Est-ce que Tsipras est sérieux ?

12 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Est-ce que Tsipras est sérieux ?

Il y a plus rien à comprendre avec le gouvernement Syriza. Est-ce qu'au moins eux savent ce qu'ils veulent ? Les réunions se succèdent à Bruxelles sans résultat. On a l'impression que les autres ministres européens en ont vraiment marre des ministres grecs et de ces discussions interminables. L'image qu'ils donnent de la Grèce est vraiment catastrophique, celle des amateurs, et j'ai pense qu'à la fin les dirigeants européens feront payer à Tsipras toutes ces réunions et les nuits blanches auxquelles ils ont eu droit pour "sauver" la Grèce. En tout cas Tsipras et sa bande illustrent bien jusqu'à la caricature les palabres méditerannéennes.

profil sans photo
on verra,

Personnellement, je trouve que la trojka (ou les institutions )  fait preuve d'une politique à tatillons  excessive. Un véritable  mur d'incompréhension mutuelle  s'est érigé entre les deux parties. Beaucoup d'amateurisme aussi étant donné qu'on fait des politiques empiriques et qu' on ne sait pas quels résultats on va  obtenir  ??? Il faut une politique de relance ambitieuse pour conjuguer la profonde récession dans laquelle la Grèce s'est enfoncée

https://www.youtube.com/watch?v=eLYKC3MQ...

Poen, poen, poen, poen
De een zegt geld, de ander money, maar wij zeggen poen
Poen, poen, poen, poen
't Zal je gedacht zijn wat je allemaal met poen ken doen
Je hoort vaak zeggen dat geluk niet zo te koop is
Maar geld doet wonderen en vooral als 't een hoop is
Poen, poen, poen, poen
Poen, poen, poen, poen, poen poen

λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα
Μερικοί τα λένε παραδες  , αλλοι  τα χρήματα,
εμεις  λέμε   the money
λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα

«Τi νομίζετε ότι όλοι θα ξέρετε τι να κάνετε με τα λεφτα
Οι άνθρωποι συχνά λένε ότι η ευτυχία δεν είναι για πώληση
Αλλά τα χρήματα κάνει θαύματα, ειδικά αν είναι πολλα
λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα
λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα λεφτα

profil sans photo
opinion de DSK

Il suggère que "la Grèce ne reçoive plus aucun financement nouveau de la part de l'Union européenne comme du FMI mais qu'elle bénéficie d'une très large extension de la maturité et même d'une réduction nominale massive de sa dette à l'égard des institutions publiques".

Les pays européens se sont toujours opposés à un tel allègement de la dette grecque qu'ils détiennent.

"Cela libérera la Grèce de toutes ses obligations envers le secteur officiel (institutions officielles) pour les deux prochaines années", poursuit celui qui avait participé aux premères discussions sur les risques liés à la colossale dette grecque (180% du PIB aujourd'hui) à partir de 2010.

"Cela laissera le pays dans une contrainte budgétaire difficile puisqu'il ne pourra pas emprunter sur les marchés, ne recevra plus de ressources de l'UE ou du FMI et devra donc équilibrer son budget tout seul", argumente encore M. Strauss-Kahn.

Evoquant des "choix budgétaires difficiles" pour les Grecs, il cite la réforme fiscale, une bataille "contre l'oligarchie, les intérêts privés et la lourdeur de l'appareil de l'Etat". Ils feront ces choix "eux-mêmes", sans contrainte venue de l'extérieur, insiste-t-il.

Si cette idée fonctionne, la Grèce pourrait alors devenir "eligible à des effacements progressifs de sa dette", précise l'ancien directeur du FMI pour qui "seule la dizaine de milliards prévus pour la recapitalisation du système bancaire devraient être versée pour permettre à la banque centrale européenne" de poursuivre son programme d'aide d'urgence.

"Il n'est pas sûr que cela marche", reconnaît M. Strauss-Kahn, appelant les autorités grecques au courage et à l'indépendance.

Dans son texte, il critique à plusieurs reprises le caractère "inepte" ou "désastreux" des "ajustements budgétaires sévères" qui ont été la règle dans la zone euro dans la foulée de la crise.

Pour lui, "nous nous complaisons à répéter les mêmes erreurs". "Forcer le gouvernement grec à céder créerait un précédent tragique pour la démocratie européenne et pourrait mettre en marche une réaction en chaîne incontrôlable", estime-t-il. (sic)

http://www.lalibre.be/economie/actualite...

profil sans photo
DSK trouve un bon pretexte de

DSK trouve un bon pretexte de sortir du silence auquel il a été condamné par ses affaires de c... Ca peut lui permettre de revenir dans le jeu de la politique. Mais qu'il nous dise aussi quel était le marché conclu avec Papandréou, lorsque celui-ci a demandé le concours du FMI. Un DSK sauveur de la Grèce avant les élections présidentielles en France, c'était un gage inestimable pour l'aile gauche du PS français avant que le DSK, patron-de-l-attroce-FMI, annonce sa candidature à la présidence. Mais bon, c'est de l'histoire ancienne. Plan raté à cause d'une pipe de trop.

profil sans photo
Est-ce que Tsipras est sérieux ?

Je crois au contraire que David est en train de donner une leçon à Goliath! Nous en sommes à un moment historique où la Grèce peut donner un leçon de civisme aux eurocrates et refuser de se laisser piller par les intérêts financiers qui tirent les ficelles en arrière-plan...

J'espère que le "Non" gagnera sur un sursaut d'orgueil des grecs qui fera du bien aux autres pays et ce, même s'il faut passer par une phase de chaos dans les mois à venir.

profil sans photo
Tsipras un piètre David

Si vous croyez vraiment que l'Europe a besoin d'un leçon des Grecs, vous vous trompez grave ! Je trouve votre David/Tsipras bien orgueilleux avant d'emporter la moindre bataille, ha, ha

photo de jack v
il a perdu la confiance de l'europe

Avec ses tergiversations depuis 5 mois puis son referendum pied de nez a l’europe, le gouvernement a réussi à perdre la confiance de la plus par des pays européens tous se demandent si le plan proposé va être appliqué, beau résultat …qq extrait de la presse :

L a réunion samedi des ministres des Finances de la zone euro sera « très difficile » car les réformes présentées par le gouvernement grec « ne suffisent pas » pour envisager un accord sur une reprise de l'aide internationale à Athènes, a affirmé le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem….ou …Plusieurs gouvernements de la zone euro « ont de sérieux doutes » sur l’engagement d’Athènes à mettre effectivement en œuvre les réformes proposées par le gouvernement d’Alexis Tsipras pour convaincre les Européens de lui octroyer un nouveau plan d’aide, a déclaré samedi le secrétaire d’Etat aux Finances néerlandais Eric Wiebes…..« La question maintenant est de convaincre les plus durs, l’Allemagne, les pays baltes », confiait une source européenne proche des négociations...Pour Dalia Grybauskaite, la présidente de la Lituanie il y a « 50% de chances » d’arriver à un accord ce week-end - et seulement à condition que le texte grec soit « profondément modifié ».

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0212...

 Certains responsables européens, même critiques vis-a-vis de la Grèce, estimaient vendredi soir qu'un accord était probable samedi, mais l'incertitude semble avoir regagné les esprits.Une source, qui vendredi soir déclarait à Reuters être pratiquement certaine qu'un accord serait trouvé samedi, a dit en fin de matinée ne plus en être sûre, à quatre heures du début de la réunion de l'Eurogroupe.

http://fr.reuters.com/article/topNews/id...

voici le résultat problème d’égo ?? une chose certaine pendant ses 5 mois la situation de la Grèce s’est dégradée..ainsi que celle des grecs qui avaient déjà des difficultés.Le pragmatique veut qu’en politique lorsque l’on a pas tous les atouts on ne joue pas les gros bras mais que l’on joue finement, cequi n’a vraiment pas été le cas. L’accord qui aurait pu être signé il y a 5 mois aurait été plus intéressant que celui d’aujourd’hui « s’il est signé »..et pendant se temps l’Ex brillant ministre des finances n’a pas assisté a la réunion de la Vouli de vendredi soir, absence pour des raisons personnelles c’est a dire prendre le ferry pour Egine…

photo de jack v
democratie

et aprés le non gagne et quel changement? la dette reste? cela aura occupé pendant une semaine si l'onva plus loin le gvt grec aura occupé l'europe pendant 6 mois ,pour quels resultats ?la dette est toujours là...bravo pour cette semaine de pose et de gesticulations... et tant que les recettes de l'état ne sont pas superieures aux depenses c'est inutile d'envisager de  continuer a remplir un tonneau sans fond sans restructurer avant.

il parait que ce gvt est un gouvernement de gauche mais quelles mesures de gauche  a t il pris , justice fiscale , je n'en vois pas,diminution des depenses qui ne touchent pas le social comme par exemple l'armée rien non plus...etc ..rien de vraiment social depuis 6 mois

c'est juste un gouvernement polpuliste  avec une tendance nationaliste..et le nationalisme va mal avec l'idée de l'europe..

quand a la démocratie la zone euros se compose de 18 membres ,nous verrons si le gouvernement grec se plira a la democratie de cette zone plusqu'il en fait encore partie.

 a moins qu'il cherche a quitter l'€ en rejetant la restonsabilité sur les autres et pour changer l'opinion qu'ont les grec de leur appartenance a cette zone € ..c'est a voir..

à suivre..

photo de jack v
le ministre voulait le grexit ?

http://www.imerisia.gr/article.asp?catid...

Βαρουφάκης: Είχα προτείνει Grexit και παράλληλο νόμισμα στην κυβέρνηση αλλά το απέρριψε

 Varoufakis: j’ai proposé le Grexit et une  monnaie parallèle au gouvernement, qui l’a rejeté.

Pour la première fois M. Varoufakis admet qu'il avait un plan B, qui impliquait la sortie de l'euro du pays.

L’interview se termine, M Yanis Varoufakis indique qu’il commence la rédaction de son nouveau livre.

  A lire aussi les réactions des lecteurs sur cet article certaines ne sont pas très tendres

ΤΕΛΙΚΑ ΕΙΧΕ ΔΙΚΙΟ Ο ΒΑΡΟΥΦΑΚΗΣ ΣΤΟ ΤΙ ΘΑ ΕΚΑΝΑΝ ΟΙ ΕΥΡΩΠΑΙΟΙ. ΑΠΑΝΤΗΣΗ ΑΛΛΑ ΕΛΛΗΝΙΚΑ ΘΑ ΤΟΥΣ ΕΔΙΝΕ. ΕΤΣΙ ΕΠΡΕΠΕ ΝΑ ΓΙΝΕΙ. ΔΕΝ ΕΙΜΑΣΤΕ ΧΡΕΟΚΩΠΗΜΕΝΟΙ. ΜΑΣ ΧΡΕΟΚΩΠΗΣΑΝ ΤΑ ΣΥΜΦΕΡΟΝΤΑ

Τα παραδέχεται ο μαλάκας δημοσίως. αν δεν τον ξαποστείλει ο Τσίπρας δεν τον βλέπω πάνω από 3 μήνες ακόμα πρωθυπουργό

Αποκλειστικό. . . . . . Ο τίτλος του νέου του βιβλίου. ΠΩΣ ΝΑ ΠΑΡΕΤΕ ΜΙΑ ΧΩΡΑ ΜΕ ΠΡΩΤΟΓΕΝΕΣ ΠΛΕΟΝΑΣΜΑ ΚΑΙ ΝΑ ΤΗΝ ΚΑΝΕΤΕ ΛΩΡΙΔΑ ΤΗΣ ΓΑΖΑΣ ΣΕ 5 ΜΗΝΕΣ. Μαζι με το βιβλίο, δώρο και ένα ένθετο με όλες τις μαλ. κιες που έχει πει όλο το καιρό

 

profil sans photo
la capitulation allemande

"Dat velen het akkoord dat gisteren bereikt is met  Griekenland een vernedering voor het land noemen en de Duitse overmacht zegeviert, noemt Gideon Rachman, journalist en commentator bij Financial Times "nonsens". "Als iemand gecapituleerd heeft, is het Duitsland."

"hier, on est parvenu à obtenir un accord avec la Grèce que certains appelent  une  indignation  pour le pays héllène  ET les allemands l'ont fêté toute la nuit", affirme Gidéon Rachman, journaliste et commentateur au  Financial Times. Pour ce dernier, c'est un non-sens, "s'il y a quelqu'un qui a capitulé, c'est l'Allemagne".

http://www.hln.be/hln/nl/960/Buitenland/...

 

photo de jack v
capitulation ?

il me semble que l'eurogroupe a un fonctionnement démocratique ou chacun a une voix..la Grèce le sait ...ce n'est donc ni une capitulation grecque ni allemande mais un accord réalisé a la majorité (la à l'unanimité) de ses membres.Pourquoi faut il toujours utiliser ce langage guerrier(vous êtes en manque?)... il est évident  que les 1/2 mesures que proposait la Grèce au début de l'année pour boucler le 2emme plan  ne satisfaisaient pas les membres de ce groupe.. ils avaient même l'impression que le gvt grec et surtout le ministre des finances n'avait pas conscience des problèmes et franchement se foutait des européens..au début l'accord se serait fait plus facilement que 5 mois plus tard après avoir exaspéré tous les autres membres.. dans cette tragique histoire le gvt a oublié le pays et les grecs, fuite des capitaux donc moins d’investissement, banques en difficultés, argent rationné.. accord plus contraignant que celui qui aurait pu être signé 5 mois plus tôt..joli travail..Très bon ministre des finances, qui a voulu jouer au poker (la vie des grecs) sans jeu et sans les moyens de mouiller largement le tapis..mais lui n'a pas de problème de fin de mois..

Pages

Ça pourrait aussi vous intéresser...