?

tu n'es pas plus objectif que ceux qui ont fait les "caricatures". tu n'es rien.

profil sans photo
Divorce:iranian Style

Alexios t emballe pas,embrasse toute ta belle famille de ma part

Olivier,je vais m incruster a votre debat avec Alexios

Le sujet initial etait la sharia en Grece et non l apport des arabes a la civilisation mondiale

J apercois dans vos dires l amalganisme (amalgame est un mot arabe) d une vision tronque de ce que l heritage arabe a offert au monde par ses sciences en le mettant a egalite avec l obscurantisme de certaines tradition dite integriste

Nier l apport des arabes dans nos conaissances de notre civilisation est derisoire

L hellenisme ne s est il pas abreuve des conaissances de tout les peuples antiques qu ils soient egyptiens ,pheniciens ou mediques,le miracle grec ne fut il pas fait par la recherche du voyage ,de la creation de diaspora dans ce monde mediterrano-orientale qui etait le monde dit civilise de l epoque de la Grece classique

Avec les conquetes d Alexandre le Grand ,l hellenisme et les savoirs grecs se sont propages et perfectionne avec le savoir des pays conquis

Alexandrie ,le phare de l antiquite se trouvais pas en terre helladique,idem de Pergame,les lieux des grandes bibliotheque de l antiquite

Il n y a jamais eu de perception grecque d appartenir a un continent ,mais d appartenir a un genos ,a une race ,a un ethnos qui n avais pas la particularite d etre disctinct d un teritoire donne

Cet heritage est encore vivace chez les grecs meme actuellement

Il n y a pas d incompatibilite des savoirs grecs ,qui sont la genese du savoir d Occident avec notre civilisation grecoromaine avec la civilisation arabe

Aujourd hui n apprend t on pas l algebre ,les algorythme arabe,nos chiffres,n ont ils pas ete transmis par les arabes,les etoiles n ont elles pas des noms arabes,les contes de mille et une nuit ne font ils pas fantasmer nos imaginations tout autant que la Mytologie grecque,ca c est pour etre bref,je vais pas parler de l architecture,de la calligraphie,des cosmetiques que raffolent nos femmes,de la mode vestimentaire du moyen age etc etc

Non Olivier,je ne vais pas te faire une analyse exhaustive de ce que l orient arabe ouvert aux apport de ses conquetes a donner a l occident cartesien et fige de l epoque du moyen age

Le simple fait par exemple de la danse du ventre,ou l on voit une femme pratiquement denude danser sexuellement a une epoque ou l occident les femmes etaient habille de la tete au pied ou ce spectacle etait vu comme diabolique,l emancipation de la femme en occident ne date que de l epoque de entre guerre,les femme se baignaient en europe avec un maillot qui couvrais tout le corps as tu oublie,et ca ne date pas d un siecle

je dirais simplement que tout ce qui est attributs feminins vient de nos amis arabes,que ce soit des soins du corps,des cosmetiques de maqillages ou parfums ou des decollete ou jupe sexy ,les couleurs vestimentaires de couleurs vives,les tatouages,la folies des ornements joyalliers,comme les boucles d oreilles a foissons,collier etc etc

Tout le commerce du luxe en occident vient de l orient qu ils soit apport byzantins ou arabe ,les arabes ont ete plus loin que les byzantins,nos pantoufles ahahah,nos divans ,nos tapis etc etc sont l heritage le plus present dans nos vies de tout les jours mais il y a bien d autres mots que les arabes nous ont legue qu on utilise comme:

alcool,sirop,sorbet,café,baldaquin,bougie,,calibre,camelote,carafe,caramel,chat,chemise,chiffre, couffin,douane,échec, élixir,épinard,éponge,
fanfaron, baroud, fardeau,gabelle,hachich,hasard,jaquette,jupe,lascar maboul,magasin,maroquinerie,massage,masser,matelas,matraque,mesquin,mousseline,mousson nabab,nuque,raquette,satin,talc,tambour, tarer, tarif, avarie ,azimut,baraka,razzia,amiral,arsenal,assassin

Alors Olivier ,un peu d objectivite

Le sujet principale etait la charia en Grece,concernant les droits de la communautee musulmane de Thrace d'origine turque, tzigane ou slave, les membres de cette minorité bénéficient, dans le cadre du Traité de Lausanne signé entre la Grèce et la Turquie en 1923, de droits tout à fait spécifiques tels que le droit à l'éducation en langue turque et le droit pour le chef religieux, ou mufti, d'appliquer la charia en droit familial et sur les questions d'héritage.

Olivier ,le probleme de la charia concernant le droit familial est un faux probleme vu que les musulmans de Thrace peuvent choisir d aller chez le Mufti se marier ou se marier civilement a la mairie,idem concernant le divorce et tous ses problemes qui en resulte,peuvent choisir le jugement du Mufti ou du tribunal civil de l etat de leur region

Une femmes lese peut aller au tribunal civil si elle ne veut pas accepte le jugement du Mufti

Le probleme est ailleur

Il est cncernant l ELECTION DES MUFTIS

[b]Les trois muftis[/b] (autorités religieuses et experts juridiques de la charia) opérant à l’heure actuelle en Thrace (dans les villes de Xanthe, Komotini et Didimoticho) ont le statut de [b]fonctionnaires grecs[/b].

[b]Les muftis sont des musulmans grecs[/b], [b]diplômés d’une école islamique de théologie de niveau universitaire et nommés par décision du ministère de l’Education et des Cultes[/b].

En vertu, entre autres, de la loi 1920/1991 sur les muftis, qui reprend en fait les traités conclus au début du 20e siècle entre la Grèce et l’Empire ottoman/la Turquie, un mufti est, outre son rôle d’expert juridique, exceptionnellement habilité à rendre, pour les citoyens grecs musulmans résidant dans leur région, des décisions dans des affaires relatives, entre autres, au mariage, au divorce, aux pensions alimentaires, à la tutelle et à la succession. [b]Il faut rappeler que les Grecs musulmans résidant dans les îles du Dodécanèse ne relèvent pas de la charia mais du droit civil grec[/b]

La Turquie ne veut pas que les Muftis soit elu par le gouvernement grec

Elle manipule certains membre de la minoritee musulmane dans ce sens

La Grece repond qu elle elit ses muftis car ils sont des juges de l etat civil,vu qu ils sont fonctionnaire et ayant le role de juge ,ils ne peuvent etre elu par la minoritee musulmane,ils sont les seuls muftis reconnu en Grece

Les muftis elus par la minoritee musulmane sont hors la loi et leur decission n ont aucune reconaissance juridique

Retirer la fonction de juge au muftis ,c est donner a la minoritee musulmane le droit d elire qui bon semble comme mufti

C est cela qu essaye la Turquie depuis des annees en manipulant aussi des ONGs peut scrupuleuse

les membres politiques paye par la Turquie de la minorité musulmane, ces derniers ont souligné à maintes reprises leur souhait de voir prévaloir et de voir appliquer les « normes européennes » aux membres de la minorité musulmane,ils veulent donnerl’impression qu’une grande partie des membres de la minorité musulmane ne veut pas être soumise, même si on leur en laisse le choix, à la charia et se féliciterait de son abolition en Grèce car une telle évolution pourrait paver la voie vers l’élection directe d’un mufti par les membres de la minorité musulmane, perspective que la majorité des membres de ce groupe minoritaire semblent souhaiter selon eux

http://www.droitdesreligions.net/actuali...

Etrange quand meme que l ecrasante majorite des musulmans de Thrace respecte les jugement des muftis elus par le gouvernement grec

Tu vois Olivier,la Grece defend sa politique que le Mufti soit un representant de la Justice,car tant qu il est ,la Grece a un control sur la hierachie musulmane de Thrace,les muftis etant des fonctionnaire d etat

Ce systeme permet a l etat grec d eviter que sa communaute musulmane soit envahis par des imam,mufti integriste,que sa communaute musulmane soit manipule par des elements exterieur a la Grece

Voila pourquoi je defend moi aussi le concept du droit des muftis elus par le gouvernement grec de pouvoir appliquer la Sharia partiellement en Grece

Quand je vois ce qui se passe en France ou en Belgique,ou n importe qui peut devenir Imam ou mufti par l election d une communaute musulmane,me fait froid dans le dos

La religion musulmane n a pas de hierachie sauf dans les pays islamiste comme l Iran

Va voir ce documentaire concernant l application de la Charia dans le droit familiale en Iran,pour avoir une idee des droits de la femme en Iran

Documentaire de la chaine anglaise Channel 4

Divorce à l'iranienne

Le tribunal des affaires familiales à Téhéran offre une réalité assez éloignée de ce qu’on pourrait imaginer. Les femmes qui viennent plaider leur cause et obtenir justice sont surprenantes, combatives, ingénieuses, volubiles et déterminées. Face aux lois qui ne leur donnent pas le droit de demander le divorce sans le consentement de leur mari, on découvre peu à peu leur marge de manœuvre et leurs stratégies. Trois cas de demande de divorce, trois histoires de couples en perdition et un film qui bat en brèche les préjugés

http://www.ethnographiques.org/2004/Mir-...

http://video.google.com/videoplay?docid=...

On est en Iran chez les fous de dieu,tounr au tribunal Imam Khomeini ,ce film nous montrent des affaires de divorce et elles sont ettonantes,qui pourrais croire l audace des femmes iranienne soit disant soumise devant le Mufti,leur chantage,leur malice,leur persistance dans ce monde phallocratique

On est bien loin des films de propagande de JAMAIS SANS MA FILLE

Olivier fait des recherches ,interesse toi aux autres,ne lis pas ou ne te gave pas d idees preconcues, propager par nos medias qui nous lobotomisent

Ta leme

profil sans photo
Na eisai kala Alex

Salut alex. Na eisai kala.

profil sans photo
C'est facile d'accuser les pays occidentaux de la misère actuel

Plus facile que de regarder en face les vrai problèmes, les vraies injustices.

L'âge d'or de l'Islam, que je ne conteste pas, c'était il y a... 1000 ans !!! De l'eau a coulé sous les ponts.

Cela fait quelque siècles que les pays arabo-musulmans vivent leur Moyen-Age, et il est féroce. S'ils cessaient de s'entretuer entre eux, entre Chiites, Sunnites, Kurdes, perses, etc...

S'ils étaient déja un peu plus tolérants cela irait mieux pour eux. Pour tout le monde.

Je connais des chrétiens d'Egypte (Coptes) réfugiés en Grèce qui m'ont décrit les persécutions qu'ils subissaient en Egypte. Ils précisent aussi que les musulmans sont analphabètes, dans ce pays, tandis qu'eux ont pour tradition de s'instruire, même cachés à la maison.

Misère sociale, culturelle, économique... accentuée par le fait de le reste du monde, y compris les pays d'extreme orient (Chine, Japon, Inde...) ont pris leur essort dernièrement. Même les pays d'Amérique Latine qui émergent enfin d'impitoyables dictatures.

photo de iNFO-GRECE
AVERTISSEMENT A ALEXIOS

Alexios est appelé à descendre quelques marches de son Olympe et à lire plus attentivement les contributions des autres participants, surtout lorsqu'elles sont solidement argumentées. 1 - S'emporter au moindre désaccord des points de vue n'aide pas à élever le débat. iNFO-GRECE vous accorde suffisamment de place pour qu'il y ai pas que des discussions du bout du comptoir dans les forums de l'Agora. 2 - Si encore l'emportement peut être compris, la courtoisie doit toujours être de mise : les "oui, mister!!" et autres "monsieur!!!" ironiques n'ont pas de place ici. Cela devrait aller suffisamment de soi pour ne pas m'obliger à rajouter des telles règles dans les guidelines de conduite.

Il me semble que des excuses s'imposent à Pascal Olivier, qui intervenait sur un terrain bien délimité, celui du droit. Plusieurs en devraient prendre exemple pour rester dans le sujet au lieu de passer du coq à l'âne, ou, pire, ramener toute discussion à leurs sujets favoris.

Kalo Pasxa se olous,

Le modérateur

Pages