Chypre 2004 intégration et réunification?

11 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Chypre 2004 intégration et réunification?

Tout d'abord salut a tous, que de changement sur l'agora depuis ma derniere connexion il y a plus de deux mois. Apres un mois demi a profité du soleil de la Grèce (eitav 8auma) retour en France.
Et la je m'arrete sur une information qui me vient de mon oncle qui rentre d'un voyage a Chypre.
Tous le monde sait qu'en 2004 Chypre va rentrée dans l'UE. Et cela devrait provoqué des bouleversement. En effet la Turquie a menacé d'annexer le nord de l'ile en cas d'intégration. Mais depuis les choses ont changé, la crise politique et economique en Turquie a obligé le gouvernement a tout faire pour adhérer le plus tot a l'UE. Pour cela des lois ont été voté garantissant de plus grandes libertés en Turquie et surtout permettant de parler le kurde (grande avancé). mais surtout si la Turquie veut pouvoir un jour rentré dans l'UE des concessions doivent etre faite. Et ces notamments le cas sur Chypre. L'UE est entrain de mettre la pression sur la Turquie pour qu'une solution soit vite trouvé et que l'ile rentre unifié dans l'Europe. Il parait que cela devrait se faire.
Un seul petit probleme est ce que Denktash va obéir a la Turquie ou va-t'il continuer a faire capoter toute les négociations.
Réponse bientot j'espere.

profil sans photo
2 PROBLEMES

Bonjour arnaud

premier problème :

Il n'y a pas de discussions avec la Turquie alors que c'est elle - et pas Denktash - qui contrôle l'armée d'occupation et envoie des colons.

Ce n'est pas Denktash qui mène la question chypriote côté turc. c'est plutôt un courant pan-touranien très puissant nostalgique de la puissance ottomane en Turquie même, formé par le lobby des militaires.

Il faut aussi savoir si l'opinion publique turque serait prête à accepter un changement sur le problème de Chypre, alors que depuis 40 ans elle est nourrie de propagande à propos de Chypre...

deuxième problème :

Il ne faut pas parler de "réunification" c'est pas comme avec les 2 allemagnes:

A chypre, il y a un problème très grave qui est celui du retour des réfugiés et du départ des colons turcs qui, au nord, sont plus nombreux que les chypriotes turcs.
A quoi servirait une "réunification" sans retour des réfugiés - en tout cas sans rendre aux réfugiés ce qui leur appatient - et départ des colons? A rien, ce serait juste accepter ce qui se passe.
Le vrai problème c'est ce problème humain, et pas le problème de la réunification qui est plus théorique.
Que se passrait-il si Chypre devenait un état fédéral peuplé, au nord, seulement de Turcs? Est-ce que c'est une soluton ou est-ce que c'est juste confirmer ce qui se passe déjà en donnant aux Turcs une légitimité?

Quand on y pense les menaces turques d'intégrer le nord de chypre à la turquie sont déjà réalisées : la majorité de la populaiton dans la partie occupée est majoritairement peuplée de Turcs de Turquie et la turquie contrôle la soi-disant "République turque de Chypre Nord" qui n'est reconnue par persone sauf par la turquie (l'annexion officielle de la partie occupée à la turquie ne serait pas plus légale ni reconnue par la communauté internationale que la proclamation de cette "république", donc ça changerait pas grand chose dans les faits).

profil sans photo
Re: 2 PROBLEMES

C'est vrai que l'opinion turque n'accepterais pas de changement, mais elle va y etre obligé car la Turquie veut absolument intégré l'UE, poussé par les USA (et la France). Quand aux colons si la Turquie les a envoyé, elle peut les ramenés. Par contre la ou tu as entièrement raison c'est de savoir si cela sera une ile unifié ou une fédération bizonale, mais dans ce cas des concessions devraient etre fait par le gouvernement de la RTCN (Chypre Nord) et la région de Morfou devrait etre rendu au agriculteurs grecs.

profil sans photo
Re: 2 PROBLEMES

Tu sais, c'est tout qui devrait être rendu.
Le droit de propriété, la liberté de circulation et d'établissement, sont des valeurs qu'une solution ne doit pas baffouer si Chypre veut entrer dans l'union européenne.
Et je suis plus que sceptique sur la possibilité d'une volonté turque de ramener les colons un jour.

Un autre problème que je n'ai pas mentionné et qui n'est pas pris en copte dans le sprojets de solution, est celui de la défense de l'île : on parle souvent de désarmement en cas de solution... Mais dans ce cas Chypre restera pour toujours l'otage du moindre caprice turc. L'histoire ne va pas s'arrrêter avec l'union européenne, qui peut assurer que la Turquie ne recommencera pas un jour? A mon avis en cas de solution il faudrait une armée européenne à Chypre de façon permanente avec pour mission de se battre si c'est nécessaire. Et encore...

Personnellement je doute d'ailleurs que la Turquie entre un jour en Europe, sauf si les USA font assez pression pour.
Le candidat allemand conservateur est contre. je pense qui'l n'est pas le seul en Europe.
Et bien qu'étant en partie d'origine chypriote et comptant des réfugiés dans ma famille -je suis en fait directement concerné puisque si on rend leur terre aux réfugiés j'en serai certainement, en tout cas j'ai pas mal de "chance" puisque ma ville d'origine se trouve le plus souvent en "zone grecque" dans les plans de solution - , je me demande si le prix à payer pour revoir la terre de ma famille doit être de faire entrer la Turquie dans l'UE. Je me demande si l'union européenne aura encore un sens, et si le bénéfice que Chypre peut tirer de son entrée dans l'UE ne sera pas annulé par l'entrée de la Turquie : celle-ci deviendra alors un des plus grands pays de l'Union, elle aura un très grand poids politique et les Turcs, qui ne sont jamais naifs, sauront en profiter vis à vis de Chypre et de la Grèce.
La Turquie aura le même poids politique que l'Allemagne. Si les prévisions selon lesquelles elle comptera 100 millions d'habitants en 2040 sont exactes, elle sera le pays le plus peuplé et le plus étendu de l'Union européenne. Est-ce que ce n'est pas prendre un énorme risque que de lui permettre, en plus, d'avoir un poids politique aussi grand? Avec sa position stratégique et son économie qui se développera, elle sera une grande puissance. Même si on nous la promet pacifique (ça me fait sourire) et démocratique , est-ce qu'il faut jouer avec le feu? Faut-il lui donner les "armes" qui en feront un pays encore plus puissant? Je pense qu'il faut voir les choses à long terme et se garder de tout angélisme. Je pense que ce serait faire entrer un loup - même domestiqué en apparence - dans la bergerie.

qui vivra verra.

profil sans photo
Re: 2 PROBLEMES

Si la Turquie rend Chypre ce n'est pas une raison pour qu'elle rentre dans l'UE. Beaucoup de pays de l'UE son contre (Allemagne, Grece, RU,...) mais certains sont pour (France) et surtout les USA font pression sur l'Europe pour que la Turquie integre l'UE. Ce que je n'espere pas.
Cependant pour Chypre si un jour la Turquie lache la partie nord il est prévu qu'une force de paix type KFOR (comme au Kosovo) soit présente sur l'ile.
Mais c'est sur que je vois mal la Turquie quitter Chypre car cette ile est tres importante d'un point de vue géostratégique. Comme en plus les grands pays n'ose pas faire pression sur la Turquie pour qu'une solution soit trouvé, ce n'est pas gagné.

profil sans photo
Re: 2 PROBLEMES

Il ne faut pas rêver, dites-moi une fois dans l'histoire que la turquie a fait une concession à la grèce sans la force? AUCUNE, donc et surtout avec les us derrière eux, ils ont une mission en intégrant l'europe: celle de faire le jeu des usa (avec les britans) et c'est tout, ha oui aussi pomper tout le fric possible des caisse de l'UE et devenir une puissance économique qui ensuite va chier sur l'Europe et surtout la grèce;

profil sans photo
Re: Chypre 2004 intégration et réunification?

Salut a tous et salut a toi Arnaud

En ce qui concerne Chypre, les données ne sauraient se limiter à la seule Turquie, ni à la Grèce, mais aussi aux Etats Unis. En effet, une source officieuse du Congrès Américain prétend que Bush en cas de guerre contre l' Irak avec l aide des bases turques pourrait faire pression pour obtenir une légitimation du pouvoir turcophone( ne confondons pas chypriotes turcs et turcs) et retarder dune part l entrée de l' Ile d' Aphrodite dans l' UE prochainement mais aussi mettre en péril la démocratie réelle du sud de l ile.
Nous savons que Bush n' est pas fin diplomate et qu'il pourrait faire le jeu de la Turquie dans l' affaire. Rappelons que pour Bush, les Grecs ne sont qu' une peuplade disparue suite à l' invasion de la Grèce par les Romains.
Pourquoi se soucier des alliés d un peuple qui n' existe plus ??

profil sans photo
Re: Chypre 2004 intégration et réunification?

C'est vrai que Bush doit composer avec la Turquie comme allié et que donc aucune erreur est permis vis a vis de ce pays. cependant le lobbying grec au USA est tres puissant, et meme si face aux interets des USA avec le Turquie il ne fait pas le poids il fait suffisament pression pour que'il n'arrive rien au sud de l'ile. Surtout que si il arrivait quelque chose j'espere que la Grece se bougera le cul pour intervenir.

profil sans photo
Re: Chypre 2004 intégration et réunification?

je ne comprends plus rien!!! d'après les news d'info grèce ,la GRèce soutiendrait l'adhesion de la Turquie à lU.E.!!!! est ce que les intellos de service peuvent m'expliquer!!! gratias, thanks ,arigato, gisele

photo de iNFO-GRECE
Re: Chypre 2004 intégration et réunification?

Lire le précédent article sur la question

profil sans photo
lobing grec pour les turks

Le lobing grec qui a fait un forcing dernièrement pour l'adhésion de la turquie me fait penser au comportement que l'on a avec ces personnes avec qui on est gentils car on sait que l'on ne les vera plus. l'ue avait besoin du véto grec pour laisser les turks dehors, puis quand les grecs on dit finalement qu'ils veulent bien de leur encombrant voisin, les masques commençent à tomber et on voit qu'il ne reste plus grand monder à vouloir se mélanger aux kardash.

Ça pourrait aussi vous intéresser...