Agora le film et l extremisme religieux

1 contribution / 0 nouveau(x)
profil sans photo
Agora le film et l extremisme religieux

J ai vu recement un film sublime et fort de ses contradictions ,ce film est AGORA

Aux premières heures de l’ère chrétienne, Alexandrie est l’une des villes principales villes de la Méditerranée : plate-forme du commerce, comptoir de l’Empire Romain et haut lieu de la philosophie et de la religion. Juifs, Païens, Chrétiens et Athées s’y côtoient. Les chrétiens devenant de plus en plus nombreux, revendiquent la suprématie de leurs croyances. Pendant ce temps, Hypathie enseigne dans la grande bibliothèque : elle fait réfléchir ses étudiants à l’astronomie, au cosmos et à la place de Dieu s’il existe…
Hypathie est un symbole. Femme docte, elle représente l’antonyme de ce qui règne dans le monde : la quête de pouvoir, le souhait de soumettre et dominer l’autre. Femme désirable et objet de convoitise, elle ne cèdera jamais, ni à l’appel de la chair, ni à l’attrait d’une vie suivant les normes établies. Depuis l’antiquité, son regard implacable se pose sur nous et nous incite à se conduire dignement. Elle nous pousse au-delà de nous-même, au-delà de nos préjugés et des carcans sociaux et religieux. Je ne développerai pas davantage l’argument féministe du film (Cachou le fait très bien) : son genre ne fait qu’amplifier encore son message. Par ailleurs, chaque personnage masculin est un paradigme : dévoré par l’ambition, l’esprit ravagé par la superstition, le dernier se rachetant par un geste héroïque. AMENABAR démontre avec habileté l’absurdité et la violence de la lutte acharnée qui se joue là.
Et ce conflit est le thème le plus pertinent de ce film : le parallèle évident tracé par AMENABAR entre la situation à Alexandrie et le conflit existant aujourd’hui entre l’Occident et les Extrémistes musulman. D’un côté, un ordre politique établi ayant démontré ses réussites et ses échecs comme aujourd’hui notre civilisation, avec l’orgueil qu’on lui connaît. De l’autre, un courant au succès grandissant, offrant à des foules opprimées un salut, sinon immédiat, du moins dans l’au-delà, grâce à une pratique pieuse de la religion. L’issue du conflit tel qu’il est relaté dans le film, correspondant hélas à une réalité historique, est bien sombre : les chrétiens l’emportent et finissent par prendre la main sur la ville.

http://www.critiques-futiles.fr/films/ag...

Vous pouvez le voir en anglais sur youtube en plusieurs partie

http://www.youtube.com/playlist?list=PL9...

Vous pouvez voir aussi les premieres 50 min sous titre en grec ,ls suite malheureusement n a pas ete uploader

http://www.youtube.com/watch?v=42zb36F7T...

ou en un seul morceau a nouveau en anglais uploader par notre amie Helene du projet homere

http://www.youtube.com/watch?v=qh9J_p7og2w

Evidement ce film montre la fin du temple de Sarapeion et non celle de la bibliotheque d Alexandrie qui continua a exister belle et bien meme apres la mort d Hypathie

Vers la fin du règne de Ptolémée Philadelphe, la Bibliothèque comptait 400.000 volumes "mêlés" et 90.000 "non mêlés". Par" mêlés" et " non-mêlés ", il faut probablement entendre les originaux avec leur double ou une simple copie de ces originaux.

Le nombre de volumes étant devenu considérable, des doubles furent cédés à la Bibliothèque-Fille, qui avait été établie au fameux Sarapeion ( Sérapeum, en latin), le temple
du dieu gréco-égyptien Sarapis, construit en plein quartierindigène, le Rhakôtis.

La Bibliothèque-Fille, à cette époque, passe pour avoir a insi possédé 42.800 volumes. Elle acquit une grande importance à l'époque romaine.

Elle fut brûlée, avec tout le Sarapeion, par le fanatique patriarche Théophile, au IVe siècle de notre ère.

Issu d un livre interessant a lire

L'ÉTRANGE DESTIN DE LA BIBLIOTHÈQUE D'ALEXANDRIE
par PATRICE GIORGIADES

http://www.cealex.org/sitecealex/diffusi...

Et un documentaire sur Hypatie et Alexandrie se basant sur le film

Il est en anglais

http://www.youtube.com/watch?v=bByhFiV_n...

Une etude interessante

F E M M E S D ’ O R I E N T ,
E N T R E P A G A N I S M E E T C H R I S T I A N I S M E .
H y p a t i e s e l o n J e a n M a r c e l

Hypatie ou la fin des dieux de Jean Marcel joue savamment de superpositions.

Un premier niveau affecte l’espace méditerranéen, donnant lieu à deux configurations antagonistes : celle de l’Empireromain, étalé sur le pourtour des rives méditerranéennes, et celle d’aujourd’hui, marquée par la ligne de force de l’imaginaire séparant l’Orient de l’Occident.

Un second se rapporte au temps : le roman joue sur la confusion de deux périodes historiques, correspondant à la disparition de la culture grecque en Égypte (cinquième siècle) et à
la défaite de ce pays contre Israël (1967).

Un troisième affecte les personnages d’Hypatie, philosophe et mathématicienne, et de sainte
Catherine d’Alexandrie, entremêlées dans une figure double, située à la croisée des imaginaires païen et chrétien.

http://www.erudit.org/revue/vi/2005/v31/...

Et qui etait Sainte Catherine

Catherine d'Alexandrie

Catherine serait née vers 290 dans une famille noble d'Alexandrie, en Égypte. Dotée d'une grande intelligence, elle acquit rapidement des connaissances qui la placèrent au niveau des plus grands poètes et philosophes du moment. Une nuit, elle vit en songe le Christ et décida de lui consacrer sa vie, se considérant comme sa fiancée. Le thème du mariage mystique est commun dans l'Est méditerranéen.
Le paragraphe suivant décrit la fin de Catherine telle que rapportée par l'hagiographie chrétienne : L'empereur de Rome, Maximien, venu à Alexandrie, y présidait une grande fête païenne. La jeune fille saisit cette occasion pour tenter de l'amener à se convertir au christianisme, mais cela ne fit que soulever sa colère. Pour la mettre à l'épreuve, il lui impose un débat philosophique avec cinquante savants, mais au grand dépit de l'empereur, elle réussit à les convertir. Maximien les fait exécuter et pourtant propose le mariage à Catherine qui refuse avec mépris. L'empereur ordonne alors de la faire torturer en usant d'une machine constituée de roues garnies de pointes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_d...

D ou aussi le nom du monastere grec orthodoxe de Agia katerina au SINAI en Egypte

Sainte Catherine comme Hypathie sont devenu des mythes encore aujourd hui,Hypathie, vierge martyre des païens et Sainte Catherine vierge martyre des chretiens ont pourraient croire qu elle sont une et seule femme,ce qui ne seraient pas etonnant

Ta leme

Ça pourrait aussi vous intéresser...