La Grèce continue de nier l’identité de sa minorité

15 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo

C’est sans rappeller que nous les Turques ont nous tients par les couilles, sinon expliquez moi pourquoi la Turquie n’en fait pas autant avec sa population d’origine Grecques en Turquie ? Jusqu’à ce qu’elle régularise enfin le droit de la minorités Turque en Thrace, eux ils peuvent parceque épaulé par la communauté européenne prête à fermer les yeux sur tout ces droits qui sont des plus élémentaires. Non vraiment on nous tient par les couilles et le pire c’est que c’est repartie pour 10 ans la bonne rigolade. "Un bon Turques est un Turques en attente surtout resté en attente ne vous rapprochez pas trop mais ne vous éloignez pas trop soyez là en attente en suspens, alors oui vous êtes de bon Turques" propos tenus par l’europe et repris lors d’une conférence de presse par Baykal. Dois je aussi rappeller que les Greques d’Istanbul peuvent ou ils le veulent et quand ils le souhaitent utilisez le terme Grecques sans pour autant être qualifié de je ne sais plus quoi de ahurissant. Dites rappellez moi la Grèce est bien dans la communauté Européenne et pourtant ce n’est ni une république, ni un état laique, et encore moins démocratique étant donné qu’elle est théocratique ?

A quand une véritable équité démocratique à l’encontre du peuple Turque, nous ne serions en tolérer plus. Et pourtant tout les jours un nouveaux l’hobby anti turques fait son apparition et n’ont jamais été aussi actifs que de nos jours, nous allons bientôt perdre patience. C’est pas beau un Turque qui perd patiente "et c’est sûrement pas nous qui seront les plus perdants" !!!.

profil sans photo
ca recommence

Tu dit qu'il n'ont aucun droit?
Alors comment se fait il que des turcs sont élu dans des villes ou il sont presque majoritaires?
Dans des villes comme Xanthi les mosquées sont présentes les populations grecques et ceux d'origines turques cohabitent sans problèmes.
Les propriétés (pour ceux qui savaitent le prouver) ont été restituées.

C'est bien de vouloir réouvrir ce débat.

Tu parles de Théocratie: au moins nous sommes fidèles à nos convictions (philosophiques, orthdoxes ?.......) et c'est ca qui fait notre fièrté en continuations avec nos illustres ancètres que vous n'avez pas.... ;)

Ce "nouveau" débats ne serait pas une diversion pour cacher les problèmes qu'il existe en turquie avec le pouvoir en place.
Peux tu rappeler le passer d'Erdogan? n'est pas lui qui veux autoriser le port du voile dans les lieux publics (pour commencer)? .... dont la femme apparait en public voilée?

profil sans photo
Re: ca recommence

les turcs de grece devraient prendrent les armes et chasser les grecs des territoires et les annexer a la turquie !!

profil sans photo
Mélangeons pas politique et violence (haine)

Calme moi "un turc" on parle politique mais ca veut pas dire qu'on doit toute de suite prendre les armes... Les armes c'est la dernière solution je suis contre les propos extremistes et racistes. Les Grecs et les Turcs c'est la même c'est juste une question de religion d'ailleurs les religions ont toujours étés la base des guerres... Nous avons beaucoup de points communs.. Je rigole quand je vois les grecs et les tunisiens qui s'unissent et qui disent qu'ils sont pareils :)))

Pour en revenir a Loannis les personnes qui quittent la Turquie pour la Grèce sont en général des "traitres" qui travaillent pour les forces impérialistes... Ex : Le PKK (Groupe terroriste kurde), le DHKP-C et les groupes islamistes...

profil sans photo
Re: Mélangeons politique et violence (haine)

question a deux balles.

que sont devenus les 250 000 grecs a constantinople. La minorite turque est toujours la que je sache ....

alors ne venez pas vous la ramener, kutchuklar ....

kutchuk turkiye ve buyuk yunanistan

profil sans photo
Turquie UE

En plus la Grèce est un des seuls pays qui soutient le processus d'intégration de la Turquie à l'UE. (Alors que la population grecque n'est en majorité pas d'accord).

Mais tu sais, Pontiaka, des propos du genre "un jour on va perdre patience !" ou "C'est pas nous qui perdrons le plus" sonnent un peu comme des menaces pour les ocidentaux. C'est pas ça qui va vous aider.

Sachez modérer vos propos et toutes les portes s'ouvriront, à mon avis.

C'est quand même un peu normal qu'il y ait des résistances à l'adhésion de la Turquie vue les différences de culture, l'Histoire de conflit entre l'Europe et les Ottomans. Mais si vous laissez tout tomber et abandonnez les réformes necessaires vous n'avez aucune chance. Vous avez deja fait beaucoup et personne le peut le nier.

Puis-je poser une question : Pourquoi voulez-vous adhérer à l'Europe ? Que pensez-vous y gagner ? Il y a plusieurs pays Européens qui sont contre l'Europe ! D'ailleur la plupart des intervenants de ce forum sont plutôt anti-européen !

profil sans photo
Re: Echange des populations

Il est vrai qu'avant les échanges de population la côte turque était fortement peuplée par les grecs, il y en avait même plus à Constantinople ou à Smyrne qu'à Athènes

profil sans photo
Re: Tu veux une fessée mon Yorgo

C'est facile d'insulter devant un pc... J'ai jamais dit que la Grèce était plus petite que la Turquie même si c'est vrai>:D<... Avec ce que tu as écrit tu as confirmer ce que je viens de dire TU ES KÜCHÜK ET EN PLUS BEYINSIZ... TRACE TA ROUTE MAINTENANT...

profil sans photo
Re: Turquie UE

Pour commencer dis moi d'abord si tu es Grec Philippe ? Si tu l'es pas ca sert a rien de te meler de nos problèmes...

La Turcs ne ressemblent pas aux Algériens même si en France on croit que les arabes sont les plus fort parcequ'ils sont nombreux et arrivent a se marier avec des françaises... Ils ont un peu la même mentalité que vous les Français "hyprocrites, faux cul ..." Donc il y a une bonne entente...

Rappellez-vous du 18 Mars 1915 vous avez cru que les Turcs allaient baisser la tête comme les Algériens aujourd'hui encore vous essayer de mettre la haine entre les Turcs et les Grecs...

J'ai beaucoup d'amis grecs qui pensent comme moi ils savent très bien que l'ennemi c'est pas le grec ou le turc mais c'est bien les français, les anglais...

La Turquie n'a pas besoin de l'union pour évoluler mais vu l'avenir du l'union a mon avis c'est plutôt l'union qui a besoin de la Turquie...

profil sans photo
Pas de lecon SVP...

Quand on traite les Kurdes comme des sous-hommes ( on s'étonne ensuite qu'ils prennent les armes ), quand on refuse de reconnaitre le génocide d'un million et demi d'Armeniens ( là encore refus de regarder son histoire en face ), quand l'assassinat de journaliste et de pretres et monnaie courante ( salut Hrant Dink ), quand l'armée Turque representant la "canaille kemaliste" tire les ficelles de la vie politique de ce pays et l'empeche d'aller vers plus de Democratie.
Bref ! quand on refuse de voir la "merde" qu'il y a chez soi, on vient pas donner des lecons de menage au voisin...
Et comme vous dites si "aimablement" a un autre intervenant : " TRACE TA ROUTE MAINTENANT..."

profil sans photo
Re: Tu veux une fessée ....

On montre du doigt les kurdes du PKK s'attaquant aux civils mais n'oublions pas les massacre qui se sont produits dans les villages kurdes il y a des décénies mais encore aujourd'hui.

dès le début des années 90 :"Le commandement de l'armée adopte officiellement la straatégir de guerre de basse intensité. sa dotrine, cautionnée par le gouvernement, consiste à ne pas traîter la question kurde comme un problème politique ni même culturel, mais comme relevant du terrorisme séparatiste. Au dela du PKK, toute expression de la kurdité est désignée comme la principale menace stratégique contre la turquie. Cette nouvelle sratégie s'apparente bientôt à la politique de la terre brulée. Plusieur milliers de villages sont totalement ou partiellement détruits, provoquant des exodes massifs (environ 3 millions de personne). Sous le prétexte d'éradiquer le terrorisme, plusieurs incursions militaires se produisent au Kurdistan irakien. Les intellectuels nationalistes kurdes sont également visés : plus de deux mille d'entre eux seront liquidés sans jugement. Parmis les victimes figurent un député et des dizaines de membres de partis légaux. Face à la réaction de l'opinion publique, le président Demirel justifie ces actions en déclarant que pour assurer sa sécuité, l'Etat a le droit de sortir de ses procédures routinières."

source: HISTOIRE DE LA TURQUIE par Ibrahim Tabet

Ceci montre bien que l'attitude de la Turquie n'a pas évolué vis à vis de ses minorités mais aussi que c'est l'armée qui dicte la politique du pays.

Des passages tel que celui ci sont nombreux dans l'histoire de Turquie.
Lors du dernier attentat de Constantinople la presse et même le premier ministre accusaient le PKK alors qu'aucun élément (preuve, revendication,.... ) ne prouvait ses déclarations.

Pages

Ça pourrait aussi vous intéresser...