Deux concerts de Théodorakis à Thessalonique

Théodorakis lors du premier enregistrement d'Epitaphios en 1960
Mardi prochain 8 et mercredi 9 mai, Mikis Théodorakis dirigera l'Orchestre Populaire qui porte son nom et la chorale de Thessalonique dans l'interprétation de Lipotactès (Les déserteurs), Epitaphios et To tragoudi tou nekrou aderfou (le chant du frère mort) au Palais de la Musique de la ville. Mikis sera accompagné des chanteurs Dimitris Bassis, de Giannis Bezos et de Nena Venetsanou.

Le chant du frère mort, écrit en 1961, s'inspire de la guerre civile qui a ravagé la Grèce dans l'immédiat après-guerre. L'épitaphe est une mise en musique des poèmes de Yiannis Ritsos, réalisée pendant le séjour du compositeur à Paris en 1958.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire