Les villes fluviales grecques s’unissent pour dépolluer les fleuves

22 villes grecques, 7 en Thessalie, 6 en Macédoine centrale et du Sud, 3 en Épire, 2 en Thrace, 3 en Grèce continentale et une dans le Péloponnèse ont décidé de se regrouper en un «réseau grec de villes fluviales» afin de coordonner leurs efforts de dépollution des fleuves souvent chargés de polluants provenant de l'agriculture, des industries mais aussi des déchets urbains.


Les villes sont actuellement dans une phase de discussion avec l'université Aristote de Thessalonique et celle de Thessalie, ainsi que d'autres centres de recherche pour élaborer des propositions précises. Ce réseau a par ailleurs adhéré sur le plan européen à «l'Union des Terres de Rivières» dans le but de participer à des programmes communautaires.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire