L'AEK sort le Pana au retour des 8es de finale de la Coupe de Grèce

Une nouvelle semaine de Coupe en Grèce. Presque toutes les huitièmes de finale se sont joués entre le 2 et le 5 février. Ne reste plus que la rencontre entre Kastoria et Ptolémaïda qui se disputeront les 9 et 16 février. Naturellement le match vedette était entre le Panathinaïkos et l'AEK qui s'étaient quittés sur le score de 1-1 lors du match aller à l'OAKA. La revanche du Leoforos était placée sous le signe du fair-play avec la création d'une tribune commune aux deux équipes, une première pour ce niveau de rencontre où les esprits sont plutôt surchauffés. Parmi les résultats, Olympiakos confirme in extremis sa prétention et la petite Larissa se glisse aux quarts de finale.


Sur le terrain, l'AEK est entrée dans la partie tambour battant. Dès la 2° minute, Cesar tirait un coup franc sur la barre transversale. Goumas commettait ensuite l'irréparable sur Cesar dans la surface de réparation. Katsouranis se chargeait de transformer le penalty. L'AEK menait 0-1 après 7 minutes de jeu. Après ce but, les verts ont nettement dominé et ont logiquement obtenu l'égalisation sur une tête de Konstantinou à la réception d'un centre de Vyntra (51°). Mais l'AEK a ensuite fait la différence. Sur un centre de Krassas, Soares, de la tête, a redonné l'avantage aux jaunes et noirs (55°). Il fallait alors deux buts aux locaux pour se qualifier. Ceux-ci n'ont alors jamais été en mesure d'inquiéter les buts de Chiotis. Ainsi à la 77°, Ivic réglait le sort de la rencontre sur un superbe coup franc (voir photo). L'AEK se qualifiait 1-3 à Leoforos. Un superbe exploit pour les hommes du président Nikolaïdis qu'on avait enterré un peu trop vite en début de saison. L'AEK affrontera le Panionios en quarts de finale.

De son côté, un Olympiakos en convalescence venait à bout du rugueux Iraklis. Vaincus 1-0 à Salonique, les piréotes étaient partagés entre la volonté d'attaquer et le besoin de tenir le 0 en défense afin de ne pas avoir à renverser des montagnes. Olympiakos remettait les compteurs à zéro à la 24° minute. Georgatos passait en retrait à Castillo qui frappait sur la barre. Le ballon retombait sur le dos d'Abaris, gardien d'Heraklis, et rentrait dans les buts. Les actions se succédaient alors, mais ni Stoltidis (64°), ni Castillo (66°), ni Rivaldo (73°), ni Georgiadis (75°) ne parvenaient à doubler la mise. Finalement, Rivaldo sauvait les siens de la prolongation en transformant un coup franc (85°). Iraklis avait juste le temps de réagir mais la tête de Seguiri rasait le poteau (91°). Olympiakos se qualifiait dans la douleur et affrontera le vainqueur de Kastoria-Ptolémaïda au prochain tour.

Le troisième quart de finale opposera les deux derniers clubs de Salonique, Aris et Kalamaria. Aris a confirmé au Pirée sa victoire 2-1 de l'aller face à Ethnikos. Pourtant le club de 3° division était bien parti après l'ouverture du score de De Souza sur un centre de Videlis (49°). Mais la réaction d'Aris était immédiate, Lazanas talonnait pour Nebegleras qui remportait son face à face (58°). Dans les arrêts de jeu, Kwemacha donnait même la victoire à l'Aris. De son côté Kalamaria recevait OFI, après le 1-1 de l'aller. En première période, les locaux passait tout près du but par Parmaxidis qui tirait à côté (16°), puis en deuxième OFI se créait les meilleures occasions. A la 50°, Hatzi sauvait sur la ligne une tête de Machlas (50°), puis Kazantzis trouvait la barre (77°). Malgré ces occasions, les crétois ne parvenaient pas à marquer. Ainsi, Kalamaria se qualifiait sur ce 0-0, grâce à son but à l'extérieur.

Enfin, le dernier quart de finale opposera Larissa à Xanthi. A Athènes, Larissa, fort de sa victoire 3-1 de l'aller, jouait le jeu des contre-attaques, inquiétant les buts adverses par Sisic (6°) et Kyparissis (17°). En seconde période, Halkidona mettait le turbo mais Machado trouvait le poteau (75°). L'expulsion de Pournaras (78°) permettait aux locaux d'y croire encore, mais s'il parvenait finalement à marquer par Moyo, il était bien trop tard (95°). Le 1-0 était insuffisant à Halkidona et Larissa confirmait la surprise de l'aller. De son côté, Xanthi est venu chercher le nul 0-0 à Aigaleo, obtenant sa qualification grâce à la victoire de l'aller en Thrace. Aigaleo a dominé, mais Pizanowski, l'excellent gardien des visiteurs a réussi à écœurer les athéniens.

Samedi 5 février se jouait également le match en retard du championnat opposant le Panionios à l'Olympiakos à Nea Smyrni. Annulé une première fois et donné perdu aux deux équipes, le Commission d'Appel de la fédération avait finalement donné le match à rejouer. Tout commençait plutôt mal pour Olympiakos avec l'expulsion de Pantos (23°). Mais la réaction d'orgueil des piréotes allait être terrible. En début de seconde période, il réglait le sort du match sur une frappe de Rivaldo à l'entrée de la surface de but suite à un coup franc de Georgatos (50°), puis sur un tir placé de Kafes en face à face (64°). Comme Spyropoulos était expulsé (67°), remettant les deux équipes à égalité numérique, les rouge et blancs pouvaient dérouler jusqu'à la fin du match.

Cette victoire 0-2 donne désormais une large avance à l'Olympiakos de Bajevic, en tête du classement. Les piréotes comptent désormais 40 points et devance de 6 points, la valeureuse équipe de l'AEK et de 7 points une terne équipe du Panathinaïkos qui voit petit à petit ses objectifs s'envoler un à un, juste après son élimination en coupe.

Place désormais aux Eliminatoires de la Coupe du Monde. La Grèce reçoit le Danemark au stade Karaïskaki mercredi prochain, pour une rencontre sans lendemain. Les champions d'Europe qui ont déjà lâché des points face aux turques, aux albanais et aux Ukrainiens doivent impérativement s'imposer pour rester dans la course à la qualification.

i-GR/OV

1/8ème de finale de la Coupe Aller Retour
Iraklis (A) Olympiakos (A) 1-0 0-2
Kastoria (B) – Ptolémaïda (C) 09/02 16/02
Aris (A) – Ethnikos (C) 2-1 2-1
Xanthi (A) – Aigaleo (A) 1-0 0-0
Ilissiakos (B)Panionios (A) 0-1 0-1
Larissa (B) – Halkidona (A) 3-1 0-1
OFI (A)Apollon Kalamarias (A) 1-1 0-0
AEK (A) – Panathinaïkos (A) 1-1 3-1
Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...