L'avance des conservateurs se stabilise dans les sondages.

A trois semaines des élections législatives en Grèce, la ND (Nea Dimokratia) précède le PASOK (Parti socialiste) de 2,7% des intentions de vote indique un sondage de Metron Analysis réalisé pour Antenna TV. Plus particulièrement, la ND rassemble 39% des intentions de vote, contre 36,3% pour le PASOK, 5,5% pour le KKE (communistes orthodoxes), 3,3% pour la Synaspismos (communistes réformateurs), 1,1% pour le DHKKI (socialistes déçus), 1,8% pour le LAOS (conservateurs deçus) alors que les indécis sont de l'ordre de 13%.


M. Papandreou se maintient en tête des préférences à la question "quel serait le meilleur Premier ministre" avec 45,2% contre 42,8% pour M. Caramanlis.

Ecart proche (2,9%) dans l'autre sondage réalisé par ALCO pour le compte d'Alter TV avec la ND à 40,8%, le PASOK à 37,9%, le KKE à 5,4%, Synaspismos à 3% DHKKI à 0,9% et LAOS à 1,5% des intentions de vote et 7,2% d'indécis. Meilleur Premier ministre Papandreou à 42,2% contre Caramanlis à 39,9 et meilleur gouvernement ND Caramanlis à 42,5% contre PASOK Papandreou à 39,4%.

Florilège des interventions dans la campagne

La campagne électorale bat son plein avec Papandreou annonçant en Crète des mesures pour le remboursement des dommages subis par les agriculteurs au cours des récentes chutes de neige, dans la matinée, à Elefsina, son sujet favori avait été la protection des travailleurs à l'ère de la mondialisation ; le président de la ND Karamanlis, privé de discours pour cause de problème technique dans la salle où devait se tenir la réunion, visitant les bureaux de l'Office national pour l'Emploi (OAED) à la rencontre des chômeurs, puis des personnes âgées impotentes de l'Eglise de Grèce dans l'hospice d'un quartier d'Athènes ; le Secrétaire général du KKE Aleka Papariga dénonçant des grands travaux réalisés en Grèce au profit des seuls intérêts des hommes d'affaires ; et Constantopoulos de Synaspismos appelant à faire barrage au néolibéralisme.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire