L'administration publique grecque s'adjuge la majeure partie de la quincaillerie olympique

En attendant les décisions sur le devenir des installations et infrastructures olympiques, c'est le sort de 123 millions d'euros de mobilier des JO d'Athènes et d'équipements divers, qui a été scellé hier. Dans une conférence de presse jeudi au Palais du Zappeion, le ministre adjoint de la Culture, Fani Palli-Petralia, le secrétaire d'Etat à l'Economie et aux Finances, Petros Doucas, et le président de la société "Biens immobiliers olympiques SA", Christos Hadziemmanouil, ont désigné les destinataires des équipements acquis par l'Etat et le Comite d'organisation des JO "Athènes 2004" pour l'organisation des Jeux d'Athènes.

Ces équipements, représentant une valeur de 123 millions d'euros (la part de l'Etat s'élevant à 68,9 millions, celle de "Athènes 2004" à 52,6 millions), sont destinés exclusivement aux services de l'administration publique, aux associations sportives et aux groupes sociaux les plus défavorisés.

Dans le détail, il s'agit de 11.180 ordinateurs (d'une valeur de 28 millions d'euros), 2.540 licences de logiciels, 6.500 accessoires Tetra, des équipements médicaux, des articles de sports, des voitures, des canoës gonflables, des téléviseurs et de vidéos, des appareils de contrôles antidopage, du matériel de bureau et d'hôtellerie (valeur estimée a 27 millions), des climatiseurs et appareils électroménagers.

Les décisions ont d'ores et déjà été prises pour allouer les ordinateurs au ministère de l'Economie et des Finances et au nouveau ministère du Tourisme, quelques-uns devant servir aux nouveaux députés, et aussi aux directions régionales du ministère de la Culture.

Par ailleurs, tout ce qui est matériel médical sera confié en grande partie au ministère de la Santé et de la Prévoyance sociale, à des foyers d'étudiants, les systèmes antidopage étant destinés au ministère de l'Ordre public, et aux laboratoires de l'Etat.

16 voitures aménagées pour des personnes handicapées seront reparties par régions (10) et en Attique (6), les 462 camionnettes devant aider l'administration régional, les municipalités et des institutions de bienfaisance, les équipements audiovisuels et électriques étant réservés aux services de prévoyance, au ministère de la Santé et de la Solidarité sociale.

i-GR/ANA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire