Fléchissement de l'indice du climat économique en Grèce en juillet

stats ecoclimat

Alors que à l'échelle européenne, les indicateurs économiques sont en chute libre pour retrouver les niveaux de 2003, l'Institut de recherches économiques et Industrielles de la Grèce (IOBE), a annoncé que l'indice du climat économique du pays a baissé de 0,6 unités en juillet 2008 pour se fixer à 91,6, le niveau le plus bas depuis 2 ans et demi et en net décrochement par rapport à juillet 2007 où il se situait à 108,2.

Tous les secteurs industriels, tout comme la confiance des ménages sont en baisse, seule la construction à une évolution différente.

Cette tendance à la baisse est principalement due à la dégradation des attentes des entreprises qui passe de 96 unités en juin à 93,7 unités en juillet 2008, le niveau le plus bas depuis les trois dernières années (92,7 en novembre 2005).

L'indice de confiance des consommateurs grecs demeure aussi assez bas en juillet à -46 unités: les Grecs étant toujours -selon IOBE- les Européens les plus pessimistes, après les Portugais (-48) et particulièrement dans la tranche d'âge 30-49 ans.

Les prévisions économiques des Grecs se sont cependant légèrement améliorées en juillet, et leur propension à l'épargne a aussi augmenté ce qui, associée à la baisse de la consommation privée, montre que les taux de rémunération de l'épargne commencent à être attractif.

La situation n'est guerre plus favorable à l'échelle européenne (l'indice grec fait partie des indices harmonisés pour le calcul du climat économique de l'Union européenne publié par la Commission). L'indice équivalent portant sur l'ensemble de l'Union européenne recule de 5,8 points à 88,7 unités tandis que celui de la zone euro descend aux 89,5 unités, soit les plus basses performances des derniers cinq ans puisque les indices retrouvent les niveaux de mars 2003.

i-GR

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire