Babacan, Sarkozy, le génocide des Arméniens de 1915.

6 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Babacan, Sarkozy, le génocide des Arméniens de 1915.

A Ankara, le vice-Premier ministre turc, Babacan, accuse Sarkozy de manquer à sa promesse (que la Chambre des Députés ne voterait pas de loi sanctionnant la négation du génocide des Arméniens) : en 2001, la France admit comme génocide les massacres de Arméniens de 1915.
Selon lui, Sarkozy avait fait cette promesse à Gul, (président) et à Erdogan, (premier ministre) :
« [i]J'ai entendu personnellement cette promesse lors des rencontres que nous eûmes. Que s'est-il passé la semaine dernière? Où est passée la promesse? [/i]» dit-il.
Davutoglu, ministre des Affaires étrangères turc assure, le 21 XII, que Sarkozy avait promis à Erdogan d'abandonner le projet de sanction de négation des génocides (dont de celui des Arméniens, évalué à 1.500.000 victimes) :
« [i]Je suis réellement surpris, car le président Sarkozy avait promis au Premier ministre Erdogan, par le truchement de son conseiller diplomatique, J-D Lévitte, qu'il s'engagerait à abandonner cette initiative et qu'il s'y opposait [/i]».
L'Assemblée Nationale française a adopté (22 XII 11) la loi pénalisant la négation du génocide des Arméniens, commis par l'Empire Ottoman.
La Turquie a suspendu sa coopération politique et militaire avec la France.
L'Assemblée Nationale a promulgué la loi punissant de prison et d'amende (45.000 €) ceux qui nieront, en France, qu'il s'agissait d'un génocide. Cette loi doit passer par le Sénat, pour ratification, avant d'être appliquée.

Le Président de la France, pour les Turcs, pourait donc "imposer" un vote à l'Assemblée Nationale ?
L'Assemblée Nationale accepterait cette injonction du Président ?
Le Sénat suivra-t-il une telle demande ?
Vision faussée d'une vraie démocratie, pour ne rien dire des victimes arméniennes (valent-elles moins que les Juifs, les Tsiganes, les Triangles roses, etc)

profil sans photo
Re: Babacan, Sarkozy, le génocide des Arméniens de 1915.

@Thomas
Comment l'Assemblée Nationale, composée dans sa majorité des membres de l'UMP, godillots s'il en fut, pourrait ne pas suivre les "ordres" donnés depuis le château ? Notre 'grand" Président en serait-il à son premier reniement? C'est devenu une habitude chez lui que de revenir sur ce qu'il avait déclaré d'une manière péremptoire. je crois qu'il a adopté comme devise, celle d'Edgar Faure en son temps;à propos du retournement de veste.
Mais que ne ferait-il pas pour redorer son blason et surtout essayer de récolter les voix des Arméniens de France pour sa réélection. Tout ceci me semble assez méprisable et bassement politicien

profil sans photo
Re: Réponse à Minacouli

[i] Les UMP n'ont pas tous suivi. Ce n'est pas leur majorité qui s'est prononcée, mais c'est celle de la Chambre, avec d'autres partis, Socialistes en tête.
Le Président de la Chambre (- et le Ministre des Affaires étrangères - ) n'étaient pas tous favorables à la proposition de loi. Appartenir à un parti ne signifie pas [u]automatiquement[/u], en démocratie, en suivre les directives (sauf autrefois avec le « centralisme démocratique » communiste, ou en Chine, à Cuba, en Corée du Nord … )
Quelle différence faire, de l'extérieur, entre:- le reniement, - la nécessité de changer d'avis quand on est en responsabilités majeures, - ce qu'on appelait autrefois « l'empirisme organisateur » (terme honni), et - ce qu'imposent les circonstances intérieures et extérieures (élections, nécessités de gouvernance, crises, etc) ?
Je me méfie de ceux qui, face à une réalité nouvelle, au rappel moral d'une responsabilité de jugement (ici le million et demi d'Arméniens, devenus engrais organique, uniquement à cause de leur origine, dans leurs terres historiques), restent collés à des "certitudes" (?) antérieures.
On évalue à environ 500 000, parait-il, les Franco-Arméniens. Leurs parents et grands parents, des survivants, sont-ils venus comme émigrants volontaires ou économiques, ou plutôt des réfugiés ? N'étaient-ils pas des rescapés ?
Et on voudrait que leurs enfants et petits-enfants devenus [u]Français mais non amnésiques[/u], renient leur calvaire, l'exil sans retour, la responsabilité des massacreurs turcs et kurdes ? Et acceptent qu'on puisse affirmer qu'il n'y a pas eu de génocide de ce peuple ancien (et le premier à être devenu chrétien institutionnellement, soit dit "en passant") ... [/i]

profil sans photo
sur le génocide des Arméniens de 1915......

Les 1 500 000 victimes du premier génocide du siècle dernier, et annonciateur de la Shoah, ne represente rien pour la Turquie, qui a fait du négationnisme le fondement de son histoire réécrite.
Le peuple Turc a été élevé dans le mensonge et la négation de ces crimes, il n'y a pas de raison que ça change, encouragé par la lacheté et l'indifférence de la plupart des états dit "démocratique".
Bien au contraire, on entend et on lit ici ou là, que c'était pas le moment , que c'était maladroit de "facher" ainsi nos "amis Turcs", et j'en passe...
Et nos "amis Turcs" de faire ce qu'il savent faire le mieux, menacer, pratiquer le chantage, et tenter d'intimider tout ceux ou celles qui ne lisent pas l'histoire comme il se doit, dans les manuels Turcs.
L'absence de réaction, d' indignation, ( sur ce forum par exemple ) montre bien a quel point aujourd'hui l'indifférence, face a ce crime ( et a tant d'autres ) a pris le pas sur le plus élémentaire des devoirs, respecter l'autre.

profil sans photo
Re:re sur le génocide des Arméniens de 1915......

certains pays ne veulent pas facher nos amis turcs et pourtant le génocide est bien réel et quand l'histoire prouve aussi que la macédoine est bien grec meme par son nom ,on tourne autour du pot en disant oui mais ,et pourquoi ????? instabilité dans les BALKANS et quand les états- unis font un pet tout le monde est là pour le respirer mais attention de ne pas s'asphyxier ante ta leme stin ygeia mas ke na iste panta kala

profil sans photo
enième bagarre entre popes et moines ...

... à l'Eglise de la Nativité à Bethléem.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/...

Le Saint-Sépultre et l'Eglise de la Nativité ont été érigées par des Byzantins et devraient être normalement dévolues au culte orthodoxe.