La Cour constitutionnelle d'Albanie annule l'accord avec la Grèce sur la délimitation des eaux territoriales

La Cour constitutionnelle d'Albanie d'annulé mardi l'accord gréco-albanais sur la délimitation des eaux territoriales, qui avait été signé à Tirana le 27 avril 2009, lors de la visite du premier ministre grec de l'époque, Costas Caramanlis.

Répondant à une question d'un journaliste d'une chaîne de radio, le ministre adjoint des Affaires étrangères, Dimitris Droutsas, a reconnu qu'il s'agit d'un développement négatif, mais précisé d'emblée que c'est "une affaire de procédure interne en Albanie, dont nous n'avons d'autre choix que de la respecter", ajoutant qu'Athènes attendra avant tout d'avoir une information officielle de la part de la partie albanaise et bien sûr les propositions du gouvernement albanais sur la façon dont il entend gérer ce dossier.

M. Droutsas a précisé qu'il aura l'occasion d'entendre les premières réactions à ce sujet du ministre albanais des Affaires étrangères, Ilir Meta, qu'il rencontrera en marge de la Conférence internationale sur l'Afghanistan à Londres.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...