Sigmar Gabriel

Contenus relatifs à Sigmar Gabriel

En Allemagne, le Grexit ressurgit dans les esprits

«Si la Grèce ne respecte pas ses engagements, le programme sera terminé» a prévenu Wolfgang Schäuble, ici lors d'un conseil européen à Bruxelles, le 26 janvier. Crédits photo : EMMANUEL DUNAND/AFP

Un mot a réapparu: Grexit. L'influent quotidien populaire allemand l'a même remis en une au mois de janvier, attestant qu'à Berlin l'idée de voir la Grèce sortir de la zone euro n'avait pas totalement été oubliée.

Crise grecque : Merkel inflexible avant sa rencontre avec Hollande

Si Angela Merkel ne pense pas, contrairement à son vice-chancelier, que la Grèce « a rompu les ponts » avec l'Europe, elle n'est absolument pas prête à faire la moindre concession.

Avant de rencontrer François Hollande à l'Elysée, lundi à 18 heures, la chancelière allemande Angela Merkel a laissé son porte-parole, Steffen Seibert, indiquer en quelques mots comment elle voyait la situation après le référendum en Grèce.

Merkel prête à entendre les nouvelles propositions d'Athènes

La Grèce veut formuler de nouvelles propositions et ne souhaite pas sortir de la zone euro. (Crédits : Reuters Yannis Behrakis)

Le Premier ministre grec "s'est mis d'accord lundi lors d'un entretien téléphonique avec la chancelière Angela Merkel pour qu'Athènes présente mardi, lors du sommet européen, des propositions du gouvernement grec" visant à conclure un accord avec les créanciers, UE et FMI, a indiqué un b

Les Grecs défient l'Europe en votant massivement «non»

Les Grecs ont défié dimanche l'Europe, en rejetant massivement le référendum sur le plan des créanciers internationaux de leur pays. Le résultat du scrutin pose désormais la question du maintien de la Grèce dans la zone euro et accentue le fossé avec les «institutions».

Non, Berlin ne paiera pas pour les nazis en Grèce

Le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, a une nouvelle fois exclu lundi 9 février que l'Allemagne verse des réparations de guerre à la Grèce, comme le réclame le Premier ministre grec, assurant que la question avait été définitivement réglée il y a 25 ans.

Di Rupo: «Les Grecs comme les autres ont besoin d'investissements»

Le président du PS Elio Di Rupo est convaincu que les socialistes et les sociaux-démocrates européens sont les plus à même, notamment en Belgique et en Allemagne, de répondre au « cri » exprimé par les électeurs grecs et peut-être bientôt, les électeurs espagnols.

Pages