Grèce : revue de presse

Réfugiés au Royaume-Uni mais coincés à Chypre

Tag Bashir et ses deux enfants, dans l'enclave britannique de Dhekelia, sur l'île de Chypre.

Quand il entend parler des réfugiés qui traversent la Méditerranée, Bashir Tag hoche la tête avec tristesse. «Je sais ce qu'ils endurent. Ces périples sont très dangereux», expliquait-il quelques jours avant qu'on apprenne le naufrage probable de 700 migrants partis de Libye.

Idomeni: les centres pour réfugiés pas à la hauteur

Les nouveaux centres d'accueil des migrants à Thessalonique, dans le nord de la Grèce, où ont été transférées des personnes du camp d'Idomeni, ne permettent pas de les accueillir dans des conditions décentes. C'est le constat d'une rapporteure du Conseil de l'Europe.

Poutine se rend sur le mont Athos, haut lieu orthodoxe

La visite de deux jours en Grèce de Vladimir Poutine avait également une dimension religieuse. Image: Keystone

Vladimir Poutine a achevé samedi sa visite de deux jours en Grèce en se rendant au mont Athos, un des hauts lieux de la religion orthodoxe. Le président russe a souligné le «rôle particulièrement important» de cette communauté pour les fidèles russes.

Grèce : le bluff fragile de l'Eurogroupe

L'accord trouvé à l'Eurogroupe des 24 et 25 mai sur la Grèce entre les créanciers européens et le FMI est une caricature de la méthode de cette étrange institution qu'est la réunion des ministres des Finances de la zone euro.

L'accord sur la dette grecque en trois questions

Les institutions européennes sont parvenues à un accord avec la Grèce en vue de libérer la deuxième tranche du troisième plan d'aide (85 milliards d'euros) au pays. Athènes recevra 7,5 milliards d'euros dès le mois de juin, ce qui lui permettra de faire face à ses échéances de remboursement.

Grèce : un accord loin de tout régler

Le ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos (au centre), et son homologue néerlandais, Jeroen Dijsselbloem (à droite), également président de l'Eurogroupe, mercredi à Bruxelles, Crédits photo : EMMANUEL DUNAND/AFP

Dans la nuit de mardi à mercredi, après onze heures de discussions, les ministres des Finances de la zone euro se sont félicités d'avoir scellé un compromis global sur l'allégement futur de la dette grecque.

Pages