Tensions en Méditerranée : la France au secours de la Grèce face à la Turquie

Jeudi 13 août, deux Rafale, le porte-hélicoptères Tonnerre et la frégate La Fayette, ont participé à un exercice commun avec la marine grecque au large de l'île de Kastellorizo.Situédans les eaux territoriales grecques, l'endroit est devenu une zone à risque depuis que le navire turc de recherche sismique Oruç Reis, escorté par des bâtiments militaires, y effectue des prospections, au grand dam d'Athènes, qui a placé sa marine et son armée en état d'alerte.

Mue par « sa volonté de faire respecter le droit international », la France s'est portée au secours de la Grèce. Une décision appréciée par les médias grecs, le quotidien conservateur I Kathimerini saluant, à sa « une » de jeudi, le « message de fermeté de la France à Ankara ». Jugeant « préoccupante » la situation en Méditerranée orientale,le président Emmanuel Macron a décidé, « en coopération avec les partenaires européens », de renforcer temporairement la présence militaire française dans la zone.

Réserves d'hydrocarbures

L'exercice naval franco-grec vise à soutenir la Grèce et Chypre, confrontés à l'agressivité croissante du...

Ajouter un commentaire