Skip to main content

Décès d'Angélique Kourounis, journaliste et réalisatrice engagée

Profile picture for user iNFO-GRECE
Published by iNFO-GRECE on

Elle était surtout connue par ses apparitions sur TV5MONDE, dont elle était correspondante à Athènes, mais aussi par ses articles à Ouest France et La Libre (Belgique), à 61 ans Angélique Kourounis nous a quittés le 6 mai 2024 emportée par une longue maladie.  Née à Paris dans une famille grecque, elle s'était installée depuis plusieurs années à Athènes avec son mari et ses enfants.

Angélique affrontait avec courage des sujets controversés et dangereux. L'un des sujets majeurs de ses investigations a été l'ascension et les activités du parti néo-nazi grec, Aube dorée. Ses documentaires, "Aube dorée, une affaire personnelle" et "Aube dorée, l'affaire de tous", sont des témoignages puissants de sa volonté à dénoncer l'extrémisme et à mettre en lumière les dangers de l'idéologie néo-nazie.

Très engagée politiquement, co-autrice de "Les Visages de la crise", enquête sur les impacts des plans d'austérité sur les pays du sud de l'Europe après la crise des subprimes de 2008, elle cherche à souligner les défis économiques et sociaux auxquels ces nations sont confrontées.

Angélique Kourounis a également consacré une part significative de son travail à la question chypriote à laquelle elle a consacré un documentaire "Les fantômes de Varosha", offrant un regard poignant sur la ville de Varosha, symbole de la partition de Chypre entre la Grèce et la Turquie.

Sur iNFO-GRECE, où on appréciait son humanisme, nous lui avons ouvert la rubrique "Les rendez-vous d'Angélique" où elle publiait ses interviews avec des personnalités faisant l'actualité à Athènes.

Bonne route Angélique, l’œuvre que tu laisses derrière-toi honorera ta mémoire et témoignera de ta sensibilité à la misère et l'injustice dans le monde.

i-GR/AE

Voir le dernier reportage d'Angélique Kourounis sur TV5 il y a à peine un mois "La flamme olympique va être allumée".

Be the first to rate this article