Accusé de sept meurtres en série, un Chypriote plaide coupable

Nicosie - Accusé de l'assassinat de cinq femmes immigrées et deux de leurs enfants, un militaire chypriote-grec a plaidé coupable lundi devant un tribunal de Nicosie dans le procès d'une affaire qui a bouleversé l'île méditerranéenne.

Selon la presse chypriote, les assassinats de quatre Philippines, dont une femme et sa fille, d'une Roumaine et sa fille et d'une Népalaise entre septembre 2016 et l'été 2018 constituent la première affaire de meurtres en série sur l'île. 

Elle avait provoqué la démission du ministre de la Justice et le limogeage du chef de la police, accusés de négligence dans cette enquête sur des travailleuses immigrées dont le corps a été retrouvé pour certaines près de trois ans après leur disparition. 

Arrivé au tribunal sous haute sécurité, Nicos Metaxas, un capitaine militaire de 35 ans, a gardé les yeux au sol pendant que le procureur lisait les charges retenues contre lui: assassinats, enlèvements avec intention de donner la mort et dissimulation des corps. 

Il s'agit de la première fois qu'un accusé doit répondre de sept...

Ajouter un commentaire

Articles similaires