Grèce : arrestation d'un Syrien, djihadiste présumé

La police grecque a annoncé avoir arrêté jeudi 19 novembre à Athènes un Syrien âgé de 27 ans, accusé «d'appartenance à l'organisation terroriste Daech». Selon un bref communiqué de la police, ce djihadiste présumé est accusé «d'actes terroristes et de complicité pour homicide volontaire».

À lire aussi : Un nouveau procès du «djihad familial»

L'homme est entré en Grèce le 28 mars 2018, selon ce texte qui ne fournit pas plus de précisions sur les conditions de son arrivée dans le pays. Une source policière a indiqué à l'AFP que cette personne habitait dans un conteneur dans le camp de migrants d'Eleonas à Athènes.

La police a découvert «des pièces à conviction digitales qui seront analysées dans les laboratoires criminologiques», a indiqué le communiqué. A la suite d'un interrogatoire, le djihadiste présumé a admis les accusations et doit être transféré devant le parquet d'Athènes.

Jusqu'en 2019, la Grèce était la principale porte d'entrée des demandeurs d'asile en Europe, mais cette année le pays a connu une baisse importante du nombre d'arrivées de migrants, s'est récemment félicité le gouvernement. Cette baisse est due aux...

Ajouter un commentaire