Des vacances en Grèce attendent les mineurs chiliens

Les premiers des 33 mineurs bloqués depuis 70 jours à 600 mètres sous terre au Chili arrivent en surface depuis les premières heures de mercredi matin. Un happy end qui est accompagné de nombreux cadeau, dont un séjour d'une semaine pour les "heros" et leurs familles.

C'est Florencio Avalos, un jeune de 31 ans, qui a été le premier à être hissé peu après minuit (5 h 10 heure française) selon un plan qui veut que ce soient d'abord les 4-5 mineurs les plus en forme et les plus habiles à faire face en cas de problème lors de la remontée qui sortent les premiers. Les plus affaiblis remonteront ensuite pour rester à la fin les plus résistants. Une équipe médicale est descendue dans la mine afin d'évaluer la condition physique et psychologique de chacun avant la remontée.

La mobilisation médiatique - près de 2.000 journalistes de partout dans le monde se trouvent sur place - risque d'éclipser la pauvreté extrême qui a poussé ces mineurs d'accepter de travailler dans une mine réputée dangereuse et dans laquelle plusieurs travailleurs avaient déjà péri auparavant.

Néanmoins, lorsque les mineurs reprendront contact avec le monde de la surface, ils découvriront une pléthore d'offres, tant leur aventure extraordinaire a ému. Des riches bienfaiteurs ont proposé des sommes importantes pour indemniser les mineurs, des chaînes de tv proposent des montants astronomiques pour décrocher des interviews exclusives, des cadeaux allant d'appareils informatiques à la mode jusqu'aux sous-vêtements pour les épouses, des billets pour assister aux matchs de football offerts par les équipes de Real Madrid ou de Manchester United.

Toutefois, l'offre la plus sympathique est celle proposée par une entreprise grecque de métallurgie, ELMIN s.a., laquelle offre une semaine de vacances dans les îles grecques aux 33 mineurs et leurs familles. Il y a quelques semaines, les employés de la même société avaient envoyé une lettre de solidarité aux familles des mineurs leur invitant de les accueillir pour leurs vacances en Grèce.

i-GR

Total de votes : 0

Commentaires

Photo de Anonyme

une idée me brule les lèvres , le pays que les chiliens ont choisi pour les vacances de leurs rescapés est la Grèce. Un hasard ? apres avoir passé 2 mois dans un gouffre il viennent en vacance dans un pays au bord du trou, n'y voyez là aucune méchanceté.

Photo de Anonyme

aux dernières nouvelles il sont invités à passer leurs vacances à Porto Rico. c'est moins loin de chez eux.

Photo de Anonyme

C'est pas bien de faire référence à la mythologie qui relate l'existence de deux monstres marins cohabitant dans la même zone et malmenant les navires et équipages à bord. Je ne vois pas très bien le péril auquel les mineurs chiliens seraient exposés dans ce beau pays qu'est l'Hellade. Même si celle-ci traverse une mauvaise passe financière.

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...