avoir le pied Grec

32 posts / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
avoir le pied Grec

Depuis que j ai vu le "film l'amour extra large" j ai l'impression qu'on trouve anormal le fait d'avoir le pied Grec. Le pied Grec consiste à avoir le second orteil de même taille ou plus grand que le gros orteil.Est-ce que les grecs ont en general cette particularité? ")

profil sans photo
Re: avoir le pied Grec

Pour autant que je sache cette dénomination vient des sculpteurs.Elle se rapporte à la statuaire héllènique,en opposition au pied égyptien (ligne des orteils régulièrement décroissante).
Pour nous les animaux n'ont pas de pattes mais des pieds:serre du rapace,tentacule du polype (oktôpOdi devenu chtapOdi aux 8 tentacules).
On dit:"pAIrnô pOdi",on me mets à pieds;"patÔ pOdi"aller à un endroit."pEphtô s'ta pOdia-tou"je le prie à genoux."liÔnô ta pOdia-mou",je me crève."vAzô ta pOdia s'tin plAtin",je prends mes jambes à mon cou."Opios den Echi myalOn Echi pOdia"quand on n'a pas de cerveau on a des pieds,etc.
Nous avons -comme marque raciale- la thalassémiçe (ou "stIgma":la marque).Elle a été décrite par AravantinOs en Hellade & aux USA par Cooley (sur les enfants d'immigrants de "magna graecia").
Les Chypriotes sont "les plus grecs des grecs",comme race.c'est là qu'il y a le plus de thalassémies.Comme ils respectent (eux...)les lois & l'église,les pretres ne marient pas sans qu'il y ait eu,au préalable,dépistage.Ainsi regresse, chez eux, la fréquence de l'anomalie génétique.
La thalassémie a été retouvée sur le trajet des hoplytes d'Alexandre (grands-mères séduites ou ayant fait semblant de ne pas courrir assez vite devant le beau macédonien?)...

profil sans photo
Re: avoir le pied Grec

Merci beaucoup Thomas Efthymiou pou ton message trés instructif ; si tu as d'autre informations sur les particularités physiques de Grecs n'hésite pas à ajouter un autre message.

profil sans photo
Re: avoir le pied Grec

Un seul mot : BEURK.
Avis aux modérateurs : il y a des lois en France qui punissent les théories racistes. Merci de ne pas l'oublier.

profil sans photo
Re: avoir le pied Grec

Quel rapport avec le pied Grec???
Je ne vois pas pourquoi je devrais me faire racourcir le pied sous pretexte qu'il est une offence à l'égalité des peuples! Quand on est Grec on a le droit d'en être fier. Les noirs se vantent bien d'être meilleurs que les blancs en sport et même les meilleurs au monde!!!
Les Chinois ont les yeux bridés, alors pourquoi les Grecs ne pourraient ils pas avoir un pied différent des autres???

profil sans photo
Re: avoir le pied grec

Comme tu peux le voir sur l'arborescence, mon message ne s'adressait pas à toi mais répondait aux inepties de Thomas Efthymiou. Ses emplois fréquents des termes "race" et "racial" me laissent songeur...
En étant gentil, on mettra cela sur le compte de sa maîtrise de la langue française pour le moins approximative .
Quant au "pied grec", inutile d'y voir une particularité "grecque". De nombreuses personnes ont le "pied grec" sans avoir d'origines grecques. Je ne suis pas sûr que cela soit la plus importante contribution de la Grèce à l'humanité, à moins que l'on mette en valeur le téléphone arabe, la capote anglaise ou le quart d'heure américain.

profil sans photo
Quelle mauvaise foi !

Tu fais toujours semblant de ne pas comprendre ? Comme DEUTERONOME avec Naucratis.

Et "marque raciale" ?
Et "Les Chypriotes sont "les plus grecs des Grecs", comme race" ?
Thomas 15/7

Si c'est ta seule façon d'argumenter, autant dire que tu refuses toute discussion : ce sera plus clair et plus franc de le dire maintenant que de continuer à balancer tes répliques à côté de la plaque destinées à cacher ton manque de vraies réponses.

profil sans photo
Idées reçues et rac...ies !

Mais si, Naucratis, c'est une nouvelle méthode historique qui est ici mise en application, tout ce qu'il y a de plus savant, efficace et scientifique. ;)

Petite démonstration :
- "téléphone arabe" > "les Arabes ont des téléphones qui fonctionnent mal".
- "parler comme une vache espagnole" > "les vaches espagnoles parlent très mal les langues étrangères (surtout l'anglais)".
- "soul comme un polonais" > "tous les Polonais sont alcooliques".
- "fort comme un turc" > "tous les Turcs sont très forts" (parce qu'ils mangent beaucoup d'aubergines imam, c'est bien connu)

Et puis "tout le monde sait bien" : "les noirs sont forts en sport", "les arabes sont voleurs", "les asiatiques sont travailleurs", "les Italiens sont feignants", "les homosexuels sont sensibles", "les Turcs sont cruels", les Américains boient du Coca Cola au petit déjeuner et y trempent leur donuts", "les Chinois sont 12 000 milliards et la terre penche de plus en plus à cause de la surcharge", "les Australiens vivent la tête à l'envers et sont doué pour faire le poirier", etc.
Que sais-je encore ? Pas la peine de se creuser la tête : les idées reçues et rac...ies ne devraient pas tarder montrer le bout de leur pied. Au fait, est-il bien grec, ce pied ? Oui ? Ouf ! Un instant, on a eu peur.

profil sans photo
précisément

Justement tu remarqueras que Thomas a précisé que le "pied grec" corresondait simplement à un canon de la sculpture grecque antique.

Ensuite des caractéristiques physiques peuvent se retrouver dans certains régions ou chez certains peuples.

Ca va des basques chez lesquels on retrouve souvent le même groupe sanguin aux suédois dont la peau est rarement noire...

On ne va pas jouer les vierges effarouchées et faire passer Thomas pour un nazi.

Le politiquement correct ne va quand même pas aller jusque là.

photo de iNFO-GRECE
De la futilité du chauvinisme linguistique ou le racisme par le

En suivant les fils des discussions sur les différents forums, nous nous sommes aperçus que plusieurs de nos amis "français" ont l'arme argumentative un peu facile: à rappeler -peut-être à défaut d'autres moyens- aux intervenants "grecs" leur maîtrise "approximative" de la langue de Molière. Cela est d'autant plus étonnant que ces remarques interviennent sur des sujets ayant à voir avec le racisme. Sauf à considérer que ces manifestations linguistiquement chauvinistes d'une francophilie exacerbée et blessée, par quelques coquilles des francophones étrangers et quelques accents mal placés, n'ont aucun rapport avec un penchant raciste, cela ressemble fort au voleur qui crie au voleur !

iNFO-GRECE, s'est souvent et, parfois, longuement expliqué sur les fautes orthographiques qui, malgré notre volonté, émaillent et "colorent" ses textes dans la partie journalistique du site. Il n'empêche que, c'est, d'abord, à chaque fois qu'un de nos articles déplaît, qu'on vient nous rappeler nos faiblesse de cette manière sournoise au lieu d'avoir le courage de nous dire notre origine "étrangère" (et peut-être nous montrer... la porte !) Comme chacun sait - c'est en tout cas à espérer - la lâcheté est la meilleure amie du racisme ! une arme d'autant plus redoutable qu'elle lui permet d'avancer sans porter son nom, souvent même par la voix de ceux qui disent le combattre.

Voilà pourquoi nous restons sensibles au sujet et ce qu'explique notre intervention sur ce fil de discussion. Le reproche de "la maîtrise de la langue française pour le moins approximative", relevé dans le message de Naucratis, ci-dessus, qui a provoqué notre intervention, est proféré "en étant gentil" ; on s'épargne d'imaginer ce que cela donnerait "en étant méchant"…

Un peu de compréhension pour ceux de nos internautes qui s'efforcent d'écrire dans la langue du site et de leur pays d'accueil ne nuirait - pensons-nous - aucunement à "la pureté" de la langue française. Appréciez plutôt qu'ils utilisent un média nouveau pour échanger leurs idées avec d'autres internautes et que, ce faisant, souvent, en volant quelques minutes à leur travail ou à leurs loisirs, ils élèvent d'un petit cran l'entente et l'intelligence commune. Qui leur en voudrait, surtout quand les formes traditionnelles de débat direct entre citoyens tendent à disparaître ? Ces internautes sont des Français, des Belges, des Suisses, des Québécois, et j'en oublie des francophones, puis des Grecs de Grèce ou de Chypre, des Grecs de l'étranger, parfois des Turcs, des Arméniens, des Italiens...

Il y a des Français qui trimballent les tares d'un enseignement qui les a handicapés à vie de leur langue maternelle et continuent à l'écrire dans une phonétique enfantile, d'autres qui ont échappé au massacre ; il y a des étrangers qui avec quelques bribes apprises dans la rue ou dans le travail essaient de se dépatouiller dans leurs nouvelles odyssées, et d'autres étrangers qui, par la grâce ou à force d'acharnement, ont atteint une maîtrise à faire pâlir d'envie leurs boutefeux. Les uns comme les autres font honneur au français en l'adoptant comme leur langue d'expression privilégiée malgré les "risques". Dans ce contexte, pointer leur "maîtrise approximative" est aussi futile et malhonnête que chercher quelques accents perdus dans le discours d'un académicien.

Votre webmaster dévoué (et par nature étranger) :type:

profil sans photo
les medias font bien le lavage de cerveaux

je suis parfaitement d'accord avec toi panos et je ne trouve pas indigne d'interêt ce que dit thomas Efthymiou.Le terme de race est employé ,même si celui de ethnie est le plus utilisé,ex:quand des policiers demandent le signalement d'un suspect ils emploient souvent le mot"race"et ce n'est pas pour ça qu'on les traite de nazi.ex:des craniologues emploient aussi ce terme(on peut le voir dans des reportages tv).

Il faut arreter de bondir sur certains mots sans regarder leur contexte.

Pages

Ça pourrait aussi vous intéresser...