Aide traduction grec ancien: "Les Suppliantes" d'Eschyle

3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo

Bonjour,

Sur cette page figure un extrait de la pièce et sa traduction par Leconte de Lisle. Malheureusement je ne suis pas helléniste.

J'ai l'impression (?) que le vers comportant les trois mots en gras fait partie de la réplique du Chœur des Danaïdes. Les deux derniers mots de ce vers sont traduits mais je n'arrive pas à reconstituer le sens global sans doute à cause de mon ignorance des deux vers précédents.

Merci d'avance de votre aide.

Cordialement,

benfifi

photo de iNFO-GRECE
Il s'agit effectivement de l

Il s'agit effectivement de l'interpellation de Danaos par le Chœur à qui il demande "quelle fut finalement la décision (ποῖ κεκύρωται τέλος)" des Argiens et de "quel côté penchait plus nombreuse (ὅπῃ πληθύνεται) la main décidante/souveraine de l'assemblée (δήμου κρατοῦσα χεὶρ)".

ΔΑΝΑΟΣ
Θαρσεῖτε παῖδες· εὖ τὰ τῶν ἐγχωρίων·
δήμου δέδοκται παντελῆ ψηφίσματα.

ΧΟΡΟΣ
Χαῖρε πρέσβυ͵ φίλτατ' ἀγγέλλων ἐμοί·
ἔνισπε δ΄ ἡμῖν, ποῖ κεκύρωται τέλος,
δήμου κρατοῦσα χεὶρ ὅπῃ πληθύνεται;

ΔΑΝΑΟΣ
Ἔδοξεν Ἀργείοισιν οὐ διχορρόπως,
ἀλλ΄ ὥστ΄ ἀνηβῆσαί με γηραιᾷ φρενί·
πανδημίᾳ γὰρ χερσὶ δεξιωνύμοις
ἔφριξεν αἰθὴρ τόνδε κραινόντων λόγον·

Escyle, Ικέτιδες/Les Suppliantes, στίχοι/vers 600-610.

Concernant le contexte, il s'agit du moment où Eschyle met en scène le roi Pelasgos d'Argos qui voulant que les habitants soient conscients du risque pour la cité qu'implique l'accueil, ou non, des étrangers venus d'Egypte - Danaos et ses filles fuyant le mariage forcé et incestueux - et implorant l'asile, il décide de demander leur avis et leur aval par un vote, plaidant lui-même pour l'accueil.

L'extrait connait une nouvelle vie à cause de l'actualité liée à l'immigration, mais traditionnellement il était cité comme une des premières sources sur la naissance du mot "démocratie", terme qui s'il n’apparaît pas explicitement dans le texte, on y trouve quand même ses composants "démos/assemblée" et "kratos/force" dans "δήμου κρατοῦσα" χειρ, tout comme le mot "vote/ψηφίσματα". Le mot grec kratos/κράτος, signifie aujourd'hui "Etat" mais à l'origine il signifiait la force, le pouvoir. Il partage sa racine avec Socrate/Σωκράτης (= force saine), mais aussi avec le verbe "κρατέω/auj. κρατώ/je détiens (le pouvoir, la force, le savoir, etc.) " dont "κρατοῦσα" est le participe passé.

profil sans photo
Merci beaucoup pour votre

Merci beaucoup pour votre réponse généreuse.

Bonne continuation. Cordialement,

benfifi

Ça pourrait aussi vous intéresser...