Marche vers l'Ambassade américaine aujourd'hui à Athènes pour la commémoration du soulèvement de Polytechnique

polytechnique memoire

C'est avec la marche traditionnelle vers l'Ambassade américaine, mercredi après-midi, que se termineront les manifestations en mémoire des événements de l'Ecole polytechnique, le soulèvement estudiantin de 1973 qui présageait l'écroulement de la dictature militaire en Grèce. Les portes de l'école polytechnique s'étaient ouvertes dès lundi pour que des centaines de citoyens, des partis politiques et organisations syndicales puissent déposé couronnes et bouquets de fleurs à la mémoire des victimes du 17 novembre 1973, devenue une date symbole et journée nationale de la résistance à la junte des colonels.


A 13h00 cet après-midi commencera la cérémonie officielle qui devrait se terminer vers 15h30 pour que commence immédiatement après la marche vers l'Ambassade américaine en Grèce. La circulation sera interdite sur les grands axes du centre d'Athènes à partir de 14h00, tandis que 6.000 policiers ont été mobilisés dans le cadre de mesures draconiennes de sécurité mises en place pour éviter les éventuels débordements d'éléments extrémistes.

Malgré la concorde des grands partis sur le sens du soulèvement de 1973, l'extrême gauche continue chaque année de proclamer à cette occasion la poursuite de la "lutte anticapitaliste" rêvant de transformer, à coups de cocktails molotov et d'échauffourées avec la police, la marche des organisations de la jeunesse et des étudiants en… soulèvement général. Le ministre de l'Ordre public, M. Voulgarakis, a souligné que l'objectif des mesures de sécurité est de permettre "qu'une marche pacifique ait lieu dans le cadre et dans le sens de l'anniversaire sans les épisodes qui ternissent la mémoire de l'école polytechnique et annulent l'objectif de la marche des jeunesses".

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire