"Le FN, une forme de Syriza à la Française d'extrême droite" (Macron)

Selon Emmanuel Macron, c'est donc aux politiques "de ne pas de stigmatiser les électeurs". (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Selon Emmanuel Macron, c'est donc aux politiques "de ne pas de stigmatiser les électeurs". (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Des ressemblances existent entre le parti de Marine et celui du Premier ministre grec Alexis Tsipras, selon Emmanuel Macron. Interrogé sur la montée du FN en région Paca lors d'une rencontre organisée dans les locaux du quotidien régional La Provence lundi 6 juillet à Marseille, le ministre de l'Économie a ainsi déclaré dans un premier temps "le Front national n'est que le visage d'un populisme" avant d'estimer que :

"Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la Française."

"Vous voyez cette coagulation des contraires se faire : qui adore Syriza chez nous? M. Mélenchon et Mme Le Pen. Avec qui s'allie M. Tsipras en Grèce? Avec son extrême droite souverainiste", a poursuivi le ministre de l'Économie.

"Les symptômes d'un même mal"

Sur Twitter, le ministre a précisé sa pensée lundi soir, assurant qu'"aucune confusion n'est possible" entre les deux partis.

Ces deux populismes sont le symptôme d'un même mal : l'incapacité des partis démocratiques à apporter une réponse crédible. 2/4

? Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) 6 Juillet 2015<...

Ajouter un commentaire