Décès du journaliste Yannis Diakogiannis

diakogiannis061216.jpg

diakogiannis
diakogiannis

Le journaliste, Yannis Diakogiannis, rédacteur politique et correspondant parlementaire du journal Ta Néa est décédé samedi des suites d'un cancer. Né à Athènes en 1957, reconnu et respecté par la profession, M. Diakogiannis s'était distingué par son indépendance et sa combativité pour les libertés individuelles et sociales, parcourant le monde dans des zones parfois dangereuses comme lors des guerres en Yougoslavie, au Moyen Orient, en Afghanistan ou en Irak.

Pour ses reportages, il a été primé par l'Institut Eleni Vlahou, l'Institut Botsis ainsi que par l'Union des rédacteurs de la presse athénienne et l'Union nationale des quotidiens de province.

Des télégrammes de condoléances ont été adressé à sa famille et à ses proches par le président de la République, Carolos Papoulias, le premier ministre, Costas Caramanlis, le président du PASOK, Georgios Papandreou, le ministre d'Etat et porte-parole du gouvernement, Théodore Roussopoulos, le président de la Coalition, Alécos Alavanos, la présidente du Parlement, Anna Psarouda-Bénaki, et d'autres personnalités.

Les funérailles auront lieu lundi après-midi au second cimetière d'Athènes (Rizoupolis).

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0