Dans le cadre des mesures nationales pour limiter la propagation du coronavirus, des nombreuses manifestations culturelles ont été annulées ou reportées. Renseignez-vous auprès des salles de spectacle ou auprès des organisateurs avant de vous rendre aux évènements annoncés ici.

XVIIème Semaine de Théâtre Antique de Vaison-la-Romaine

Type d'évènement: 
Affiche du Festival de théâtre antique de Vaison-la-Romaine
Affiche du Festival de théâtre antique de Vaison-la-Romaine

Fil rouge de cette XVIIème édition, la balade proposée entre deux pôles essentiels de la civilisation européenne et sa double filiation, gréco-romaine et judéo-chrétienne, nous invite conjointement au divertissement et à la réflexion.

Côté Athènes – illustré sur l’affiche du festival par la dame de pique qui porte le nom de Pallas, qualificatif et autre nom de la déesse Athéna figure doublement symbolique de l’intelligence créative et de la capacité guerrière – le festival accueille son partenaire privilégié le Théâtre Demodocos, ses masques, ses chants, ses danses pour trois spectacles.

Philippe Brunet et sa compagnie ouvrent la Folle Journée d’Hadrien 2000 du 10 juillet avec un Œdipe Roi de Sophocle, métaphore inégalée des apories du pouvoir, spectacle audacieusement présenté à 7h30 au Théâtre du Nymphée et suivi d’un petit déjeuner-débat partagé avec le public.

Puis ils donnent le 11 juillet à 21h au Mas Saint Quenin la savoureuse comédie d’Aristophane, Lysistrata, originale et très féminine manière de contraindre les hommes à faire la paix, qui sera précédée à 19h d’un récital lyrique consacré au fils d’Ulysse, Télémaque chanté par Homère et dont la création est faite à et pour Vaison-la-Romaine par Philippe et Gaspard Brunet.

La folle journée du 10 s’achève au théâtre du Nymphée à 19h sous la conduite de la Divine Comédie et ses prodigieux comédiens avec l’Œdipe à Colone de Sophocle qui clôt le destin tragique du roi de Thèbes auto-destitué par impuissance à corriger le sort de l’humaine condition.

Côté Jérusalem – illustré sur l’affiche du festival par le roi de pique qui porte le nom de David, le roi musicien héritier de la promesse divine d’accueillir dans sa lignée le futur Messie – le festival interroge le troublant et incestueux lien du religieux et du politique qui ne cesse de hanter notre histoire.

Avec La reine de Saba du psychanalyste et dramaturge Jacques Mervant, la compagnie Métaphore vive soulève sous la forme d’un drame contemporain, le samedi 16 juillet à 19h au Mas Saint Quenin,  la subversive question de la pertinence du fameux jugement du roi Salomon et met à mal ses certitudes apparentes en matière de vérité et de justice.

Athalie, la dernière pièce de Racine et selon Voltaire son chef-d’œuvre, met en scène l’ultime partie d’un conflit à mort noué sur l’échiquier territorial de Jérusalem où s’affrontent au IXème siècle av J.C les gardiens du Temple et de la foi dans le Dieu de David et les tenants du pouvoir adeptes du dieu étranger Baal. De ce combat aux enjeux politiques, religieux et personnels inextricablement liés, quelle sera l’issue : échec à la reine ? échec au roi ? La compagnie Hadrien 2000 présente cette tragédie le mardi 19 juillet à 21h au Théâtre des 2 mondes et le mardi 26 juillet devant la chapelle Sainte Marguerite à Beaumont du Ventoux.

Et le psalmiste chantait… Dans les jardins du Château de Roaix le dimanche 24 juillet à 19h, le public est invité par la compagnie Melocotone à se déplacer d’un site à l’autre pour écouter voix parlées et voix instrumentales évoquer les antiques relations de l’être humain au divin, témoignages au sein des trois religions monothéistes du besoin de transcendance.

Entre Athènes et Jérusalem place est faite en deux moments privilégiés à deux penseurs de notre temps, esprits rigoureux et singuliers qui nous invitent sur leur chemin de réflexion à mieux comprendre avec eux ce qu’a signifié et signifie encore la Grèce dans notre histoire et comment cette double filiation judéo-chrétienne et gréco-romaine influe sur notre devenir d’européens.
François Hartog, le dimanche 10 juillet de 11h à 17h, nous nous demandons pourquoi partir pour la Grèce aujourd’hui.
Heinz Wismann, le lundi 25 juillet de 11h à 17h, entre lucidité et désir nous imaginons notre avenir possible d’européens.

Avez-vous été à cette manifestation ? Partagez vos photos avec la communauté !

Dates et Lieux: 
Lundi, 11 juillet, 2016 - 19:00

Télémaque, récital lyrique avec Gaspard et Philippe Brunet.

Lire la suite
Lundi, 11 juillet, 2016 - 21:00

Lysistrata, d’Aristophane avec le Théâtre Démodocos

Lire la suite
Samedi, 16 juillet, 2016 - 19:00

La reine de Saba, avec la Cie Métaphore Vive

Lire la suite

Mas St Quenin

6 avenue Jules Mazen
84110 Vaison la romaine
France
Dimanche, 10 juillet, 2016 - 11:00 - 17:00

Partir pour la Grèce, Colloque avec François Hartog

Lire la suite
Dimanche, 10 juillet, 2016 - 07:30

Œdipe-roi, de Sophocle, avec le Théâtre Démodocos

Lire la suite
Dimanche, 10 juillet, 2016 - 19:00

Œdipe à Colone, de Sophocle, avec la Cie La Divine Comédie.

Lire la suite
Total de votes : 0

Écrire votre avis