Olympic Airlines : toujours pas de repreneur

"Les offres formulées pour Olympic Airlines n'étaient pas satisfaisantes par rapport aux exigences ; c'est pourquoi nous poursuivons nos efforts sur une nouvelle base", a déclaré le ministre du Développement, Costis Hadzidakis, à propos du transporteur aérien national, à l'issue de la réunion de la commission interministérielle des dénationalisations.

Invitant dans la foulée les grands consortiums à déclarer leur intérêt, M. Hadzidakis a encore indiqué que "l'appel envers les candidats investisseurs est ouvert et clair" et rappelé que l'objectif du gouvernement est la dénationalisation d'OA "car c'est le seul moyen de faire face à un problème chronique".

Par ailleurs, le procureur général de la Cour européenne a proposé jeudi une baisse d'environ 70% de l'amende journalière imposée à l'Etat grec par la Commission européenne pour des aides au transporteur public - OA - pour la période 1998-2002, et ratifié en 2005 par la Cour européenne de Justice, ce qui revient à payer 15.768 euros au lieu de 53.611 pour chaque jour de retard dans l'exécution de la décision de la Cour en 2005.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...