Lecture

Farmakonisi, de Anestis Azas

Farmakonisi par Anestis Azas

Le drame des migrants entre documentaire et fiction : En janvier 2014, onze personnes ont péri dans un naufrage au large de Farmakonisi.

« Le Chien jaune » Michel Faïs / Isotopia

Le Chien Jaune, de Michel Faïs par la Cie Isotopia

Une femme blessée, dans sa chair et dans son âme, exprime sa révolte dans un long monologue. Etrangère émigrée en Grèce, sans papiers, elle n’a pu obtenir pour travail qu’une modeste place de femme de ménage dans une société de nettoyage.

Electre #3

Electre #3

Cette proposition autour des trois versions du meurtre de Clytemnestre extraites de Les Choéphores d’Eschyle, Electre de Sophocle et Electre d’Euripide, est née de la lecture des travaux de Florence Dupont et notamment L’insignifiance tragique, nous confie Christophe Caustier.

Kalavrita, de Charlotte Delbo

Kalavrita des milles Antigones, par Philippe Campiche et Isabelle Bouhet

On se souvient d’Antigone qui, malgré l’interdit, veut donner une sépulture décente à l’un de ses frères. Ici, ce sont mille femmes d’un village du Péloponèse qui, lors du massacre perpétré par les nazis, vont ériger de leurs mains un mausolée à la mémoire de leurs hommes.

Nikos Kazantzaki et la poésie

Nikos Kazantzaki

« Je n’espère rien, je ne crains rien, je suis libre. » Ces quelques mots gravés sur la tombe de Nikos Kazantzaki qui domine la ville d’Hé­raklion tracent le parcours de la vie de cette grande figure intellectuelle crétoise.

« Je meurs comme un pays », par Aglaïa Pappas

e meurs comme un pays, lecture scénique par Aglaïa Pappas

"Une femme... ce n'est pas comme un pays qui met en valeur ses ruines, ses tombes... les brade contre des devises... qui en vit. Moi je ne veux pas être un pays. Je ne suis pas un pays. Je ne veux pas être ce pays. Ce pays est..."

Lecture de Ismène de Yannis Ritsos

Ismène, long texte poétique où Rítsos donne la parole à la soeur d’Antigone. Une Ismène vieillissante, seule dans la grande maison de famille aujourd’hui vide, tout comme elle victime de l’outrage des ans.

Un chemin de traductions : parcours dans l’œuvre d’Odysseus Elytis

Odysseas Elytis

Odysseus Elytis (1911-1996, prix Nobel en 1979) figure majeure de la poésie grecque du 20e siècle, est l’auteur d’une œuvre importante dont seule une petite partie est accessible en français. Deux traductions récentes viennent heureusement réduire cet écart.

Présentation livre : « Alexis Zorba »

A l'occasion de la réédition en français du livre "Alexis Zorba" de Nikos KAZANTZAKI, lecture de textes de "Rapport au Greco" par Zygmunt Blazynsky. En première partie, projection d'un DVD sur la vie de Kazantzaki.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Poésie, Paix & Verité - Alexandre Mitzalis

Alexandre Mitzalis, Zygmunt Blazynsky, Evelyne Fresinsky, Tania Mitzali respectivement écrivain, animateur de la Crypte Saint Denis,  pianiste et chanteuse des poètes grecs modernes, proposent une soirée pour présenter différents aspects de l'œuvre d'Alexandre Mitzalis, qui ouvrira le débat par u

Nikos Kazantzaki et les pays d’Europe du Sud

« Une seule chose en vaut la peine: le voyage », Nikos Kazantzaki. Ces citations du grand Crétois résument parfaitement son amour pour les voyages. Dès son jeune âge et jusqu’à sa mort, il n’a cessé de voyager en Europe, en Afrique et en Asie.

Mihàlis Ganas au 17e Printemps des Poètes

Le poète grec Michalis Ganas et son traducteur Michel Volkovitch sont les invités de l'Association Defkalion à Lyon dans le cadre du 17ème Printemps des Poètes. 

Sur la piste de Pan

Qui aurait cru que Pan, l’irrévérencieux, le rustre musicien des sous-bois, deviendrait l’une de ces figures qui traversent les âges ? Demi-bouc lubrique, guidé par sa verge démesurée, il inspire les poètes… et plonge dans l’oubli… Remontons la piste de ce personnage presqu’animal, de son envoûta

Le navire Argo, avec Catherine Zarcate

Le navire Argo, Catherine Zarcate

Le navire Argo, avec Catherine Zarcate et sa tanpura. Nous surfons paisiblement sur la vague, Orphée chante un doux rythme, tout est calme. Soudain, droit devant, les rocs s’entrechoquent, c’est la passe étroite ! S’engager à la seconde juste, tel est l’art du pilote mythique.

Pages