Ioannis Metaxas

Ioannis Metaxas en quelques dates

12 avr 1871

Naissance de Ioannis Metaxas à Ithaque, général distingué dans la guerre de libération contre l'Empire ottoman, puis Premier ministre, connu pour avoir opposé le célèbre NON (ΌΧΙ) de la Grèce à l'ultimatum de Mussolini.

20 juin 1917

Suite au détrônement du roi Constantin Ier et sur indication du sénateur français Charles Jonnart, Haut-Commissaire des "Puissances protectrices", des nombreux militaires royalistes, dont le général Ioannis Metaxas, sont envoyés en exil en Corse.

5 mar 1933

Malgré les rumeurs que le gouvernement d'Eleftherios Venizelos ne rendrait pas le pouvoir en cas de défaite, les élections législatives donnent la majorité à l'Union de la majorité conduite par Panagis Tsaldaris et soutenue par Georgios Kondylis et Ioannis Metaxas.

5 mar 1936

Le roi Georges II nome Ioannis Metaxas au ministère des Armées, un militaire royaliste fidèle qui avait été son instructeur.

13 avr 1936

Suite au décès du premier ministre Konstantinos Demertzis, le roi Georges II nomme le général Ioannis Metaxas, au poste de premier ministre, jusqu'alors vice-président du gouvernement et ministre des Affaires militaires.

27 avr 1936

Le premier ministre Ioannis Metaxas, nommé quelques jours auparavant par le roi Georges II, obtient une majorité absolue au Parlement (241 votes pour, 16 contre et 4 abstentions).

4 aoû 1936

La veille d'une grève générale, le général Metaxas instaure de fait une dictature : invoquant la guerre qui se mène en Europe, il décide de suspendre plusieurs dispositions de la Constitution et de dissoudre le Parlement.

29 jan 1941

Décès de Ioannis Metaxas, gouverneur puis dictateur, connu pour son refus de l'ultimatum de l'Italie fasciste dans la Seconde guerre mondiale.

28 oct 1944

Le «28 octobre» est établi jour de fête nationale en mémoire du rejet par le général Metaxas de l'ultimatum de Mussolini de laisser passer l'armée italienne par la Grèce.