Tou kato kosmou ta poulia explication de texte

9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
photo de Lenio
Tou kato kosmou ta poulia explication de texte

Bonjour, à tous

Je recherche la signification de ce texte. J'ai trouvé une traduction qui me parait la plus proche du texte, néanmoins, je suis perplexe.

En effet, à quoi l’auteur fait allusion lorsqu'elle parle "des oiseaux du monde inférieur "? s'agit d'une référence historique ou un symbole ?

Aux sens générales du texte, quel est le sujet ? Est-ce qu’il est en référence à des évènements qui se sont produits à une époque précise ?

Ou bien, vous auriez une traduction plus précise ?

Merci pour votre aide.

Του κάτω κόσμου τα πουλιά ___ || ___ Les oiseaux du monde inférieur

Μουσική: Σταύρος Κουγιουμτζής ___ || ___ Musique: Stavros Kougioumtzis

:Τίχοι: Μάνος Ελευθερίου ___ || ___ Paroles: Manos Eleftheriou

Φαρμακωμένος ο καιρός παραμονεύει ___ || ___ Le temps, empoisonné, attend

μες τα στενά του κάτω κόσμου να σε βρει ___ || ___ pour vous trouver, dans les détroits du monde inférieur

και δεκατρείς αιώνες άνεργος γυρεύει ___ || ___ Et, inactif pendant 13 siècles, il cherche

την κιβωτό σου και το αίμα να σου πιει ___ || ___ Votre arche et votre sang pour la boire

Σε καρτερούν μαστιγωτές και συμπληγάδες ___ || ___ Lashers et Symplegades vous attendent

μες τα μαλάματα μια νύφη ξαγρυπνά ___ || ___ Une mariée est sans sommeil parmi les bijoux en or

κι έχει στ 'αυτιά της κρεμασμένες τις Κυκλάδες ___ || ___ Elle a les Cyclades suspendues à ses oreilles

κι ειν 'το κρεβάτι της λημέρι του φονιά ___ || ___ Et son lit est l'antre du tueur

Κρυφά τα λόγια τα πικρά μες το κοχύλι ___ || ___ Cachés, les mots amers à l'intérieur de la coquille

κρυφά της θάλασσας τα μάγια στο βοριά ___ || ___ Cachés, les charmes de la mer au Nord

θα σβήσει κάποτε στο σπίτι το καντήλι ___ || ___ La lampe à huile de la maison s'éteindra un jour

και μήτε πόρτα θα 'βρεις μήτε κλειδαριά ___ || ___ Et vous ne trouverez ni porte ni serrure

Του κάτω κόσμου τα πουλιά και τα παγώνια ___ || ___ Les oiseaux et les paons du monde du Néant

με φως και νύχτα σου κεντούν μια φορεσιά ___ || ___ Avec des points légers et nocturnes, un costume pour vous

Peopleνθρωποι τρίζουν κι ακονίζουν τα σαγόνια ___ || ___ Les gens grincent et affûtent leurs dents

πηδούν και τρέχουν και σε φτάνουν στα μισά ___ || ___ Ils sautent et courent et vous attrapent au milieu.

Héléna

profil sans photo
Υiorgos Dalaras avait jeté

Υiorgos Dalaras avait jeté son micro en chantant cette chanson qu'il ne termina pas car Manou Eleftheriou venait de mourir. Il était en pleurs !

C'était dans l'émission "Stin ygeia re paidia"

photo de admin
Pour el griego
profil sans photo
un grand merci j'aime bien écouter Yorgos DALARAS
photo de Lenio
Xiliades efxaristies !!

Xiliades efxaristies !! j'adore Dalaras, et cette vidéo m'a beaucoup émue.

J'ai eu de la chance de pouvoir assistée à son concert à Düsseldorf (fin 2019), qu'elle joie et qu'elle émotion j'ai ressenti à ce concert ! il vous touche en plein cœur!!

profil sans photo
sous-titres en anglais

birds of the underworld / τους κάτου κόσμο τα πουλιά

j'espère que ça pourra t'aider à la compréhension de la chanson 

@ +

photo de Lenio
Merci ! pour le lien ;)

Merci ! pour le lien ;)

photo de admin
Voici quelques idées pour

Voici quelques idées pour vous aider à saisir le sens de cette chanson. Le "κάτω κόσμος" que votre traducteur rend un peu hâtivement tantôt par "monde inférieur" tantôt par "monde du Néant", peut avoir plusieurs sens en grec : il peut s'agir du "monde d'ici-bas", le monde terrien en opposition au monde céleste dans un contexte chrétien plutôt saint-Augustinien ; ce peut être un synonyme de "υπόκοσμος", c'est à dire "monde sous-terrain", les bas-fonds, métaphore de la pègre et de la marginalité, si on cherche un sens social ; mais aussi, "κάτω κόσμος" peut signifier l'Enfer (littéralement "celui qui est en dessous" du latin infernus) où sont envoyées les âmes pécheresses, ou le monde des Morts (le royaume d'Hadès où sont gardés tous les hommes après leur mort afin de les empêcher de revenir à la vie), selon qu'on se réfère à la religion chrétienne grec-orthodoxe ou à la religion grecque antique, mais parfois les traditions se retrouvent puisque, dans l'hymnologie et l'iconographie orthodoxe, le Christ après la Crucifixion et en attendant la Résurrection il est descendu chez Hadès.

Sachant maintenant que Manos Eleftheriou est grec et originaire de Syros, une île des Cyclades, où il a passé son enfance et une partie de son adolescence, on peut s'attendre à trouver dans ses poèmes des allusions tantôt à la vie des marins, tantôt à l'antiquité grecque, tantôt à l'orthodoxie chrétienne et tantôt à la tradition populaire, autant que des métaphores - transferts/transpositions imagés de sens - d'un champ à l'autre ; trois champs de toute façon toujours très visités par la littérature grecque du 20e siècle. C'est ainsi que dans cette chanson "Του κάτω κόσμου τα πουλιά", dès la première strophe "Φαρμακωμένος ο καιρός παραμονεύει", on trouvera le "temps" personnifié qui "aigri", et non "empoisonné" (cf traduction citée dans vote message), "est en embuscade" (et pas seulement "attend" comme dans votre traduction). "τα στενά του κάτω κόσμου" peut aussi se comprendre comme "les ruelles des bas-fonds". On trouve les συμπληγάδες, les Symplégades des Argonautes, falaises qui s’entrechoquent laissant une chance infime au marin de passer entre, chance que Jason a su saisir grâce à une ruse, tout comme la κιβωτός, l'arche salvatrice de la Bible, ou les coquillages qui chantent ou murmurent selon la tradition populaire "κρυφά τα λόγια τα πικρά μες το κοχύλι" (amères sont les paroles dans le coquillage), et le καντήλι, chandelier à l'huile, qui plus qu'une simple lampe à l'huile ancêtre des ampoules électriques, est symbole chrétien de la vie qui dans la pratique religieuse populaire est présent devant l'εικονοστάσι de chaque maison (iconostase, mini sanctuaire familial rempli d'icônes) et doit toujours rester allumé "θα σβήσει κάποτε στο σπίτι το καντήλι" (un jour le chandelier s’éteindra à la maison).

Voilà donc quelques clés de lecture. A vous maintenant de percer le mystère de cette très belle chanson de Manos Eleftheriou et Stavros Kougioumtzis.

photo de Lenio
Excellente analyse, Merci.

Je vous remercie pour les idées que vous avez partagées. J’ai appris énormément, et j’ai eu beaucoup de plaisir à vous lire. Les idées que vous avez évoquées me conforte dans ce que je ressentais. Et vous avez brillement étayer les passages, que j’estimais important. Vous m’avez apporté les clés que je recherchais, notamment le passage sur Manos, son origine et les « 3 champs », que je retrouve bien dans le texte, cela dit je ne savais à quoi me référer. Votre explication concernant les Symplégades des Argonautes correspond totalement à l’idée que je m’en faisais, j’en avais entendu parler, mais je n’avais pas fait le rapprochement. En revanche, je ne connaissais pas la référence au « coquillage »… quant au « kanvtnli » elle continue de bruler dans ma maison.

C’est une magnifique chanson qui me touche particulièrement, et je suis heureuse d’avoir eu cet échange qui m’a permis de mieux comprendre Manos Eleftheriou.

Je garderais encore un peu de mystère pour que cette chanson que je chante à tu-têtre, me dévoile d’autre sentiments.

Je vous en remercie encore…

Ça pourrait aussi vous intéresser...