Jean-Christophe Cambadélis

A propos de Jean-Christophe Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis, né le 14 août 1951 à Neuilly-sur-Seine, est un homme politique français.

D'abord militant d'extrême gauche au sein du courant trotskiste lambertiste, il est actif dans le syndicalisme étudiant et préside l'Union nationale des étudiants de France – Indépendante et démocratique (UNEF-ID) de 1980 à 1984.

Entré au Parti socialiste en 1986, il est député de 1988 à 1993 et de 1997 à 2017. Dans les années 1990, il est un des plus farouches opposants au Front national et œuvre pour la mise en place de la coalition de la gauche plurielle. Il est un temps le bras droit de Dominique Strauss-Kahn.

En 2014, il devient premier secrétaire du Parti socialiste en remplacement d'Harlem Désir, entré au gouvernement. Après la large défaite du Parti socialiste aux élections présidentielle et législatives de 2017, à l'issue desquelles il perd son mandat de député, il démissionne de la tête du PS.

Lire plus dans https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Cambadélis

Contenus relatifs à Jean-Christophe Cambadélis

Varoufakis et Montebourg, deux trublions anti-austérité à la Fête de la rose

Discours anti-austérité, Europe et poulet de Bresse sont au menu ce dimanche de la Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), avec comme invité vedette le bouillonnant Yanis Varoufakis, ex-ministre grec des Finances, aux côtés d'un autre trublion, Arnaud Montebourg.

Gauche et droite françaises divergent après le non grec

Alors que Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et une partie de la gauche (Arnaud Montebourg, Cécile Duflot) ont exprimé dès dimanche leur satisfaction après la victoire du non au référendum grec, les ténors du Parti socialiste (PS) et du parti Les Républicains (LR) ont attendu lundi pour tirer les

Le spectre d'un Grexit secoue les forces politiques françaises

Une délégation, qui comprendra notamment Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, sera reçue lundi 22 juin à 8h30 à l'Élysée pour évoquer la situation financière de la Grèce avec le président de la République. Crédits photo : Sébastien SORIANO/Le Figaro

«Les Grecs peuvent s'appuyer sur la France, qui cherche un chemin de compromis.» À l'occasion du conseil national du PS, samedi, le premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, a réaffirmé la solidarité des socialistes avec «le peuple grec, qui subit depuis cinq ans une austérité dramatique».