le capital

8 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
le capital

bonjour
je viens de voir " le capital" le film de costa, présenté par costa en avant première.. a voir dés sa sortie.. une belle description de la férocité des banquiers et des actionnaires internationaux

profil sans photo
Re: le capital

présentation par Costas Gavras lors de sa première projection à Thessalonique

http://www.rtl.be/info/monde/europe/9191...

interview de Costas Gavras http://www.lamarseillaise.fr/cinema/cost...

bande annonce http://www.dailymotion.com/video/xtgx2l_...

Pendant ce temps là, les prolos trinquent

Donna Summer
"she works hard for the money" http://www.youtube.com/watch?v=MX7MbG6MiQs

[Chorus]
[Refrain]
She works hard for the money
Elle travaille dur pour l'argent
So hard for it honey
Tellement dur pour l'argent
She works hard for the money
Elle travaille dur pour l'argent
So you better treat her right
Alors tu ferais mieux de bien la traiter

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

Onetta there in the corner stand
Onetta, attend là-bas dans le coin
And wonders where she is and
Et se demande où elle est et
It's strange to her
Cela lui paraît étrange
Some people seem to have everything
Que certaines personnes semblent tout avoir

Nine a. m. on the hour hand
Neuf heures du matin s'inscrit sur sa montre
And she's waiting for the bell
Et elle attend que la cloche sonne
And she's looking real pretty
Et elle est très très jolie
Just wait for her clientele
Elle attend sa clientèle

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

Twenty five years have
Vingt-cinq ans
Come and gone
Sont passés et repartis
And she' seen a lot of tears
Et elle a vu une montagne de larmes
Of the ones who come in
Chez ceux qui entrent
They really seem to need her there
Ils ont vraiment besoin d'elle

It's a sacrifice working day to day
C'est un sacrifice de travailler tous les jours
For little money just tips for pay
Avec très peu d'argent en retour, que des pourboires
But it's worth it all
Mais ça vaut le coût
Just to hear them say that they care
Juste pour les entendre dire qu'ils apprécient

[Chorus] (x2)
[Refrain]

She already knows
Elle sait déjà
She's seen her bad times
Elle a vu des temps difficiles
She already knows
Elle sait déjà
These are the good times
Que ceux-ci sont de bons moments

She'll never sell out
Elle n'abandonnera jamais
She never will
Oh non jamais
Not for a dollar bill
Jamais pour un billet d'argent
She works hard
Elle travaille dur

[Chorus] (x3)
[Refrain] (x3)

http://www.lacoccinelle.net/250700.html

profil sans photo
Re: le capital - agences de notation

Voilà que la justice de certains pays instruise, condamne,.... les agences de notation !

L'Australie condamne Standard and Poor's pour une cote positive de produits toxiques qui firent perdre de l'argent à des collectivités locales !
http://www.wort.lu/fr/view/apres-l-austr... http://www.wort.lu/fr/view/standard-and-...

La justice se saisit d'un dossier de manipulations de marché concernant la crédibilité de l'Italie !
http://www.wort.lu/fr/view/standard-and-...

profil sans photo
Re: le capital - agences de notation *

Pour l'Italie (correctif) http://www.lalibre.be/economie/actualite...
Mi scusi per favore

profil sans photo
La crise de la dette inspire le jeune cinéma grec

Renouveau du cinéma grec sur fond de crise économique, financière, sociale, .... !
Doit-on s'attendre à une génération de réalisateurs prometteurs ?
http://www.nicematin.com/monde/la-crise-...

bande annonce de Boy eating the bird's food d'Hector Lygizos http://www.youtube.com/watch?v=6mdrg7jGZKY

profil sans photo
Re: La crise de la dette inspire le jeune cinéma grec
profil sans photo
Re: le capital --- réflexion du Président uruguayen

http://www.levif.be/info/actualite/inter...
http://www.bbc.co.uk/news/magazine-20243493

le président uruguayen vit en accord avec ses idées dans une ferme et presque sans un sou vaillant.

"On m’appelle le président le plus pauvre au monde, mais je ne me sens pas pauvre. Les pauvres sont ceux qui ne travaillent que pour assurer leur style de vie dispendieux et qui en veulent toujours plus" (Jose Mujica)
"C’est une question de liberté. Lorsqu’on n’a pas beaucoup de possessions, vous n’avez pas besoin de travailler toute votre vie comme un esclave pour subvenir à vos besoins et vous avez plus de temps pour vous-même. J’ai peut-être l’air d’un vieil excentrique, mais c’est un choix libre et consenti". (Jose Mujica)

Il critique la société de consommation ! L'hyperconsommation pose le problème de l'atteinte à la Terre qui est bien menacée !

Mujica accuses most world leaders of having a "blind obsession to achieve growth with consumption, as if the contrary would mean the end of the world".

"But what are we thinking? Do we want the model of development and consumption of the rich countries? I ask you now: what would happen to this planet if Indians would have the same proportion of cars per household than Germans? How much oxygen would we have left?

""Does this planet have enough resources so seven or eight billion can have the same level of consumption and waste that today is seen in rich societies? It is this level of hyper-consumption that is harming our planet."

profil sans photo
Re: le capital --- Costas Gavras à la tv belge

Costas Gavras présente son film à la télévision belge francophone
Mettre l'onglet à la 23e minute,

http://www.rtbf.be/video/detail_jt-13h?i...

Ça pourrait aussi vous intéresser...