Costa-Gavras révolté d’être accusé en Grèce de faire de la propagande en faveur de Tsipras

Pour son premier tournage dans son pays d'origine, le réalisateur s'est senti «insulté de la pire des manières» par les critiques de certains médias à propos du financement de son adaptation du livre de Yanis Varoufakis, l'ex-ministre grec des Finances.

Un accueil loin d'être chaleureux. Selon plusieurs médias grecs, le cinéaste Costa-Gavras, qui réalise pour la première fois un film dans son pays d'origine, participerait à «l'autopromotion» du gouvernement d'Alexis Tsipras. La presse reproche au réalisateur d'avoir accepté une aide de l'État pour adapter le livre de Yanis Varoufakis, Conversations entre adultes, dans lequel cet ancien ministre des Finances raconte les «coulisses» de la crise grecque de 2015. Âgé de 85 ans, Costa-Gavras est l'auteur de nombreux films politiques et historiques, tels que Z, L'Aveu ou encore Amen.

» LIRE AUSSI - Costa-Gavras dément l'annonce de sa mort, «une blague de mauvais goût»

«Je réalise des films depuis 50 ans. Moi-même ainsi que mes films ont été critiqués parfois pour le pire mais parfois pour le meilleur» a déclaré le réalisateur, dont les propos ont été publiés samedi par l'Agence de presse grecque Ana. ...

Explorez...
Personnes: 

Ajouter un commentaire