Quelles mesures l’Union européenne doit-elle prendre face à l’agressivité de la Turquie ?

Des provocateurs turcs remplacent le drapeau grec par celui de la Turquie sur l’îlot grec d’Imia.

Opération de remplacement du drapeau grec par celui de la Turquie sur l’îlot grec d’Imia, Dodécanèse, qui a failli déboucher sur un conflit armé en 1996. Photo Associated Press publiée dans Le Monde.

Profitant de la crise migratoire et de la guerre civile en Syrie, la Turquie s’érige en trublion de l’Est Méditerranéen occupant le Nord de la Syrie sous des prétextes sécuritaires comme elle le fut jadis au Nord de Chypre qu’elle occupe toujours, se traçant une frontière arbitraire avec la Libye au grand dam de l’Égypte et d’Israël, menaçant les explorations pétrolières et gazières de Grèce et de Chypre, insultant le Président français, utilisant les migrants sur son sol comme marchandise dans son chantage à l’UE, etc., sans parler du non-respect des droits de l’homme à l’intérieur du pays et de la répression féroce des opposants politiques au président turc actuel. La liste est longue… bref, la Turquie impose la loi à ses voisins selon ses désirs en dépit du droit international. Pensez-vous que l’Union européenne devrait remettre la Turquie à sa place par une pression accrue de type :

Militaire
14% (44 votes)
Economique
14% (43 votes)
Diplomatique
17% (53 votes)
Les trois à la fois
50% (159 votes)
Je ne sais pas
5% (16 votes)
Total des votes : 315

Sondage initié le 12 décembre 2019. Actuellement actif.

Ajouter un commentaire