Accueil des réfugiés : Alexis Tsipras et Pierre Laurent haussent le ton

Alexis Tsipras et Pierre Laurent ont donné une conférence de presse commune vendredi soir. Crédits photo : BERTRAND GUAY/AFP

Alexis Tsipras et Pierre Laurent ont donné une conférence de presse commune vendredi soir. Crédits photo : BERTRAND GUAY/AFP

Pour eux, «l'Europe doit changer». Vendredi soir, à Paris, Alexis Tsipras, Pierre Laurent et d'autres dirigeants de gauche européens ont plaidé pour une politique d'accueil des réfugiés et des migrants plus généreuse en Europe. Le premier ministre grec et le secrétaire national du PCF, qui ont tenu une conférence de presse commune à la veille de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement sociaux-démocrates européens sur l'avenir de l'Europe organisée par François Hollande à l'Elysée, ont affiché leurs convergences sur le sujet.

«Nous nous trouvons tous dans un moment critique, à la croisée des chemins», a estimé Alexis Tsipras. Selon le premier ministre grec, «l'Europe se trouve devant une impasse». «Nous sommes fermés à la misère et ouverts à la rigueur. C'est ça, l'Europe d'aujourd'hui», a-t-il fustigé.

«Aucune solution durable si l'Europe ne prend pas ses responsabilités»

Le chef du gouvernement grec a rappelé que son pays, principale porte d'entrée en Europe des réfugiés et des migrants, compte «50.000 places d'accueil». «Nous faisons tout pour accueillir ces gens», a-t-il déclaré, estimant qu'il «n'y a aucun refoulement». Pour Alexis Tsipras,...

Explorez...

Ajouter un commentaire