Παράκαμψη προς το κυρίως περιεχόμενο

La Grèce, ce pays du «Club Med» où on travaille 48 heures par semaine

Published in l'Opinion on
Le replay de «Voyage en absurdie», la chronique matinale d’Emmanuelle Ducros sur Europe 1

Le replay de «Voyage en absurdie», la chronique matinale d’Emmanuelle Ducros sur Europe 1

La Grèce, à contre-courant du reste des pays européens vient d'adopter, au 1er juillet, une loi qui autorise les semaines de six jours.

Vous vous souvenez peut-être qu'il y a 15 ans, en pleine crise de la dette, en France, en Allemagne, on qualifiait de façon assez arrogante la Grèce de « pays du Club Med ». Sous-entendu, les Grecs, non seulement ne savent pas gérer leurs finances publiques, mais sont sacrément flemmards.

La Grèce devient pourtant le premier pays d'Europe à mettre en place une semaine de travail de six jours. Concrètement, les entreprises peuvent maintenant proposer aux salariés de travailler deux heures de plus par jour, ou une journée de huit heures, moyennant une majoration salariale de 40 % sur ces heures supplémentaires. Ça vaut pour les entreprises de services et pour celles qui font face à un surcroît d'activité.

Pourquoi la Grèce prend-elle cette mesure ? Cela porte la semaine grecque à 48 heures…

Pour le gouvernement grec, un gouvernement de centre droit mais assez libéral, cette semaine de six jours est nécessaire pour soutenir sa croissance, qui dépasse celle des autres pays européens.

La Grèce a besoin de bras : elle doit faire face à la fois à la diminution de sa…