Vos rendez-vous culturels avec la Grèce

Et voilà que enflammés par l’extraordinaire performance de cybèle Castoriadis et de ses merveilleux acolytes lors de la dernière fête de la Halle, nous n’avons pu nous empêcher d’inviter à nouveau ce bal très particulier.

Fontenay-sous-Bois : 19 déc.

Le café la Rose Blanche est le dernier café populaire grec de Molenbeek. Il est tenu depuis un demi-siècle par la famille Karassavidis, dont les racines remontent à travers les exodes successifs jusqu'en Asie Mineure.

Bruxelles : 24 oct.

Avec Ithaque, créé en 2018 aux Ateliers Berthier, Christiane Jatahy avait présenté le premier volet d’une Odyssée pour notre temps.

Paris : 1 nov. - 16 nov.

Alkistis Protopsalti est l’une des plus importantes chanteuses grecques, avec plus de 43 ans de carrière, 28 albums personnels, tous en or ou en platine.

Luxembourg : 21 oct.

« Le réalisme magique retrouvé dans l'art de l'ingénieur civil Katerina Kostogiannou agit comme une distance hautement calculée par rapport aux choses.

Luxembourg : 18 octobre - 13 novembre 2019

Pour lancer la campagne 2019-2020, l'asbl "12 Heures pour la Grèce" organise le samedi 9 novembre à 19h30, à la Salle de la Madeleine à Bruxelles, un grand concert caritatif avec la participation de Kostas Chatzis, Eleni Vitali, Panagiotis Margari

Bruxelles : 9 nov.

Avec son groupe Katerina Tsiridou propose un voyage musical qui présente la beauté du rebetiko, musique urbaine grecque traditionnelle.

Bruxelles : 18 oct.

La dernière phase du 9ème édition du Festival International du Court Métrage d'Athènes Micro μ se déroulera encore simultanément dans 11 villes différentes, dont Paris, où le public aura la possibilité de voter pour son film favori parmi

Paris : 12 oct.

Né en 1541 en Crète, Domenico Theotokopoulos, dit El Greco, fait son premier apprentissage dans la tradition byzantine avant de parfaire sa formation à Venise puis à Rome.

Paris : 16 octobre 2019 - 10 février 2020

Problèmes sanitaires, faim, paupérisation, mortalité élevée : c’est le lot commun et quotidien de l’ensemble de la société stambouliote qui a tant souffert pendant la Première Guerre mondiale.

Paris : 1 oct.

Pages