Antonis Samaras

A propos de Antonis Samaras

Antonis Samaras

Antónis Samarás (en grec moderne : Αντώνης Σαμαράς), né le 23 mai 1951 à Athènes, est un homme politique grec, président de la Nouvelle démocratie de 2009 à 2015 et Premier ministre de 2012 à 2015.

Arrière-petit-fils de l'auteure Pénélope Delta, il obtient une licence d'économie au Amherst College puis un doctorat à l'université Harvard, avant d'adhérer à la Nouvelle démocratie, le parti conservateur historique de la Grèce dont membre son oncle, lui-même député du Parlement hellénique.

Élu député de la circonscription de la Messénie à l'issue des élections législatives de 1977, il est nommé ministre des Finances, puis des Affaires étrangères en 1989, bien qu'il n'exerce ces fonctions que quelques mois. Il redevient chef de la diplomatie jusqu'en 1992, avant qu'il ne fonde, un an plus tard, le Printemps politique, un mouvement nationaliste et conservateur dissout en 2004 après la réintégration de Samarás au sein de la Nouvelle démocratie.

Désigné président de la Nouvelle démocratie après la démission de Kóstas Karamanlís, défait lors des élections législatives de 2009, il dirige l'opposition de droite au gouvernement socialiste de Giórgos Papandréou jusqu'en 2011, avant de soutenir le gouvernement d'union nationale dirigé par l'économiste Loukás Papadímos.

Après la victoire de son parti aux élections législatives de juin 2012, Antónis Samarás est nommé Premier ministre par le président Károlos Papoúlias. Dans la continuité de ses prédécesseurs à ce poste, il mène alors une intense politique de rigueur, soutenue par les socialistes, qui conduit notamment à la fermeture controversée de l'ERT, le groupe audiovisuel public grec.

N'ayant pu faire élire un successeur au président Papoúlias, il doit convoquer des élections législatives anticipées finalement remportées par la gauche radicale conduite par Aléxis Tsípras, auquel il doit céder le poste de Premier ministre.

Lire plus dans https://fr.wikipedia.org/wiki/Antónis_Samarás

Contenus relatifs à Antonis Samaras

La Grèce réussit son retour sur les marchés

Alexis Tsipras, premier ministre grec. Crédits photo : LOUISA GOULIAMAKI/AFP

La Grèce a réussi son retour sur les marchés, mardi, en plaçant une obligation à cinq ans pour la première fois depuis trois ans. L'État grec a emprunté 3 milliards d'euros à un taux de 4,625 %, inférieur à celui obtenu lors de la dernière émission obligataire, en 2014, qui était de 4,95 %.

Référendum : le non grec fait trembler la zone euro

Des partisans du Non fêtent leur victoire à Athènes. Crédits photo : Petros Giannakouris/AP

Coup de poker pour s'opposer au «chantage» des créanciers de la Grèce ou victoire à la Pyrrhus, lourde de menaces pour l'avenir de l'Europe, le premier ministre grec a en tout cas remporté son pari dimanche.

La dette, remise aux calendes grecques

Angela Merkel et Alexis Tsipras le 23 mars 2015 à Berlin. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Elle est au coeur de la crise grecque. La dette de 176% du PIB (soit 322 milliards d'euros) qui condamne le pays à une éternelle austérité pour la rembourser. Et c'est l'une des grandes promesses d'Alexis Tsipras.

Que signifie le «Grexit»?

? Qu'est-ce que le «Grexit»?

Néologisme médiatique, le terme «Grexit» est une contraction de «Greece» (Grèce) et «exit» (sortie) et désigne une sortie de la Grèce de la zone euro.

? Quand a-t-il été évoqué?

Alexis Tsipras est nommé Premier ministre de la Grèce

Alexis Tsipras, 40 ans, dirigeant de la gauche radicale Syriza arrivée en tête des législatives, a été désigné ce lundi Premier ministre de Grèce après avoir prêté serment auprès du président de la République Carolos Papoulias, selon des images diffusées par la télévision publique Nerit.

GRECE. La victoire éclatante de Syriza aux législatives

Les Grecs ont délivré dimanche 25 janvier un message sans appel à leur gouvernement. Ils ont donné une très large victoire à Syriza, parti de gauche radicale d'Alexis Tsipras, décidé à contester l'austérité imposée par l'UE.

Elections en Grèce: Syriza vainqueur, à la limite de la majorité absolue

Les Grecs ont délivré dimanche un message sans appel à leur gouvernement en donnant la victoire à Syriza, le parti de gauche radicale d'Alexis Tsipras, qui pourrait devenir lundi le premier dirigeant à rejeter la cure d'austérité imposée par l'Europe depuis la crise.

Pages

Autres contenus sur Antonis Samaras dans iNFO-GRECE