Des Grecques qui portent le foulard islamique

48 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Des Grecques qui portent le foulard islamique

ΓΙΑΤΙ ΑΣΠΑΣΤΗΚΑΜΕ ΤΟ ΙΣΛΑΜ
(Pourquoi nous avons embrassé l'Islam)

Ελληνίδες που τις κέρδισε η μαντίλα
http://www.enet.gr/online/online_hprint?...

Voici un résumé d'un article intéressant concernant des femmes grecques qui devenues musulmanes, ont choisi de porter le hijab.

Article paru dans le journal « Eleftherotypia » du 22 novembre 2008. C’était pour la journée « Carrefours des Cultures» (Στα σταυροδρόμια των Πολιτισμών)
il n'y avait pas seulement des musulmanes étrangères, mais aussi des Grecques qui ont embrassé l'Islam.

Grecques et étrangères avec Hijab qui soutiennent leur choix et comme elles le disent : elles ne sont pas confrontées à de problèmes particuliers en Grèce, puisqu'elles le portent.

[img]http://www.enet.gr/online/dspphoto?id=24...
A droite Dimitra Papaioannou qui est grecque et musulmane

[img]http://www.enet.gr/online/dspphoto?id=24...

Eleni Fiotaki qui est également grecque et musulmane qui enseigne dans la Haute Ecole d’Infirmière

Deux femmes musulmanes grecques ont été interviewés, la première était une professeur d’informatique de 25 ans, qui s’est convertie à ses 22 ans par une recherche intérieure et personnelle.
Elle a dû quitter sa petite ville pour se déplacer à Athènes afin d’accéder à la communauté islamique.

Aujourd'hui elle travaille dans une compagnie de transport aérien, son patron est un Arabe, et son sentiment est que même sous le hijab les femmes ont beaucoup en commun. Sa famille a réagi négativement, lui disant au début que « tu n'es plus Grecque » mais avec le temps ils ont appris au moins à accepter la raison de son choix

La seconde est une musulmane grecque, Eleni Fiotaki agée de 42 ans. Elle a reconnu l'Islam à l’âge de 35 ans.
C’est une femme qui enseigne au lycée technique à Athènes. Elle s’est convertie en lisant le Coran. "L'Islam m'a paru plus près des racines de la religion. Il est simple et compréhensible"
.
J'ai dépassé la réputation de l’Islam=guerre et que les femmes sont inférieures. Ca je ne les ai pas trouvés dans le Coran ».
Je ne me suis pas occupée du mode de vie des arabes. Les Arabes ne sont juste qu’un quart de la population musulmane.

********
Les Grecs d'aujourd'hui font des choix et la société grecque malgré une légère amertume est vraiment tolérante et permet à tout un chacun de s'épanouir.
Qu'ils soit OX ou musulmans, ils sont grecs et le seront toujours!.

Na iste Kala

profil sans photo
Re: Des Grecques qui portent le foulard islamique

Il ne faut pas oublier qu'il existe depuis longtemps une minorité musulmane grecque au Nord-est de la Grèce, en Thrace. Ces gens-là sont des Grecs à part entière et les femmes prtent le foulard. Mais il est vrai qu'ils restent confinés sur ce territoire et ont peu de contacts avec le reste de la population.

profil sans photo
Le voile, symbole de l'Islam... ou de la soumission aux hommes ?

Qu'il y ai 1 OU 2 grecs qui se convertissent au Bouddisme, au judaisme ou à l'Islam (et vise-versa), pour des raisons personelles, cela n'a rien de terrible.

Le voile, par contre, symbole de la soumission et de l'infériorité des femmes... bof !
Le voile est plus culturel que religieux, il me semble. Le Coran ne le préconise pas - ou alors ce n'est pas trés clair.

Les femmes son obligées de se voiler dans les sociétés ultra-patriarcales orientales, où elles ne bénéficient que de trés peu de droits au sein de la société. Elles doivent cacher leur coupable féminité pour ne pas tenter les hommes et les détourner du droit chemin.

profil sans photo
incompréhention

"J'ai dépassé la réputation de l’Islam=guerre et que les femmes sont inférieures. Ca je ne les ai pas trouvés dans le Coran"

Cette dame n'a visiblement pas lu le coran entièrement autrement elle conaitrait ces versets :

verset 34/38 de la sourate 4

34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"

38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand."

profil sans photo
Fred la mer, le verset 34 que

Fred la mer, le verset 34 que vous avez apporté est vrai ( ce qui n'est pas le cas pour le verset 38), mais permettez moi de vous dire qu'il ne signifie pas ce que vous avez compris ou ce que vous essayez de faire comprendre.

34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !" :

ce verset parle de l'autorité des hommes sur les femmes en raison des faveurs d'allah, vous allez me demander quelles faveurs? n'est il pas vrai que les hommes sont plus fort physiquement que les femmes? n'a t il pas été prouvé scientifiquement que le cerveau ainsi que tous les organes chez l'homme sont plus volumineux que ceux chez la femme? n'est il pas vrai que les hommes supportent plus de peine physique que les femmes et c'est pour cette raison que pendant les guerres il y'a beaucoup plus de soldats hommes que de femmes? n'est ils pas vrai que celles ci sont plus sensibles par rapport aux hommes?c'est ca ce qu'on veut dire par "les faveurs", et puis ce n'est pas uniquement chez les musulmans que la femme reste au foyer et c'est l'homme qui s'en charge des dépenses, quoi qu'aujourd'hui les deux travaillent, sachant que la première femme commercante était bien KHADIDJA l'épouse du prophète MOHAMMED, et le commerce qu'elle mena était le plus grand de l'histoire . Ca parle aussi de l'obéissance, et je crois que ce point est commun dans toutes les religions et chez toutes les nations, une épouse doit obéir à son mari, non, ce n'est pas d'une obéissance d'esclaves dont je parle mais un respect réciproque entre les deux, elle doive protéger ce qui doit etre protégé pendant l'absence de l'époux veut dire qu'elle lui reste fidèle (ça parle de rapports sexuels), vous n'etes surement pas pour le fait que la femme trahissent son mari dés qu'il s'absente pour un voyage ou mission ou autre cause!!!!!!! en disant "exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les" ça ce n'est pas qu'en cas ou elle trahissent leurs époux, ce que nous appelons commettre la "FAHISHA", et puis le prophete MUHAMMED a précisé le fait de les frapper, il ne s'agit pas de les torturer mais frapper lègerement juste pour les faire peur sans provoquer de dégat, il a meme préciser qu'il faut éviter de frapper au visage. Il y'a une histoire du messager de dieu "AYOUBE" dont la femme a désobéit pendant qu'il était malade et il a juré de la frapper, aprés sa guérisson il a regretté mais il devait le faire puisque il a sermenté, alors DIEU lui a montré la façon de le faire et c'était en la touchant lègerement avec son baton sans lui faire de mal. 

Quant au veret 38 de la sourate 4 diasant :"38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand."

Franchement je ne sais pas ou est-ce que vous l'avez trouvé car ça n'existe pas, voila ce que stipule le verset 38 de la sourate 4 :"ceux qui dépensent leurs biens en aumones pour etre vus des hommes et qui ne croient pas en dieu et au jour dernier, celui qui a le démon pour compagnon n'a qu'un détestable compagnon". Je vous pris de vérifier la source SVP.

la sourate "la femme" preuve de la valorisation de la femme en islam, dans le coran dieu n'a pas mis de sourate qui porte comme titre "les hommes", cela prouve que la femme jouit d'une attention particulière. Cette sourate offre un discour polythématique: celui de la femme, de la famille, de l'état et de la société, mais tous ces thèmes s'expriment sous le signe prédominant de la femme et de ces droits, d'ou le titre de la sourate.

Voici d'autres preuves que l'islam inscite à bien traiter la femme:

 -L’homme donne la dot à la femme comme convenue entre les deux parties.

Le Très Haut  (Exalté) a dit :

{ Et donnez aux épouses leur mahr de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur.} [Sourate 4 - Verset 4]

Ibn Abbas   a dit : "Il est réprouvé de fixer une dot sans la donner. Le mari doit donner la dot de bonne grâce .Si de bon gré elle en abandonne quelque chose au mari après la fixation, alors il peut en disposer à son aise."

Le devoir du mari de bien se conduire à l’égard de son épouse.

Le Très Haut  (Exalté) a dit : { Et comportez-vous convenablement envers elles } [Sourate 4 - Verset 19] c’est à dire leur dire de bonnes paroles, les traiter conformément au bon usage, prendre soin de soi pour leur plaire, comme on veut qu’elles le fassent pour nous car Allah   (Exalté) a dit :

{ Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance}[Sourate 2 - Verset 228]

Le Messager d’Allah  a dit : " Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes, et je suis d’entre vous le meilleur avec les miennes" [Rapporté par At-Tirmidhi qualifié d’authentique par Al Albani].

8 - Au mari de bien traiter sa femme même au cas où il a de l’aversion envers elle. Le Très Haut  (Exalté) a dit

{ Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien } [Sourate 4 - Verset 19]

Cela signifie que si vous les retenez avec patience malgré l’aversion qu’elles vous inspirent, ceci vous apporterait beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà.

Il est interdit de reprendre la dot après la séparation des deux conjoints. Allah  (Exalté) a dit :

{ Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l’une d’elle un qintar, n’en reprenez rien. Quoi ! Le reprendriez-vous par injustice et péché manifeste ? } [Sourate 4 - Verset 20]

Donc si quelqu’un veut se séparer de sa femme et se marier avec une autre, il ne lui appartient pas de reprendre sa dot même si elle vaut mille pièces d’or.

Et Allah  (Exalté) a ajouté : { Comment oseriez-vous le reprendre, après que l’union la plus intime vous ait associés l’un à l’autre et qu’elles aient obtenu de vous un engagement solennel ? }[Sourate 4 - Verset 21]

On rapporte qu’Ibn Abbas   a dit : "L’engagement signifie le contrat de mariage." Il a expliqué les versets par ces propos : "Soit la retenir selon les convenances soit la libérer généreusement."

Dans le prêche du pèlerinage d’adieu, le Prophète  a dit : "Recommandez-vous de faire du bien aux femmes, Allah vous les a confiées en dépôts et vous a permis de les approcher" [ Rapporté par Moslim ]

Verset 32 sourat 4:" Ne convoitez pas les faveurs dont dieu à gratifié ceratins d'entre vous de préférence aux autres, une part de ce que les hommes ont acquis par leurs oeuvres leur reviendra; une part de ce que les femmes ont acquis par leurs oeuvres leur reviendra; demandez à dieu qu'il vous accorde sa grace, dieu connait toute chose".

Traiter les femmes avec amabilité

Dieu ordonne aux hommes de faire preuve de gentillesse envers leurs femmes et de faire de leur mieux pour les traiter avec bonté.

« Et comportez-vous de manière convenable envers elles … » (Coran 4:19)

Le Messager de Dieu a dit : « Les meilleurs parmi les croyants sont ceux qui ont le meilleur tempérament.  Et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs envers leurs femmes. »[1]  Le Prophète de miséricorde nous a dit que la façon dont un mari traite son épouse est le reflet du bon caractère dont un musulman devrait faire preuve, et que ce caractère est lui-même le reflet de la foi de l’homme.  Par quels moyens un mari musulman peut-il se montrer bon envers sa femme?  Il devrait lui sourire, éviter de la blesser, veiller à faire disparaître ce qui pourrait lui nuire, la traiter avec gentillesse et faire preuve de patience envers elle.

Une bonne communication fait partie de la gentillesse. Un mari devrait être disposé à s’ouvrir et à être à l’écoute de sa femme.  Souvent, le mari ne souhaite qu’exprimer ses frustrations (qu’il accumule au travail, par exemple). Il ne doit pas oublier de lui demander ce qui la contrarie (comme lorsque les enfants ne veulent pas faire leurs devoirs, par exemple).  Un mari ne devrait pas avoir de discussion importante avec sa femme lorsque l’un des deux est en colère, fatigué, ou affamé. La communication, le compromis et avoir de l’égard l’un pour l’autre constituent les pierres angulaires du mariage.

Encourager sa femme est aussi une preuve de gentillesse.  L’admiration la plus profonde provient d’un cœur sincère qui remarque ce qui importe vraiment – ce que la femme chérit le plus.  Donc un mari doit se questionner sur ce qui cause le plus d’insécurité chez sa femme et découvrir ce qui lui tient le plus à cœur.  C’est là la zone agréable où la femme sentira que les éloges qui lui sont faits sont les plus mérités.  Plus le mari concentrera ses compliments dans cette zone, plus la femme se sentira admirée et plus cette saine habitude portera fruit.  

 Les être humains ne sont pas parfaits.  Le messager de Dieu a dit : « Un croyant ne devrait pas détester une croyante. S’il n’aime pas un aspect de son caractère, certains autres devraient lui plaire. »[2]  Un homme ne devrait pas détester sa femme, car s’il n’aime pas quelque chose en elle, il trouvera chez elle autre chose qui le comblera, s’il se donne la peine de chercher.  Un moyen de se rendre compte de ce qu’il aime chez sa femme est de faire une liste d’une demi-douzaine de qualités qu’il apprécie chez elle.  Les experts en relations de couples recommandent que l’homme soit le plus spécifique possible et qu’il se concentre sur les traits de caractères de son épouse – tout comme le prophète de l’islam l’avait recommandé –  et pas seulement sur ce qu’elle fait pour lui.  Le mari devrait considérer des traits qui suscitent l’admiration, tels que compatissante, généreuse, gentille, fervente dans sa foi, créative, élégante, honnête, affectionnée, énergique, douce, optimiste, convaincue, fidèle, confiante, de bonne humeur, etc.  Le mari devrait se donner un peu de temps pour établir cette liste, et la relire en temps de conflit, lorsqu’il est le plus enclin à détester sa femme.  Cela l’aidera à être plus conscient des attributs positifs de sa femme et il sera plus à même de les apprécier.

Un des compagnons demanda au prophète de Dieu :  « Quel est le droit de la femme sur l’homme? » Il dit : « Que tu la nourrisses quand tu manges et que tu l’habilles quand tu te vêtis, et que tu ne la frappes jamais au visage.  Ne dis pas du mal d’elle et ne t’éloigne pas d’elle, excepté dans la maison. »[3]

Le conflit est presque inévitable dans un mariage et cela provoque beaucoup de colère.  Bien que la colère soit l’un des sentiments les plus difficiles à gérer, le premier pas pour pouvoir la contrôler est d’apprendre à pardonner à ceux qui nous blessent.  En cas de conflit, un mari ne doit pas cesser de parler à sa femme ni la blesser par de mauvaises paroles, mais il peut arrêter de dormir dans le même lit si cela est susceptible d’améliorer la situation.  En aucun cas, même sous le coup de la colère ou même s’il se sent justifié de le faire, un mari n’est autorisé à dire du mal de sa femme en utilisant des mots d’insultes ou à lui causer une quelconque blessure.

Le prophète aussi inscite les hommes a bien traiter les femmes en diasnt "douceur aux vereries" ainsi il ressemble les femmes au verre trés sensible qui se casse trés facilement, dont il faut etre trés prudent en le manipulant. Ce sont les femmes dans l'islam et la place qu'elles préocupent, ne jugez pas cette religion selon le comportement de certains ignorants  qui maltraitent les femmes, car l'islam est parfait mais l'etre humain ne l'ai pas, s'il se trompe ne blamez pas l'islam mais l'homme.

profil sans photo
Re: incompréhention??

C'est un fait d'actualité Fred.
on ne fait pas de critique de l'Islam.

Visiblement tu n'as pas lu l'intégralité du coran et ta compréhension ne prend pas en compte l'aspect temporelle ni le contexte.

De plus ces versets ne sont pas une innovation religieuse...
Le coran doit être expliquer sinon des gens comme toi ou d'autres extrémistes prennent au pied de la lettre des éléments qui les dépassent.

Car au contraire ces versets que tu cites, tu es en train de biaiser leur sens.

de l'autre coté on dira:
[i]En France, en 585, lors du Concile de Mâcon, on se demandait : est-ce que la femme possède une âme ou pas ? Ils en conclurent que la femme était dépourvue de l’âme qui sauvait la personne du châtiment de l’enfer si ce n’est l’âme de Marie qui, elle, sera sauvée ![/i]

Culture générale, mon ami, culture générale....

Mais bref, là n'est pas le débat

profil sans photo
L'islam

Je suis d'accord avec Philippe et Fred.Les femmes musulmanes ne représentent rien devant leurs hommes et la société.Je connais des couples marocains,tunisiennes etc.Les femmes font tout à la maison,ménage,enfants etc et en plus elles travaillent. Et les hommes sont tout le temps au bar.Si c'est cela l'islam,alors merci!!(:P)Je préfère les catholiques ou les orthodoxes.

profil sans photo
Gygy le mer, le comportement

Gygy le mer, le comportement de certains tunisien ou marocains ou musulmans ne veut pas dire que c'est ça l'islam. Le prophète MOHAMMED est un homme et pourtant il travaillé chez lui et aidé sa femme aux taches ménagères. Il en est de meme pour les crimes que pratiquent certains au nom de l'islam malgré que dans cette religion il est strictement interdit et trés grave de tuer une personne "celui qui tue une ame c'est comme si il a tué tous le monde". L'islam est parfait mais l'homme ne l'est pas, si je me trompe blamez moi et non pas l'islam. voici quelques preuves sur la valeur précieuse dont possède la femme dans la socité musulmane, malgré que ce n'est pas appliqué partout, pas par faute de la religion mais par faute des humains:

la sourate "la femme" preuve de la valorisation de la femme en islam, dans le coran dieu n'a pas mis de sourate qui porte comme titre "les hommes", cela prouve que la femme jouit d'une attention particulière. Cette sourate offre un discour polythématique: celui de la femme, de la famille, de l'état et de la société, mais tous ces thèmes s'expriment sous le signe prédominant de la femme et de ces droits, d'ou le titre de la sourate.

Voici d'autres preuves que l'islam inscite à bien traiter la femme:

 -L’homme donne la dot à la femme comme convenue entre les deux parties.

Le Très Haut  (Exalté) a dit :

{ Et donnez aux épouses leur mahr de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur.} [Sourate 4 - Verset 4]

Ibn Abbas   a dit : "Il est réprouvé de fixer une dot sans la donner. Le mari doit donner la dot de bonne grâce .Si de bon gré elle en abandonne quelque chose au mari après la fixation, alors il peut en disposer à son aise."

Le devoir du mari de bien se conduire à l’égard de son épouse.

Le Très Haut  (Exalté) a dit : { Et comportez-vous convenablement envers elles } [Sourate 4 - Verset 19] c’est à dire leur dire de bonnes paroles, les traiter conformément au bon usage, prendre soin de soi pour leur plaire, comme on veut qu’elles le fassent pour nous car Allah   (Exalté) a dit :

{ Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance}[Sourate 2 - Verset 228]

Le Messager d’Allah  a dit : " Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes, et je suis d’entre vous le meilleur avec les miennes" [Rapporté par At-Tirmidhi qualifié d’authentique par Al Albani].

8 - Au mari de bien traiter sa femme même au cas où il a de l’aversion envers elle. Le Très Haut  (Exalté) a dit

{ Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien } [Sourate 4 - Verset 19]

Cela signifie que si vous les retenez avec patience malgré l’aversion qu’elles vous inspirent, ceci vous apporterait beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà.

Il est interdit de reprendre la dot après la séparation des deux conjoints. Allah  (Exalté) a dit :

{ Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l’une d’elle un qintar, n’en reprenez rien. Quoi ! Le reprendriez-vous par injustice et péché manifeste ? } [Sourate 4 - Verset 20]

Donc si quelqu’un veut se séparer de sa femme et se marier avec une autre, il ne lui appartient pas de reprendre sa dot même si elle vaut mille pièces d’or.

Et Allah  (Exalté) a ajouté : { Comment oseriez-vous le reprendre, après que l’union la plus intime vous ait associés l’un à l’autre et qu’elles aient obtenu de vous un engagement solennel ? }[Sourate 4 - Verset 21]

On rapporte qu’Ibn Abbas   a dit : "L’engagement signifie le contrat de mariage." Il a expliqué les versets par ces propos : "Soit la retenir selon les convenances soit la libérer généreusement."

Dans le prêche du pèlerinage d’adieu, le Prophète  a dit : "Recommandez-vous de faire du bien aux femmes, Allah vous les a confiées en dépôts et vous a permis de les approcher" [ Rapporté par Moslim ]

Verset 32 sourat 4:" Ne convoitez pas les faveurs dont dieu à gratifié ceratins d'entre vous de préférence aux autres, une part de ce que les hommes ont acquis par leurs oeuvres leur reviendra; une part de ce que les femmes ont acquis par leurs oeuvres leur reviendra; demandez à dieu qu'il vous accorde sa grace, dieu connait toute chose".

Traiter les femmes avec amabilité

Dieu ordonne aux hommes de faire preuve de gentillesse envers leurs femmes et de faire de leur mieux pour les traiter avec bonté.

« Et comportez-vous de manière convenable envers elles … » (Coran 4:19)

Le Messager de Dieu a dit : « Les meilleurs parmi les croyants sont ceux qui ont le meilleur tempérament.  Et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs envers leurs femmes. »[1]  Le Prophète de miséricorde nous a dit que la façon dont un mari traite son épouse est le reflet du bon caractère dont un musulman devrait faire preuve, et que ce caractère est lui-même le reflet de la foi de l’homme.  Par quels moyens un mari musulman peut-il se montrer bon envers sa femme?  Il devrait lui sourire, éviter de la blesser, veiller à faire disparaître ce qui pourrait lui nuire, la traiter avec gentillesse et faire preuve de patience envers elle.

Une bonne communication fait partie de la gentillesse. Un mari devrait être disposé à s’ouvrir et à être à l’écoute de sa femme.  Souvent, le mari ne souhaite qu’exprimer ses frustrations (qu’il accumule au travail, par exemple). Il ne doit pas oublier de lui demander ce qui la contrarie (comme lorsque les enfants ne veulent pas faire leurs devoirs, par exemple).  Un mari ne devrait pas avoir de discussion importante avec sa femme lorsque l’un des deux est en colère, fatigué, ou affamé. La communication, le compromis et avoir de l’égard l’un pour l’autre constituent les pierres angulaires du mariage.

Encourager sa femme est aussi une preuve de gentillesse.  L’admiration la plus profonde provient d’un cœur sincère qui remarque ce qui importe vraiment – ce que la femme chérit le plus.  Donc un mari doit se questionner sur ce qui cause le plus d’insécurité chez sa femme et découvrir ce qui lui tient le plus à cœur.  C’est là la zone agréable où la femme sentira que les éloges qui lui sont faits sont les plus mérités.  Plus le mari concentrera ses compliments dans cette zone, plus la femme se sentira admirée et plus cette saine habitude portera fruit.  

 Les être humains ne sont pas parfaits.  Le messager de Dieu a dit : « Un croyant ne devrait pas détester une croyante. S’il n’aime pas un aspect de son caractère, certains autres devraient lui plaire. »[2]  Un homme ne devrait pas détester sa femme, car s’il n’aime pas quelque chose en elle, il trouvera chez elle autre chose qui le comblera, s’il se donne la peine de chercher.  Un moyen de se rendre compte de ce qu’il aime chez sa femme est de faire une liste d’une demi-douzaine de qualités qu’il apprécie chez elle.  Les experts en relations de couples recommandent que l’homme soit le plus spécifique possible et qu’il se concentre sur les traits de caractères de son épouse – tout comme le prophète de l’islam l’avait recommandé –  et pas seulement sur ce qu’elle fait pour lui.  Le mari devrait considérer des traits qui suscitent l’admiration, tels que compatissante, généreuse, gentille, fervente dans sa foi, créative, élégante, honnête, affectionnée, énergique, douce, optimiste, convaincue, fidèle, confiante, de bonne humeur, etc.  Le mari devrait se donner un peu de temps pour établir cette liste, et la relire en temps de conflit, lorsqu’il est le plus enclin à détester sa femme.  Cela l’aidera à être plus conscient des attributs positifs de sa femme et il sera plus à même de les apprécier.

Un des compagnons demanda au prophète de Dieu :  « Quel est le droit de la femme sur l’homme? » Il dit : « Que tu la nourrisses quand tu manges et que tu l’habilles quand tu te vêtis, et que tu ne la frappes jamais au visage.  Ne dis pas du mal d’elle et ne t’éloigne pas d’elle, excepté dans la maison. »[3]

Le conflit est presque inévitable dans un mariage et cela provoque beaucoup de colère.  Bien que la colère soit l’un des sentiments les plus difficiles à gérer, le premier pas pour pouvoir la contrôler est d’apprendre à pardonner à ceux qui nous blessent.  En cas de conflit, un mari ne doit pas cesser de parler à sa femme ni la blesser par de mauvaises paroles, mais il peut arrêter de dormir dans le même lit si cela est susceptible d’améliorer la situation.  En aucun cas, même sous le coup de la colère ou même s’il se sent justifié de le faire, un mari n’est autorisé à dire du mal de sa femme en utilisant des mots d’insultes ou à lui causer une quelconque blessure.

Le prophète aussi inscite les hommes a bien traiter les femmes en disant "douceur aux vereries" ainsi il ressemble les femmes au verre trés sensible qui se casse trés facilement, dont il faut etre trés prudent en le manipulant. Ce sont les femmes dans l'islam et la place qu'elles préocupent, ne jugez pas cette religion selon le comportement de certains ignorants  qui maltraitent les femmes, car l'islam est parfait mais l'etre humain ne l'ai pas, s'il se trompe ne blamez pas l'islam mais l'homme.

profil sans photo
pour ne pas être comme les autres

C'est intéressant, mais trop marginal.Je respecte les hommes et les femmes qui sont nés dans cette religion et qui n'avaient pas le choix, mais pas les convertis.Encore moins des Grecs et surtout des Grecques.Quelle est la part de provocation inconsciente ou non. Ou pour ne pas être comme tout le monde.Mais quand on pense, ce que les grecs ont subi depuis 600 ans : leur conversion de force à l'Islam, l'enlèvement des garçons des familles chrétiennes pour en faire des janissaires convertis à l'Islam et dévoués au sultan, l'enlèvement des jeunes filles pour les harems, ces femmes n'ont pas de quoi être fières.Elles ont eu de la chance, vu leur âge adulte de ne pas avoir été mariées de force à 13 ans avec un inconnu qui pourrait être leur père ou leur grand-père, si elles avaient été musulmanes.Acceptent-elles de faire la fête séparément lors d'un mariage comme dans les pays musulmans : les hommes entre eux dans une maison et les femmes dans une autre. Ce n'est pas normal. Quelle religion discriminatoire. on pourrait dire raciste, puisqu'elle dit qu'un groupe d'humains (=les femmes) sont inférieures.Ces Grecques converties de leur libre choix ne méritent que le mépris!

profil sans photo
pour être soi-même

Gygy,
tu vas trop loin et de plus tu confonds l'islam avec ce que les gens en font.
C'est ce qui s'appelle vivre dans les préjugés.

et toi le wasil, tu confonds les turcs avec l'islam.
Encore une fois saches que les ottomans ont plus sali leur religion qu'autre chose.

et aujourd'hui moi je dis bravo à ces grecques devenues musulmanes qui gardent leur identité grecque.
elles precisent bien que devenir musulmans se n'est pas s'arabiser ou se turquiser

Et même aujourd'hui se sont ces grecques qui vont apprendre aux Arabes et au turcs comment l'Islam se pratique.
Islam ne veut pas dire pratiquer les traditions turcque ou arabes, ou autres (je suis sur qu'un autre, va me sortir les Talibans ou autre ben laden).

Pour parler d'islam, il faut se renseigner et certainement pas en regardant les médias qui veulent faire de l'audimat avec des exemples que l'Islam rejette.

Il faut s'interesser à tout les amis et pas rester sur ses positions!

profil sans photo
Re: pour être soi-même

Je suis d'acccord qu'Islam n'est pas toujours Islam et que les pratiques différent selon les pays. Mais cette histoire de Grecques converties à l'Islam, c'est n'importe quoi. Elles ne représentent rien du tout. Elles seraient tombées amoureuses d'un Mormon, elles défendraient la polygamie. Elles sont loin d'être elles-mêmes. Du sentimentalisme mal placé.
Je ne dirai rien d'une femme de naissance musulmane qui porte le voile. Mais celles-là sont ridicules.Quel crime voir leurs cheveux, qu'elles ont montrés pendant trente ans. Cachez les bien.

Pages

Ça pourrait aussi vous intéresser...